Report de la réunion de l'Opep+ au 8 ou 9 avril    Le gouvernement fixe les types de commerce autorisés à ouvrir    Le Dr Lyes Merabet met en cause le "non-respect" du confinement    Quels scénarii pour les examens de fin d'année ?    La reprise de plusieurs activités professionnelles et commerce autorisée    Jijel : fausse pénurie d'huile et de sucre    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Rapatriement de 740 ressortissants algériens bloqués en Turquie    Plusieurs saisies effectuées à Tizi Ouzou    Le marché d'El-Graba à Relizane démantelé    Du carburant gratuit pour les ambulances à Médéa    Le président Tebboune interdit les cadeaux entre responsables de l'Etat    Karim Tabbou pas concerné par la grâce présidentielle    Coronavirus : la Cnep-Banque prend de nouvelles mesures    ORAN : Deux secteurs seulement pourvoyeurs d'emplois    Le commissaire à la paix de l'UA rend un vibrant hommage au défunt Khadad    SIDI BEL ABBES : 2 bureaux de Poste mobiles pour le versement des salaires de la police    Real Madrid: l'agent d'Hakimi dément un accord    La chute de la maison Bouteflika    Pétrole : les pays de l'Opep+ décidés à agir pour stabiliser les cours de l'or noir    JM d'Oran: vers l'organisation d'un maximum de manifestations sportives pour tester les infrastructures    Covid-19: des aides financières au profit des artistes dont les activités sont suspendues    JSM Béjaïa : Hammouche plaide pour une meilleure reprise    Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche    Un million de signatures pour un cessez-le-feu mondial    Hirak : la machine judiciaire toujours fonctionnelle    L'Unep mobilise les entreprises publiques    Trois journalistes placés sous contrôle judiciaire    Le chef de file de l'opposition malienne toujours introuvable    Le MJS, la FAF et la LFP ne veulent pas d'un championnat à blanc    USM Alger : Le groupe Serport engagé contre le Covid-19    "Nous avons encore une vision très normative de la création théâtrale"    Le geste fort d'Aït Menguellet en faveur des détenus d'opinion    Cela s'est passé le 29 mars 1956 à Constantine : L'assassinat du commissaire principal Jean Sammarcelli    Théâtre régional Azzeddine Medjoubi d'Annaba : Riche programme virtuel pour le public confiné    Hommage à la «princesse rouge» : Son Altesse populaire    LFP: La Ligue fait un don d'un milliard de centimes    Une nouvelle carte du monde serait-elle possible ?    Pour faire face à la suspension des cours: Un «plan d'urgence» pour l'Education    La lutte contre le Covid-19 va-t-elle autoriser de nouvelles dérives éthiques ?    L'ex-directeur de l'éducation: Tahar Brahmi n'est plus    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chine La Chine porte un coup dur à la première puissance économique européenne
Publié dans Le Maghreb le 17 - 11 - 2019

Alors qu'une guerre commerciale fait rage entre les États-Unis et la Chine, la baisse de croissance du pays du Milieu a frappé l'économie allemande, qui est entrée en récession pour la première fois depuis 2013.
Plus de 80% des entreprises allemandes opérant sur le marché chinois ont été directement touchées par la guerre commerciale sino-américaine, indique une enquête menée par la chambre de commerce allemande en Chine. Depuis une trentaine d'années, la Chine était un client stable pour plusieurs secteurs allemands, en particulier les automobiles, les machines et les outils d'ingénierie. Mais la baisse de croissance du géant chinois met l'économie allemande à rude épreuve, prévient le New York Times.

L'impact sur l'économie allemande
En effet, la rapide croissance de la Chine au cours des dernières décennies avait contribué à l'émergence de l'Allemagne en tant que première économie européenne. Bien que les exportations vers la Chine ne constituent pas la clé de voûte de son économie, celles-ci étaient l'une des rares composantes sur lesquelles Berlin pouvait compter pour croître d'année en année. La baisse de la demande en Chine a engendré une chute des exportations allemandes de 1,3 point au deuxième trimestre, son pire résultat depuis 2013. Autrefois friands de voitures et de technologies allemandes, les Chinois semblent désormais lever le pied. La stratégie America First de Donald Trump nuit aux échanges mondiaux, et les usines chinoises sont en passe de devenir les rivales de leurs fournisseurs allemands, souligne le quotidien new-yorkais.
Aujourd'hui, seules un quart des entreprises allemandes qui commercent avec la Chine s'attendent à atteindre leurs objectifs de 2019. Ainsi, le constructeur automobileVolkswagen a déjà revu à la baisse ses prévisions de ventes pour cette année. L'étude de la chambre de commerce allemande en Chine a toutefois révélé que plus de deux tiers des firmes allemandes interrogées continueront à investir dans le pays du Milieu au cours des deux prochaines années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.