Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    L'ambassadeur sahraoui en Algérie salue le soutien de l'Algérie à la cause sahraouie    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    La colère de Tebboune    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    La direction tente de rassurer les supporters    Sit-in des supporters pour demander une entreprise nationale    "Retour au confinement si besoin"    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La traque d'un "sulfureux" général    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'apolitique supplante le politique ?    El-Bayadh: Le nouveau procureur général installé    L'instit, l'obole et la révolution    495 nouveaux cas et 11 décès    JS Kabylie : Becheker, Aguieb et Hadouche en renfort    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"
Publié dans Le Maghreb le 20 - 08 - 2019

Intelligence artificielle, reconnaissance faciale, guichet numérique unique pour les services publics… La Russie a présenté son savoir-faire à la XVe conférence mondiale sur le capital intellectuel de l'Unesco. Sputnik est allé pour vous à la pêche aux dernières innovations russes. Tour d'horizon.

Plusieurs personnalités clés de la communauté scientifique russe du numérique ont participé à la conférence "L'intelligence artificielle et la prochaine génération de compétences" à Paris. L'événement, organisé par l'Université Paris-Sud dans le cadre du programme de l'Unesco "L'information pour tous" a été soutenu, côté russe, par l'un des plus anciens établissements qui œuvre dans le domaine des nouvelles technologies, l'Université d'État de gestion où, depuis 2018, un laboratoire de conception et de formation en économie numérique et hautes technologies a été ouvert, ainsi que par le ministère du Développement numérique de Russie.

Les services d'État russe sur un seul et unique site
On connaît l'aspect chronophage des démarches administratives. En France, les différentes administrations s'attellent depuis des années à simplifier la vie des particuliers et des entrepreneurs en mettant à leur disposition des solutions numériques. Chacun pourrait citer une bonne dizaine de sites auxquels il doit se connecter pour ses relations avec l'administration.
En Russie, les démarches administratives pour toutes les étapes de la vie du citoyen passent par une seule et unique plateforme, GosOusslougui, "Les services d'État". Un extrait d'acte de naissance ou de mariage, un permis de conduire ou un passeport, le règlement d'un loyer ou d'une amende, l'inscription chez un médecin ou l'enregistrement d'un animal de compagnie… en 2018, "on a enregistré un milliard de visiteurs uniques et 30 millions de chargements de l'application mobile", a déclaré en janvier dernier Maxim Parchine, vice-ministre des Communications et des médias de la Fédération de Russie, lors du Forum Gaïdar.
L'année dernière, l'application mobile GosOusslougui a remporté à Doubaï le prix du meilleur service gouvernemental dans la catégorie "Gouvernement accessible".
Mais le ministère a plus d'un atout dans sa manche. Mikhaïl Nassibouline, le très jeune directeur du département de la coordination des projets, considère que certaines technologies arrivées à maturité pourraient intéresser les Européens:

La reconnaissance faciale au service de l'homme
"La reconnaissance faciale est la première chose qui serait appliquée, raconte à Sputnik Mikhaïl Nassibouline. Le système le plus performant de reconnaissance faciale ne sera jamais au niveau de performance de l'intelligence artificielle."
D'après ce spécialiste, "il n'y a pas de problèmes éthiques, puisque derrière l'ordinateur, il y a une personne qui peut décider quoi faire avec l'information ?sensible?" Ce système qui a été déjà testé sur le terrain lors de la Coupe du Monde et "plusieurs criminels internationaux ont étés capturés justement grâce à ce système".
"Nous avons des concepteurs très forts dans ce domaine, détaille Mikhaïl Nassibouline. Nous avons Cognitive Technologies, une société de logiciels qui développe des applications d'entreprise, des systèmes avancés d'aide à la conduite basés sur l'IA. Ou encore VisionLabs."
Si VisionLabs et son équipe d'experts en vision par ordinateur continue ses recherches dans les domaines de la reconnaissance de visage ou d'objets, Cognitive Technologies a fait un pas de géant vers une utilisation pratique.
"Nous avons à Moscou un tram autonome avec le système de reconnaissance d'objets, dont la mise en service est prévue pour 2021-22, précise Mikhaïl Nassibouline. Il ne s'agit plus de belles images ni de prototypes, il s'agit des technologies réelles d'aujourd'hui."
Quoi qu'on en dise et qui que l'on cite -notamment la Chine qui, malgré ses avancées importantes dans le domaine, a récemment acquis des technologies russes de reconnaissance faciale- la caméra intelligente dotée d'algorithmes de vision par ordinateur uniques et intégrés permet de résoudre un large éventail de problèmes professionnels. Et le monde du futur n'est visiblement pas enclin à se priver d'une plateforme de création de systèmes d'analyse vidéo efficace dans les domaines de la sécurité, de la vision industrielle, des véhicules sans pilote et de la robotique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.