Les forces de sécurité répriment un rassemblement pacifique à Constantine    Liverpool : Van Djik encense Firmino    Grandiose marche à Kherrata    L'Opep et ses alliés sur le gril    La démocratie en ballotage    Qui succédera à Essebsi en Tunisie ?    Le Kremlin en faveur d'une relance des discussions    Nouveaux tirs sur l'aéroport de Mitiga    «Cela ne favorise pas l'apaisement»    La FTF a défalqué six points au Club Africain    Les Académiciens face à l'expérience sfaxienne    Le Real se régale puis se relâche avant Paris    Inscriptions au master    Le bilan s'est alourdi à 7 morts    Saisie de 12 000 comprimés de psychotropes    Un homme de 53 ans trouve la mort par électrocution à Oued R'Hiou    Le Prix d'alphabétisation de l'Unseco décerné à l'Algérie    Ali-Ramzi Ayad et Redouane Benzehra lauréats de la 7e édition    Les lauréats participeront au Comic-Con de San Diego en 2020    CAF Football Awards : Les 10 candidats connus en octobre    Football professionnel : Une AGEx mardi pour adopter un nouveau système de compétition    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    Washington confirme la mort de Hamza Ben Laden    Entrepreneuriat: Des mesures en faveur des start-up    Tlemcen: La Casnos veut ratisser large    Faute de vision globale: Des classes toujours surchargées    Arrêtés vendredi à Alger: Une quinzaine de manifestants devant la Justice    Coupe de la CAF : PAC - CS Sfaxien, aujourd'hui à 20 h 45: Mission ardue pour les Pacistes    Ils avaient subtilisé l'arme d'un policier: Un individu tué et deux autres blessés près d'Azeffoune    Deux textes de loi adoptés avec célérité: Voie ouverte pour la présidentielle    Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Le niveau des eaux pluviales a atteint 40 cm au niveau de plusieurs communes    «Boudaoui est bourré de talent»    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"
Publié dans Le Maghreb le 20 - 08 - 2019

Intelligence artificielle, reconnaissance faciale, guichet numérique unique pour les services publics… La Russie a présenté son savoir-faire à la XVe conférence mondiale sur le capital intellectuel de l'Unesco. Sputnik est allé pour vous à la pêche aux dernières innovations russes. Tour d'horizon.

Plusieurs personnalités clés de la communauté scientifique russe du numérique ont participé à la conférence "L'intelligence artificielle et la prochaine génération de compétences" à Paris. L'événement, organisé par l'Université Paris-Sud dans le cadre du programme de l'Unesco "L'information pour tous" a été soutenu, côté russe, par l'un des plus anciens établissements qui œuvre dans le domaine des nouvelles technologies, l'Université d'État de gestion où, depuis 2018, un laboratoire de conception et de formation en économie numérique et hautes technologies a été ouvert, ainsi que par le ministère du Développement numérique de Russie.

Les services d'État russe sur un seul et unique site
On connaît l'aspect chronophage des démarches administratives. En France, les différentes administrations s'attellent depuis des années à simplifier la vie des particuliers et des entrepreneurs en mettant à leur disposition des solutions numériques. Chacun pourrait citer une bonne dizaine de sites auxquels il doit se connecter pour ses relations avec l'administration.
En Russie, les démarches administratives pour toutes les étapes de la vie du citoyen passent par une seule et unique plateforme, GosOusslougui, "Les services d'État". Un extrait d'acte de naissance ou de mariage, un permis de conduire ou un passeport, le règlement d'un loyer ou d'une amende, l'inscription chez un médecin ou l'enregistrement d'un animal de compagnie… en 2018, "on a enregistré un milliard de visiteurs uniques et 30 millions de chargements de l'application mobile", a déclaré en janvier dernier Maxim Parchine, vice-ministre des Communications et des médias de la Fédération de Russie, lors du Forum Gaïdar.
L'année dernière, l'application mobile GosOusslougui a remporté à Doubaï le prix du meilleur service gouvernemental dans la catégorie "Gouvernement accessible".
Mais le ministère a plus d'un atout dans sa manche. Mikhaïl Nassibouline, le très jeune directeur du département de la coordination des projets, considère que certaines technologies arrivées à maturité pourraient intéresser les Européens:

La reconnaissance faciale au service de l'homme
"La reconnaissance faciale est la première chose qui serait appliquée, raconte à Sputnik Mikhaïl Nassibouline. Le système le plus performant de reconnaissance faciale ne sera jamais au niveau de performance de l'intelligence artificielle."
D'après ce spécialiste, "il n'y a pas de problèmes éthiques, puisque derrière l'ordinateur, il y a une personne qui peut décider quoi faire avec l'information ?sensible?" Ce système qui a été déjà testé sur le terrain lors de la Coupe du Monde et "plusieurs criminels internationaux ont étés capturés justement grâce à ce système".
"Nous avons des concepteurs très forts dans ce domaine, détaille Mikhaïl Nassibouline. Nous avons Cognitive Technologies, une société de logiciels qui développe des applications d'entreprise, des systèmes avancés d'aide à la conduite basés sur l'IA. Ou encore VisionLabs."
Si VisionLabs et son équipe d'experts en vision par ordinateur continue ses recherches dans les domaines de la reconnaissance de visage ou d'objets, Cognitive Technologies a fait un pas de géant vers une utilisation pratique.
"Nous avons à Moscou un tram autonome avec le système de reconnaissance d'objets, dont la mise en service est prévue pour 2021-22, précise Mikhaïl Nassibouline. Il ne s'agit plus de belles images ni de prototypes, il s'agit des technologies réelles d'aujourd'hui."
Quoi qu'on en dise et qui que l'on cite -notamment la Chine qui, malgré ses avancées importantes dans le domaine, a récemment acquis des technologies russes de reconnaissance faciale- la caméra intelligente dotée d'algorithmes de vision par ordinateur uniques et intégrés permet de résoudre un large éventail de problèmes professionnels. Et le monde du futur n'est visiblement pas enclin à se priver d'une plateforme de création de systèmes d'analyse vidéo efficace dans les domaines de la sécurité, de la vision industrielle, des véhicules sans pilote et de la robotique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.