L'Algérie au coeur d'un ouvrage de référence paru à Washington    Hydrocarbures: l'Algérie possède des capacités importantes de production    Zaalane appelle à accorder “la priorité absolue” à l'entretien des routes    Deux casemates pour terroristes détruites par l'ANP à Chlef et Boumerdès (MDN)    Brexit: Que va-t-il se passer après le rejet de l'accord par le parlement britannique?    Le pays est surendetté et en état de faillite : La contestation sociale gagne le Zimbabwe    La CPI lave de tout soupçon l'ex-président ivoirien : Laurent Gbagbo acquitté    Le retour de Boudiaf    Nouvel an amazigh 2969 : La tradition perpétuée en Kabylie    Expositions, conférences et ateliers à Bouira    La journée du «doute»    Selon des syndicats de l'Education: La grève du 21 janvier inévitable    Statut particulier, hausse des salaires, formation: Les imams satisfaits des discussions    Grippe saisonnière: Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner    Ballon carré    Football - Mercato d'hiver: Une transhumance aux résultats incertains    LFP - Réunion demain pour présenter le nouveau SG    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    Baghdad Bounedjah élu ballon d'or Algérien 2018    Ligue des champions (2e J/ Gr.D) Al-Ahly du Caire : Forfait de cinq joueurs égyptiens face à la JS Saoura    Tahrat gravement touché au genou    Priorité de tous : le bien-être du peuple    10èmes Journées internationales du Marketing Touristique : La "destination Algérie"… le défi de 2019    Le nœud syrien sera-t-il dénoué sans les USA?    Algérie -Afrique du Sud : Signature d'une feuille de route pour renforcer la coopération économique et commerciale    En visite à Alger : Bedoui appelle à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives    Fièvre aphteuse-peste des petits ruminants : Aucun impact sur les bêtes de sacrifice de l'Aïd El Adha    Un crime odieux pour 200 euros !    Des responsables limogés    Le président du Parlement libéré après avoir été brièvement détenu    M. Mohamed Ayadi à propos de la Transsaharienne : "Pour un meilleur développement des liens économiques entre les pays qui y seront reliés"    L'usine mise sous audit    6 productions en compétition    «Retrait américain» et repositionnement des autres acteurs    Un aboutissement de la revendication identitaire    Pour l'institution d'un prix «Si Muhend U Mhand»    MASCARA : Découverte de 15 bombes artisanales à Maoussa    TIERS PRESIDENTIEL : Report de l'installation des nouveaux sénateurs    11 janvier 1992-11 janvier 2018 : La fable criminelle de la sauvegarde de la démocratie    FFS : vers le rejet de la présidentielle    Choc à Constantine, derby au centre    Makri candidat ?    Anniversaire ... en prison    Lettre aux Français du président : «Je ne vous ai pas compris !»    L'énigme Hamrouche    Cortesse, un pan d'histoire à l'abandon    CAN-2019 : Le tirage au sort de la phase finale début avril    Le Hic en mini-tournée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Afin de garantir la poursuite du programme du président Bouteflika : L'alliance présidentielle ouverte aux propositions
Publié dans Le Maghreb le 17 - 12 - 2018

L'Alliance présidentielle est "ouverte" à toute proposition "constructive" garantissant la poursuite de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué, samedi à Alger, le coordonnateur de l'Instance dirigeante du Front de libération nationale (FLN), Mouad Bouchareb.
S'exprimant au nom des chefs de partis de l'Alliance présidentielle (FLN, RND, TAJ et MPA), à l'occasion de la tenue du 1er congrès national du parti TAJ, M. Bouchareb a dit: "Nous sommes ouverts à toute bonne initiative et proposition constructive et pleinement disposés à les examiner, en vue de garantir la poursuite de la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et la marche glorieuse de l'Algérie".
L'Alliance demeurera fidèle à sa ligne consacrant l'approfondissement et le parachèvement du processus des réformes politiques, initiées par le président de la République, outre le renouvellement du projet économique du pays, la préservation de sa stabilité et la consolidation de son développement", a-t-il ajouté. Soulignant que l'ouverture à laquelle croit l'Alliance est dictée par "la logique du pluralisme politique et imposée par l'intérêt suprême du pays", M. Bouchareb a précisé que "l'Alliance, cette locomotive politique, qui compte une large base populaire, une vision nationale claire et une grande expérience, est toujours prête à préserver les acquis réalisés ces 20 dernières années".
"Défendre l'Etat est un devoir constitutionnel et moral à ne pas négliger", a-t-il estimé, rappelant que l'Alliance présidentielle est Président Bouteflika et son programme prometteur et ambitieux".
