L'autoritarisme inquiétant de Gaïd Salah    Avocats et étudiants ont battu le pavé    Cabale contre Issad Rebrab    L'indépendance de la justice en question    "Libérez immédiatement M. Rebrab !"    Qui veut enflammer la Kabylie ?    L'UA accorde un sursis de 3 mois à l'armée    Au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Washington menace ses alliés    Belfodil dans l'équipe-type de la 30e journée    Mahrez veut partir,Guardiola dit non !    Les Belouizdadis visent la finale    Des habitants de la Casbah protestent devant la wilaya    Ighil El Mal (Ath Zmenzer) : Caravane sanitaire    Café littéraire de Bouzeguène : Blocage de la subvention par la wilaya    Pour un idéal républicain    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Skikda: Tentative de meurtre, quatre arrestations    Préparatifs des JM 2021 à Aïn El Turk: Une campagne de sensibilisation pour un séjour agréable aux hôtes de l'Algérie    Les marchés couverts non exploités gérés par l'entreprise du marché de gros: La priorité aux jeunes activant dans l'informel    CR Témouchent: Une accession méritée en division amateur    Les étudiants toujours mobilisés    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    L'Algérie va connaître ses ambassadeurs au VivaTechnology    La solidarité en perspective du Ramadhan    Avec Eataly : Les Galeries Lafayette visent une nouvelle attractivité    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    L'Algérie, cinquième plus chère sélection    41 athlètes algériens en stage    Hudson-Odoi, c'est grave...    Ould Abbès et Barkat dans le collimateur de la justice    Etudiants et enseignants au rendez-vous    Tabbou fidèle à ses positions    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Les rebelles disent frapper des cibles "stratégiques" en Arabie    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    Un humoriste comédien à la tête de l'Ukraine    Palestine: Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    Huawei lance le 2ème smartphone assemblé en Algérie    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    Pagaille au FLN    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?
Publié dans Le Maghreb le 17 - 01 - 2019

L'investiture de Nicolas Maduro pour son second mandat présidentiel n'a pas été soutenue par l'Assemblée nationale du Venezuela et a été dénoncée par des pays voisins et l'Occident. Caracas devrait élargir ses activités en dehors du monde occidental pour surmonter la crise et son isolement dans la région, déclare à Sputnik un historien brésilien.
L'opposition vénézuélienne ne reconnaît pas la réélection de Nicolas Maduro en 2018, qui symbolise pourtant la victoire du chavisme dans le pays. La droite prétend notamment que les résultats en auraient de toute évidence été falsifiés, a rappelé à Sputnik Roberto Santana, professeur à l'université d'État de Rio de Janeiro.
"Cette position de la droite manque manifestement de logique, car la même Commission électorale du Venezuela avait organisé des élections à l'Assemblée législative en 2015, remportées alors par l'opposition. Il en résulte que l'opposition ne reconnaît que sa propre victoire", a relevé l'interlocuteur de l'agence.
Évoquant la crise économique qui ruine le Venezuela et fait souffrir sa population, l'historien a insisté sur le rôle des sanctions imposées par l'administration de Donald Trump.
"L'actuel problème économique du Venezuela vient de l'extérieur. Il s'agit notamment du blocus économique imposé par Donald Trump depuis l'année dernière", a-t-il précisé.
Et d'ajouter que dans la situation actuelle quand des pays voisins se prononcent contre l'entrée en fonction de Nicola Maduro et suspendent même leurs relations diplomatiques avec le Venezuela, l'isolement diplomatique de celui-ci dans la région n'était pas à exclure. Aussi, Caracas pourrait-il compter sur l'appui des gouvernements idéologiquement proches, dont ceux de Cuba et du Nicaragua.
"Le gouvernement de Maduro renforcera et renforce déjà depuis l'année dernière ses relations avec la Chine, la Russie, l'Inde et la Turquie. Autrement dit, il oriente son économie vers l'Asie, région qui est devenue ces 10 dernières années le centre de l'économie mondiale, reléguant au second plan les Amériques et l'Europe", a souligné M.Santana.
Selon ce dernier, la pression sur le Venezuela finira par baisser tôt ou tard pour des raisons économiques, des pays tels que le Brésil et l'Argentine, perdant de l'argent en relâchant leurs liens avec Caracas.
"Les peuples d'Amérique latine n'ayant aucun intérêt à des conflits entre leurs gouvernements. Au contraire, leur intérêt est dans l'intégration de l'Amérique latine tous azimuts, économique, sociale, diplomatique et culturelle, parce que tous les pays y gagneraient", a résumé l'interlocuteur de Sputnik.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.