Pour une commission de transition et une transparence des élections    Laskri appelle les militants à resserrer les rangs    Les travailleurs décrètent 3 jours de grève dès le 28 avril    Début du référendum sur une révision constitutionnelle    Près de 223 000 cas suspects de choléra signalés en 2019    Damas mise sur le tourisme après la restauration de ses sites historiques    Installation des Commissions de candidatures et de recours    Médaille d'or pour l'Algérien Ameur sur 10 000 m marche    L'Algérien Sahnoune qualifié aux JO-2020    De nouveaux projets bientôt lancés    Mois du patrimoine    Des atouts non exploités !    Le parcours scientifique du penseur Abdelkrim Bekri mis en exergue    Crise politique et crise de nerfs    Paëlla    Le fait de se réveiller toujours fatigué, malgré de longues nuits de sommeil, est-il un signe d'insomnie ?    Manchester City-Tottenham acte 3    Asma Ben Messaoud désignée DTN de la FASM    Masques spécial peaux grasses et sèches    Papicha sur la croisette    Davantage d'efforts pour prendre en charge les bâtisses du vieux ksar    Plusieurs films algériens distingués    LETTRE D'UN HARAGUE CHERCHANT AILLEURS LA DIGNITE    L'opposition met l'armée devant le fait accompli    En bref…    Tizi Ouzou: Des maires marchent pour refuser l'encadrement de la présidentielle    Oum El Bouaghi : 5 morts dans un accident de la route    Préparatifs de la saison estivale: Lancement prochain de la formation des administrateurs des plages    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Quatre dealers arrêtés et saisie de psychotropes et d'armes blanches    Un milliard d'euros pour Notre-Dame de Paris, combien pour les enfants du Yemen?    Football - Ligue 2: Une journée explosive    Affaire NCM-MCS: Le président Bennacer accuse Medouar de vengeance    LFP - Ligue 1: Les quatre dernières journées en plein mois de Ramadhan    Les marches se poursuivent: Les Algériens exigent des comptes    Nabni: Pour un système électoral anti-fraude en six mois    Ils revendiquent le droit au recrutement: Les chômeurs de Bethioua entament leur troisième semaine de protestation    Sonatrach augmente la production de carburants    Les tentatives ciblant la stabilité de l'Algérie ont néchoué et vont encore échouer    Fin de mission pour Mouad Bouchareb    La date sera fixée dimanche    Exposition « L'Afrique à la mode » jusqu'au 25 juillet à Alger    Libye.. Les combats continuent    Poutine rencontrera le président nord-coréen    Plus de 6.600 qx d'agrumes transformés en conserves    MARCHE DE L'EMPLOI : Plus de 8000 nouveaux postes créés à Oran    UGTA : Sidi Saïd dément sa démission    Pour éviter la déstabilisation, pour une sortie rapide de la crise politique en Algérie : sept (07) propositions    1,033 milliard m3 lâchés du barrage de Béni Haroun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre commerciale USA-UE: "Ce sont les Etats-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui"
Publié dans Le Maghreb le 20 - 03 - 2019

Embourbés en Chine, les États-Unis repassent à l'offensive en Europe et font baisser l'automobile en bourse. Dans ce contexte, l'UE mène à Washington des négociations, dont Sputnik a discuté avec Fabio Massimo Parenti, professeur agrégé de géographie économique et politique à l'Institut international italien Lorenzo de 'Medici.
Compte tenu de la situation qui se dégrade entre l'Union européenne et les États-Unis, leurs négociations commerciales se déroulent difficilement, a déclaré à Sputnik Fabio Massimo Parenti, professeur agrégé de géographie économique et politique à l'Institut international italien Lorenzo de 'Medici (LdM).
"Il y a de nombreux points de désaccord. […] Espérons toutefois qu'on pourra parvenir à un accord sur une réduction mutuelle des droits de douane sur les produits industriels, comme cela a été décidé lors de la réunion en juillet dernier", a expliqué l'interlocuteur de l'agence.
Et d'ajouter que différents scénarios se trouvaient sur la table des négociations.
"La principale préoccupation du côté européen est que l'administration Trump augmente les tarifs douaniers sur les voitures européennes. Dans ce cas, comparé au précédent tarif sur l'acier, l'aluminium et d'autres produits n'ayant pas d'incidence sur l'économie européenne, l'impact serait grave, vu l'importance du marché des États-Unis pour l'industrie automobile européenne", a poursuivi l'expert.
Cela dit, il a voulu espérer que ces droits de douane ne seraient pas finalement mis en place. "Somme toute, l'UE se tourne de plus en plus vers l'Asie à titre d'alternative partielle au marché américain. En fait, le volume des échanges commerciaux entre l'Europe et l'Asie augmente, ce qui s'inscrit également dans le cadre de l'initiative [chinoise, ndlr] la Ceinture et la Route", a relevé l'Italien.
Selon lui, les États-Unis risquent dans ces conditions de s'avérer perdants après une année d'approche fortement protectionniste.
"Il est donc important de trouver un accord bien qu'il y ait encore de nombreux obstacles dans cette voie. Je pense toutefois que ce sont les États-Unis qui sont le vrai perdant aujourd'hui", a résumé l'interlocuteur de Sputnik.
Les observateurs constatent qu'en dépit des hausses de tarifs douaniers décidées par le Président Trump en 2018, le déficit commercial des États-Unis s'est encore creusé. Le déficit du pays ne cesse d'augmenter de manière significative, atteignant le niveau le plus élevé des 10 dernières années.
Le 25 juillet dernier, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, s'était rendu aux États-Unis pour rencontrer Donald Trump en vue de négociations. À l'issue de ces dernières, les deux hommes avaient annoncé une série de mesures sur l'agriculture, l'industrie et l'énergie pour apaiser le conflit commercial qui déchirait les États-Unis et l'Union européenne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.