Dans ce sens, M. Bouchareb a mis en avant la conviction ancrée du parti et sa forte volonté de renforcer ce partenariat politique, en poursuivant la mise en œuvre du programme du président de la République, à travers la réalisation de sa noble mission et de ses objectifs suprêmes". Une démarche qui s'applique loin de toute surenchère ou tout monopole sur le nationalisme, la démocratie, l'islam, l'arabité ou l'amazighité, tout en évitant de considérer les autres comme ennemis", a-t-il soutenu, soulignant que Tous, partisans et opposants, ont en partage la même Nation".
Valorisant les fermes instructions et orientations clairvoyantes contenues dans le message du président de la République, à l'occasion de la réunion gouvernement-walis ", M. Bouchareb a relevé qu'à travers ce message, le chef de l'Etat a mis en garde contre toute manœuvre politicienne visant à semer l'anarchie et à attenter à la sécurité publique et la sérénité des citoyens".
Dans ce sens, il est de notre devoir de se rassembler et resserrer les rangs du Front interne, pour se prémunir contre tout danger induit par la situation actuelle prévalant dans notre région ", a-t-il dit.
Le coordonnateur de l'instance dirigeante du FLN a affirmé que les institutions de l'Etat ne seront guère ébranlées, l'unité nationale demeurera invincible et l'identité nationale toujours immunisée ".
Il a rappelé, par ailleurs, les résultats concrets et les grands acquis tous azimuts réalisés, jusque-là, depuis l'arrivée du Président Bouteflika à la tête du pouvoir en 1999, des acquis qui requièrent de tout un chacun de travailler sérieusement pour la continuité, dans le cadre d'une dynamique constructive ".
Pour conclure, M. Bouchareb a mis en avant l'impératif de tirer des enseignements de la Guerre de Libération nationale constituant l'éternel actif de la Nation et son référent ", soulignant le rôle de l'Armée nationale populaire (ANP) et des corps de sécurité dans l'instauration de la sécurité, de la sérénité et de la stabilité à travers le territoire national.

"Une stratégie globale" contre l'immigration clandestine
Les partis de l'alliance de "continuité pour la stabilité et la réforme" ont appelé, samedi à Alger, à l'adoption d'une "stratégie globale" pour faire face au phénomène d'immigration clandestine.
Lors d'une journée d'étude, organisée par l'alliance, composée de 19 partis politiques, sur "l'immigration clandestine", le secrétaire général (SG) de l'Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli a plaidé, en sa qualité de coordonnateur général de l'alliance, à "l'élaboration d'une stratégie nationale multidimensionnelle en mesure de faire face au phénomène d'immigration clandestine". Pour ce faire, "il est important de cerner les causes de la propagation de ce phénomène et d'œuvrer au développement des conditions socioéconomiques, en créant des postes d'emploi, et en contrant toute pensée visant à semer le désespoir au milieu des jeunes, de même qu'il importe de lutter contre toute forme de corruption et de népotisme", a-t-il souligné.
Rappelant "les efforts consentis par les autorités dans l'accueil des migrants, leur prise en charge totale, et le rapatriement des migrants clandestins sur demande de leur pays d'origine, dans le respect du droit et de la dignité humaine", M. Sahli a mis en valeur "l'implication de l'Algérie dans le processus des négociations intergouvernementales devant conduire à l'adoption du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières". Pour le SG de l'ANP, cette démarche a pour but de "contribuer à la lutte contre les problèmes structurels qui poussent certains individus à fuir leurs pays d'origine". Les recommandations devant sanctionner cette rencontre permettront, selon le même responsable, d'enrichir le programme du candidat du groupe pour la continuité et la réforme, lors de la présidentielle de 2019, rappelant à ce titre, la position de l'alliance en faveur du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
Par ailleurs, M. Sahli a affirmé que l'organisation de cette rencontre "s'inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation initiée par l'alliance en vue d'expliquer les objectifs du Front populaire solide auquel avait appelé le président de la République, notamment en ce qui a trait à la sauvegarde de la souveraineté et la libre décision, l'approfondissement de la démocratie et la promotion de la citoyenneté, outre la diversification de l'économie nationale et la lutte contre les différents fléaux sociaux".
La majorité des dirigeants des partis participants à ce groupe ont axé leurs interventions sur l'importance "de parvenir à des solutions efficaces pour développer les conditions socioéconomiques, afin de contrecarrer le phénomène de migration irrégulière, car étant un des plus grands défis auxquels fait face l'Algérie".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.