Nabni : Les chantiers de la refondation    Une feuille de route morte et enterrée    Vendredi «5»    Aéroport Ahmed Benbella: Saisie de 108 cartouches de cigarettes    Chlef: Le commerce informel fait toujours parler de lui    Alors que les manifestants contestent toute ingérence étrangère: Paris émerveillée, Moscou prudente    Mohamed Mebtoul à Médiapart: «Bouteflika et sa clientèle continuent de mentir au peuple»    Conflit OM-JSK: La FAF appelle les deux présidents à la sagesse    CAN-2019 (U23) : Guinée Equatoriale - Algérie: Aujourd'hui à 18h00 - Les Algériens pour prendre option    LFP - Programmation: La Ligue face à ses responsabilités    Un jeune de 20 ans tué par un train de voyageurs    Intempéries: Des inondations et des routes coupées    CHU d'Oran: Lancement des travaux de rénovation du réseau AEP    Une autre étape du processus du règlement du conflit    La Ligue arabe dénonce la saisie des recettes d'impôts par l'occupant israélien    Manifestations populaires et perspectives    La solution de classe mondiale pérenne et performante pour l'efficacité énergétique des bâtiments AIRIUM    Prenez votre envol avec la technologie intelligente de LG    La Guinée Bissau croit en la qualification    L'Algérie décroche 37 médailles dont 9 en or    Contrat de partenariat entre la Fédération algérienne et BP jusqu'en 2020    La FNAI alerte contre des transactions immobilières douteuses    Une cache contenant des armes et des munitions découverte à Tamanrasset    Meeting du Front El Moustkbal à Aïn Temouchent    Plantation de plus de 2.000 arbustes à Ghardaïa    L'étanchéité déjà défectueuse    Protestation de dizaines de citoyens de la commune d'El Mehmel    Une production d'oeuvres sur fond de contestations    Un match de Gala face Red Star ce soir    L'Algérie est devenue un "exemple à suivre"    Des magistrats et des avocats d'Alger dénoncent    La mobilisation populaire au rendez-vous    Une "conférence nationale" en avril pour dresser une "feuille de route"    Les explications de l'ambassade US    "C'est l'Algérie qui décide de son avenir"    Des familles évacuées et plusieurs routes coupées    Benzia et Slimani s'entraînent hors du groupe    Création prochaine de la 1re école de musique militaire en Afrique    En possession de 4 kg de Cannabis.. Quatre dealers arrêtés à Draâ Ben-Khedda    Pour se repositionner sur le marché des céréales.. La Russie expédie une cargaison-test en Algérie    un Plan national allant jusqu'à 2035.. 98% de taux de raccordement à l'eau potable    Spectacle pour enfants.. Journées théâtrales du 24 mars au 4 avril    Considéré comme étant le premier romancier Kabyle.. Taguemount-Azouz rend hommage à Rachid Aliche    La France contre la décision américaine    Baromètre.. En hausse : Jacinda Ardern    L'équipe de TF1 chassée par les manifestants    Hommage à Jean-Luc Einaudi, historien du 17 octobre 1961 et combattant de la vérité, décédé le 22 mars 2014    Ghardaïa, la 51e édition de la fête du tapis reportée sine die    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation professionnelle : Réception de 40 nouveaux établissements pour la rentrée de février
Publié dans Le Maghreb le 20 - 02 - 2019

Pour sa 2ème rentrée, session de février, le secteur de la formation professionnelle sera renforcé par la réception de 40 nouveaux établissements, a annoncé, Mohamed Mebarki, le ministre de l'Enseignement et de la Formation professionnelles.
M. Mebarki, qui était l'Invité, lundi, du Forum de la chaîne 1 de la Radio algérienne, a expliqué que ces nouvelles acquisitions vont permettre au secteur d'assurer de meilleures conditions d'accueil et de formation des stagiaires. Il a ajouté que son secteur compte recruter 600 personnes pour assurer l'exploitation des nouveaux établissements et 2.000 formateurs pour encadrer les nouvelles spécialités qui seront proposées. Lors de son passage, le 16 janvier dernier, dans l'Invité de la rédaction de la chaîne 3 de la Radio algérienne, M. Mebarki a révélé que pour la rentrée du 24 février prochain, le secteur de l'enseignement et de la formation professionnelles offre 280.000 places pédagogiques. Pour sa 2ème rentrée, le secteur a prévu un programme de formation de 25.000 places destiné aux femmes aux foyers, dans le but de contribuer à améliorer leur condition sociale et économique et leur permettre de créer, au besoin, leur propre projet professionnelle. L'offre totale du secteur pour les 2 rentrées de septembre 2018 et de février 2019, est de 400.000 postes de formation, couvrant 23 branches professionnelles, proposées dans près de 1.300 établissements publics répartis à travers tout le territoire national.

Plus de 160.000 inscrits en prévision de la rentrée
Le ministre de l'Enseignement et de la Formation professionnels, Mohamed Mebarki a fait part, lundi à Alger, de plus de 160.000 inscrits, en prévision de la rentrée de la session de février prévue dimanche prochain.
Invité du forum de la Radio nationale, M. Mebarki a qualifié d'"impressionnant" ce chiffre, soulignant qu'il est "en hausse" par rapport à la même période de l'année dernière.
En dépit de l'expiration du délai d'inscription à cette session le 16 février, le ministre a indiqué que "l'opération pourrait être prolongée durant la semaine en cours", appelant les jeunes demandeurs de formation à "saisir l'occasion afin de bénéficier d'une formation professionnelle pour acquérir les compétences nécessaires à même de leur faciliter l'accès au monde du travail". L'opération de sélection et d'orientation, prévue du 17 au 19 février au niveau des établissements de formation est "extrêmement importante", a-t-il estimé, car elle permet aux jeunes demandeurs de formation de "choisir la spécialité qu'ils souhaitent, en vue de réduire les cas d'abandon durant toute la période de la formation".
Evoquant les efforts déployés par le secteur afin de mener à bien la prochaine rentrée, M. Mebarki a évoqué la mobilisation de moyens matériels et humains "importants" dont des structures et des équipements pédagogiques pour la prise en charge de toutes les demandes de formation, outre le recrutement de 2000 enseignants formateurs dans les nouvelles spécialités et l'ouverture de 600 nouveaux postes budgétaires destinés à l'encadrement de 40 nouveaux établissements de formation, qui viennent s'ajouter aux 1255 déjà opérationnels à travers le territoire national". Par ailleurs, M. Mebarki a dit que le secteur se focalisait sur les mécanismes de développement du partenariat avec le secteur économique, en vue "d'améliorer et d'adapter la qualité de la formation aux exigences et besoins des entreprises économiques et au marché du travail de façon à permettre une meilleure identification des besoins en ressources humaines, à travers la signature de conventions à l'effet d'associer les entreprises économiques aux différents dispositifs du système de la formation professionnelle". A ce titre, le ministre a indiqué que le secteur œuvrait à "la relance des projets de partenariat en cours en vue d'ériger certaines filières de formation en pôles d'excellence dans différents domaines, dont l'industrie automobile, l'énergie, l'électricité, et l'épuration des eaux et ce avec plusieurs entreprises leaders en la matière". Par ailleurs, M. Mebarki a fait état de la nouvelle organisation du cursus de l'enseignement professionnel, dans le cadre du décret exécutif de 2017 pour le rendre plus attractif, rappelant que l'enseignement professionnel était destiné aux élèves admis en cycle secondaire désirant s'inscrire dans les établissements de l'enseignement professionnel relevant du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.