Le général Chentouf a fui via l'aéroport d'Oran    Lutte pour le maintien.. Huit clubs pour trois places en enfer    Al-Sadd.. Bounedjah frappe encore    Fédération algérienne de cyclisme.. Barbari seul candidat à la présidence    Effondrement d'une bâtisse à la Casbah.. Les bouquinistes rendent hommage aux victimes    Msila.. Psychotropes saisis    Grève à l'Université de Sidi Bel Abbès.. Les étudiants passent au vote    Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EL KERMA (ORAN) : Sit-in des élus devant le siège de l'APC    ORAN : 2 éléments de soutien aux terroristes arrêtés    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    EN MARGE DE SA VISITE A LA 1EER REGION MILITAIRE : Gaid Salah désapprouve le boycott du dialogue    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    L'opération de révision exceptionnelle des listes s'est achevée hier    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Fausses statistiques, vraies subventions    Les frères Kouninef devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Bouira : Les étudiants manifestent en masse    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    Complément différentiel et montant-revalorisation    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Décès d'un supporter    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    …sortir…sortir…sortir…    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Le bal des hypocrites    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





USA : Envolée des créations d'emploi; pas d'impact du "shutdown"
Publié dans Le Maghreb le 04 - 02 - 2019

Le nombre de créations d'emploi aux Etats-Unis a fortement augmenté en janvier, au plus haut depuis 11 mois, montrent les statistiques publiées vendredi qui soulignent la vigueur sous-jacente de l'économie malgré des perspective plus moroses qui incitent la Réserve fédérale à la prudence en matière de hausse des taux d'intérêt.

Le département du Travail a annoncé qu'il n'y avait pas eu d'impact "discernable" de la fermeture partielle des administrations américaines sur la croissance des créations d'emploi. En revanche, le "shutdown" a accru le taux de chômage à son plus haut niveau depuis sept mois, à 4,0%. Le nombre de créations de postes a atteint 304.000 le mois dernier, son plus haut niveau depuis février 2018. La hausse des créations d'emploi est due notamment aux secteurs de la construction, de la distribution et des services aux entreprises, ainsi que de la restauration et de l'hôtellerie. Toutefois, les statistiques de décembre et novembre ont été revues en baisse, de 70.000 au total. Le "shutdown" a mis 380.000 employés au chômage mais le président Donald Trump a signé une loi leur garantissant leur salaire. En conséquence, ils ont été inclus dans les chiffres de l'emploi de janvier. Néanmoins, ils ont été considérés comme chômeurs temporaires dans l'enquête distincte qui sert à calculer le taux de chômage, ce qui a porté ce taux à 4,0% contre 3,9% en décembre. Le salaire horaire moyen a augmenté de trois cents en janvier, soit une hausse de 0,1%, après une augmentation de 0,4% le mois précédent. En rythme annuel, sa hausse atteint 3,2%. Le taux de participation de la main d'oeuvre, qui mesure la proportion de la population en âge de travailler qui occupe ou cherche un emploi, a augmenté, à 63,2% le mois dernier après 63,1% en décembre. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 165.000 créations d'emplois, un taux de chômage stable à 3,9% et une progression du salaire horaire moyen de 0,3%. Les chiffres supérieurs aux attentes des créations d'emplois ont permis aux futures sur indices à Wall Street de réduire voire d'effacer leurs pertes.

L'indice ISM manufacturier en nette hausse
La croissance de l'activité manufacturière aux Etats-Unis a accéléré en janvier alors que les économistes interrogés par Reuters attendait une stabilisation, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée vendredi. L'indice ISM manufacturier est ressorti à 56,6 le mois dernier contre 54,3 en décembre.
Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice prévu à 54,2.
Un indice à plus de 50 dénote une expansion du secteur manufacturier, qui représente environ 12% de l'économie américaine, et une contraction s'il est en deçà de 50. Le sous-indice des commandes nouvelles a bondi à 58,2 contre 51,3 en décembre. Le sous-indice des prix acquittés a reculé à 49,6 le mois dernier, passant sous le seuil de 50 pour la première fois depuis février 2016. Il était ressorti à 54,9 en décembre (consensus pour janvier: 54,5). Le sous-indice de l'emploi a légèrement reculé à 55,5 contre 56,0 en décembre.

Les traders anticipent toujours une prochaine baisse de taux
Les traders ont réduit leurs paris sur une baisse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine après l'annonce d'une forte hausse du nombre de créations d'emplois en janvier, mais les cours sur les marchés à terme des taux reflètent toujours la conviction que la prochaine décision de la Fed ira dans le sens d'une baisse et non d'une hausse. Les contrats liés à la politique de la Fed en matière de taux n'anticipent plus de relèvement des taux depuis que le président de la banque centrale, Jerome Powell, a annoncé que les arguments en faveur d'une poursuite de la hausse des taux s'étaient "affaiblis" et que la modération de l'inflation autorisait la Fed à être patiente en la matière. Le nombre de créations d'emploi aux Etats-Unis a fortement augmenté en janvier, à son plus haut niveau depuis 11 mois, selon les statistiques du département du Travail publiées vendredi, qui soulignent la vigueur sous-jacente de l'économie malgré des perspectives plus moroses qui incitent la Fed à la prudence en matière de relèvement des taux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.