Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Les travailleurs du groupe de médias « Temps nouveau » d'Ali Haddad protestent devant la maison de la presse Tahar Djaout    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    L'UGTA n'a pas obtenu d'autorisation    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    Les Harambee Stars depuis hier au Caire    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi revient chez les Crabes    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    "La transition politique est une nécessité"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Nouvelles d'Oran    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Début des inscriptions le 20 juillet    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Manifestation «Tlemcen, capitale de la culture islamique 2011» : Le chapiteau de tous les scandales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Japon : Baisse des exportations pour un cinquième mois consécutif
Publié dans Le Maghreb le 27 - 05 - 2019

Les exportations japonaises ont connu en avril un déclin pour le cinquième mois consécutif, soulignant les pressions auxquelles fait face l'économie nippone dans un contexte de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, les deux principaux marchés du Japon à l'exportation.

Les statistiques officielles rendue public montrent aussi une progression pour le deuxième mois consécutif de l'excédent commercial du Japon avec les Etats-Unis, sous l'effet d'une accélération des exportations d'automobiles, ce qui pourrait provoquer la colère de Donald Trump alors que doit s'ouvrir cette semaine un nouveau cycle de négociations commerciales entre Washington et Tokyo.
Le président américain dénonce les pratiques commerciales du Japon, estimant que Tokyo agit de manière déloyale à l'égard des Etats-Unis en exportant des millions d'automobiles sur le territoire américain tout en bloquant les importations de voitures américaines. Il menace d'instaurer des droits de douane de 25% aux automobiles importées aux Etats-Unis, notamment en provenance du Japon.
D'après les données publiées mercredi par le ministère des Finances, les exportations japonaises ont diminué le mois dernier de 2,4% en rythme annuel, comme en mars.
Les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une diminution de 1,8%.
Dans le détail, les exportations japonaises à destination de la Chine ont diminué de 6,3% en rythme annuel, soit un déclin pour le deuxième mois consécutif.
Les exportations vers les Etats-Unis ont pour leur part augmenté de 9,6% le mois dernier sur un an, portées par l'accélération des livraisons d'automobiles (+8,3%).
Selon les statistiques officielles, l'excédent commercial du Japon avec les Etats-Unis s'est creusé, progressant de 17,7% en avril en rythme annuel pour s'établir à 723,2 milliards de yens (5,87 milliards d'euros environ).
Tokyo craint que Washington décide d'imposer des quotas sur les importations de véhicules japonais, laissant entrevoir un possible conflit commercial qui interviendrait dans une période délicate pour l'économie japonaise.

Spéculations autour de la hausse de la TVA
Des données officielles publiées lundi montrent que l'économie japonaise a défié les pronostics en progressant au premier trimestre, seulement parce que les importations ont davantage chuté que les exportations, soulignant à la fois le ralentissement de la demande externe et l'essoufflement de la consommation domestique.
En avril, les importations japonaises ont augmenté de 6,4% en rythme annuel, après +1,2% en mars, du fait de la hausse des commandes dans le secteur pétrolier.
Les inquiétudes autour du tassement de la demande extérieure et du ralentissement de la consommation pourraient accentuer la pression sur Pékin pour qu'il repousse la hausse de la TVA prévue en octobre, même si le regain de confiance des industriels pourrait atténuer les craintes d'une récession de la troisième puissance économique mondiale. Selon une enquête d'opinion mensuelle réalisée par Reuters, la confiance des industriels japonais s'est améliorée en mai pour la première fois en sept mois. Cependant, deux tiers des entreprises interrogées ont dit s'attendre à ce que la croissance économique stagne au deuxième trimestre et 82% des firmes pensent que l'économie japonaise n'est pas complètement préparée au relèvement programmé de la TVA.
Les investisseurs guettent la publication du rapport de conjoncture mensuel du gouvernement japonais, attendue d'ici la fin de la semaine, qui pourrait faire état d'une révision à la baisse du diagnostic de la situation économique. Une telle décision alimenterait les spéculations sur un nouveau report de la hausse de la TVA.
Cette hausse de la TVA, qui la ferait passer de 8% à 10%, a déjà été reportée à deux reprises. La dernière hausse, remontant à avril 2014 avec une TVA portée de 5% à 8%, avait affecté durablement les dépenses de consommation et l'économie en général.

L'inflation, loin de l'objectif de la BoJ
La hausse des prix à la consommation au Japon a légèrement accéléré en avril, montrent les statistiques officielles publiées, mais reste éloignée de l'objectif de la Banque du Japon (BoJ) d'une inflation de 2% par an. Il s'agit d'un motif d'inquiétude supplémentaire pour Tokyo dans un contexte de tensions commerciales accrues entre les Etats-Unis et la Chine qui pèsent sur l'économie japonaise, dépendante des exportations vers ces deux pays.
L'indice national des prix à la consommation (CPI), qui inclut les produits pétroliers mais exclut les produits alimentaires les plus sensibles aux variations passagères, produits frais notamment, a augmenté de 0,9% en avril en rythme annuel, conforme au consensus après +0,8% en mars.
Hors énergie, l'inflation de base a progressé de 0,6% le mois dernier sur un an, soit sa plus forte hausse depuis juin 2016.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.