La mobilisation populaire demeure intacte    "La corruption est une atteinte aux droits de l'Homme"    Le marché de voitures toujours fermé    L'AEP des communes de la daïra de Sidi Naâmane renforcée    Les employés de l'EPMC investissent la rue    Pénurie de véhicules    Une production record de tomate industrielle    «La Caisse pourrait revoir le seuil des remboursements actuels des soins médicaux»    L'ONU craint une escalade    Le Premier ministre tunisien délègue ses pouvoirs    Reprise des violences autour de Tripoli    Guenina et Meftahi de la partie face au WAT    Kadri : "Nous visons une victoire au Khroub"    L'ombre du passé    Un accord européen pour répartir les 356 migrants    Alger rit, Algérie pleure    Qui en est responsable ?    "La création doit s'inspirer de la question identitaire"    Deux grands rendez-vous à Aïn Témouchnent    Monarchie de juillet / 1re République (1830-1842)    L'acteur espagnol Javier Bardem appelle à protéger les océans    Compétitions africaines des clubs : Mission difficile pour les Canaris    MC Oran : Les Hamraoua à l'assaut de l'Aigle sétifien    Coupe arabe : La JSS contrainte de gagner face au CA Bizerte    Al Merreikh - JSK (aujourd'hui à 18h30) : Velud : «J'ai déjà battu Al Merreikh mais les matchs ne se ressemblent pas»    Oued R'hiou (Relizane) : Saisie d'armes à feu et d'un drone    Réhabilitation des hôtels publics à Tizi Ouzou : Trois structures livrées en novembre    «Book Exchange» au jardin botanique du Hamma, à Alger : Echangez vos livres contre d'autres    Dialogue: Sofiane Djilali pose ses conditions    5 morts et 32 blessés à Alger: Un concert vire au drame    Douanes: Plusieurs marchandises soumises à l'autorisation de circuler    Chlef: Installation du président et du procureur général de la Cour    Bouira: 19 têtes bovines et 30 moutons volés    Relizane, Naâma, Tlemcen: Des armes et plus de 280 kg de kif saisis    Tiaret: L'affichage des listes des logements sociaux reporté    Plus de 1 300 réfugiés rapatriés en l'espace de 24 heures    Martin Griffiths met en garde contre la fragmentation du pays    Découverte du cadavre d'un jeune homme à El Matmar    Medane n'est plus manager général de la sélection    Les manoeuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    La maison traditionnelle Kabyle célébrée à Tazerouts    "Possibilité de ne pas recourir à l'importation du blé"    Hanni débute fort    Le Hirak, acte 27    Bensalah nomme de nouveaux ambassadeurs    La police veut démanteler le Mouvement islamique    Tayeb Louh en prison    CLASSEMENT MONDIAL DES ARMEES : L'ANP parmi les 30 puissances mondiales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation
Publié dans Le Maghreb le 21 - 07 - 2019

Bien que le géant chinois Huawei ait annoncé le développement de son propre système d'exploitation, les cadres de l'entreprise ont précisé que, pour le moment, les Smartphones de la marque ne renonceront pas à Android. Le système de la firme chinoise, selon eux, est conçu pour un usage industriel.

Risquant d'être prochainement privé du système Android de Google, dans le cadre des restrictions adoptées par Washington, le géant chinois Huawei a annoncé l'élaboration de son propre système d'exploitation (OS). Cependant, selon les dernières déclarations de l'entreprise, cette version ne sera pas destinée aux smartphones et Huawei continuera d'utiliser Android. "Le système d'exploitation Hongmeng n'a pas été conçu pour les smartphones, puisque la société a l'intention de continuer d'utiliser le système d'exploitation Android", a déclaré Chen Lifang, la présidente du conseil d'administration de Huawei, citée par l'agence de presse Xinhua. La responsable a expliqué que l'OS de Huawei était destiné à un usage industriel et avait été mis au point bien avant les discussions sur la recherche d'une alternative à Android.
Pour le moment, Huawei bénéficie de 90 jours de répit, ce qui lui laisse jusqu'au 19 août pour s'organiser ou espérer qu'un accord soit trouvé d'ici là entre les États-Unis et la Chine dans la guerre commerciale qui les oppose.

Un concurrent aux programmes américains
Mme Lifang a ajouté que ce système d'exploitation est plus sécurisé, avec seulement quelques milliers de lignes de code. Généralement, les OS des smartphones en possèdent des dizaines de millions ce qui les rend plus exposés aux risques de piratage informatique.
Plus tôt, Ren Zhengfei, le fondateur et P-DG de Huawei, avait également indiqué que le système en cours d'élaboration pourra être utilisé sur de nombreux types d'appareils, y compris des routeurs, des commutateurs de réseau, des tablettes, des ordinateurs, des téléviseurs et des centres de données.

Les sanctions américaines
Donald Trump a signé mercredi 15 mai un décret interdisant aux entreprises américaines d'utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei. Google a suspendu sa coopération avec le géant des télécoms chinois et ne fournira plus de logiciels, de matériel informatique et de services techniques à Huawei à l'exception des services disponibles en open source.
Le Président Trump a évoqué samedi 29 juin un possible assouplissement des restrictions, notamment la vente "d'équipement qui ne pose pas de grand problème de sécurité nationale".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.