Le Président Tebboune se rend à Berlin pour prendre part à la conférence internationale sur la Libye    Vers un mouvement dans le corps des walis ?    Air Algérie menacée par des compagnies françaises !    Ould Abbès plaide la folie    GRANDE MOSQUEE DE PARIS : Le nouveau recteur n'est pas candidat au CFCM    NAAMA : Saisie de 3,5 kg de kif traité à Moghrar    EN L'ESPACE DE 3 JOURS : Plus d'une centaine de harraga interceptés    ORAN : Saisie de plus de 3700 bouteilles de boissons alcoolisées    ARCHIVES NATIONALES : Colloque national sur la procédure de communication    L'ancien journaliste de l'APS, Abdelkrim Hamada, inhumé au cimetière d'El-Kettar    Discours haineux et régionalistes sur les réseaux sociaux: Mise en garde des spécialistes    Intoxication au CO : 30 personnes décédées et 273 autres secourues au cours de la première quinzaine de janvier 2020    Hand-CAN 2020 (2e j): six pays dont l'Algérie passent à la seconde phase    La troupe de danse de Chengdu (Chine) séduit le public de l'Opéra d'Alger    Ligue1 (mise à jour): l'USMA pour confirmer à Chlef, duel de mal classés à Magra    FFS : la réconciliation compromise ?    Réaménagement du calendrier des éliminatoires    Almas négocie avec Taoussi    L'Algérie se qualifie dans la douleur !    Yaïche tire la sonnette d'alarme    Les explications sur le cas Belkaroui    JSK : Velud s'en va    Large vague d'indignation    L'ANC réitère son soutien au peuple sahraoui et à son droit à l'autodétermination    Début du procès de Donald Trump au Sénat    Washington et Pékin ont encore beaucoup à faire pour «soigner leurs fractures»    Séminaire de formation médicale continue sur le cancer du sein    L'interdiction pour les citoyens de travailler au Koweït réimposée    Le directeur du Sheraton d'Alger en détention à El-Harrach    Le Président Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Conférence de Mohamed Arezki sur le patrimoine algérien    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Plusieurs dizaines de détenus en prison et sans procès : Quelles sont les arrière-pensées des autorités ?    La cotation du Sahara Blend algérien perd près de 7 dollars    Difficultés financières de l'Eniem : Les discussions avec le CPE «sur la bonne voie»    48e vendredi du mouvement populaire : «Non à l'état policier !»    Chlef, Mostaganem: 33 harraga interceptés, des passeurs arrêtés    El-Bayadh: Plus de 2 quintaux de viande blanche saisis    Transport maritime: Un navire de la CNAN bloqué au port d'Anvers pour créance impayée    Tebboune recevra mardi des responsables de médias publics et privés    La guerre des «boutons»    Constantine: 11 personnes, dont des cadres de la BNA, arrêtées    Fichier des demandeurs de logements : une nouvelle application électronique    La vice-présidence confiée à l'Algérie    Découverte d'une sépulture et d'objets en poterie    L'écrivain et traducteur Abderrahmane Meziane n'est plus    Souk-Ahras accueille la première édition    «La nécessité d'accompagner l'ADE pour offrir un meilleur service au citoyen»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





50 000 entreprises activant dans le domaine des travaux publics déclarent la faillite Les entrepreneurs demandent au "futur président" de lever ...
Publié dans Le Maghreb le 03 - 12 - 2019

50 000 entreprises activant dans le domaine des travaux publics ont été déclarées en faillite, tandis que 350 000 autres font face à des conditions financières difficiles, compte tenu du gel des appels d'offres et des nouveaux projets depuis le début du mouvement populaire le 22 février dernier.
Les entrepreneurs demandent aux autorités publiques d'intervenir en urgence pour signer de nouvelles décisions en matière d'appels d'offres dans les municipalités, les wilayas et d'autres autorités locales, considérant que le dégel des dossiers de projets et de prêts doivent être le premier dossier déposé sur la table du futur président de la République, sachant que de nombreux entrepreneurs ont procédé à des licenciements.
La situation actuelle s'est détériorée, de plus en plus, pour les entrepreneurs privés, et ce, même que leurs dues ont été payées au dernier centime. Malgré ceci, les entreprises n'ont pas pu faire face à la crise, suite à l'absence de projets et du gel des appels d'offres " "Nous ouvrons les journaux, et nous consultons les sites-web, et nous ne trouvons aucune appel d'offres pour des entrepreneurs privés. A cet effet, nous avons proposé d'engager des dialogues avec les autorités pour sauver ces institutions, qui emploient 1,7 million de personnes, mais malheureusement en vain ", précise l'adjoint du secrétaire de la confédération algérienne des entrepreneurs, Zakir Fezzaz. Fezzaz précise que " le premier dossier économique qui doit être ouvert par le nouveau président algérien élu le 12 décembre, est la levée du gel des projets et des appels d'offres, afin de permettre aux entrepreneurs de remettre leurs institutions sur pied et de les sauver de la crise financière qui s'est intensifiée au cours des 10 derniers mois ", a-t-il dit.
Et de poursuivre " les ateliers ouverts, signés avant février, continuent d'être actifs. Cependant, aucun nouvel atelier n'a été ouvert en raison du gel des signatures de projets tandis que le gouvernement actuel gère des affaires et n'entreprend pas de nouveaux projets. "
Selon les dires de Zakir Fezzaz " cette crise financière a obligé la plupart de ces institutions à procéder aux licenciements des ouvriers, alors que le nombre moyen des employés d'une petite entreprise dans le domaine des travaux publics est estimé à 5 travailleurs. De nombreuses entreprises abandonnent leurs travailleurs à cause de l'absence de nouveaux projets… "
Cela intervient à un moment de stagnation de l'économie nationale après le gel des projets et des appels d'offres, ainsi que le gel des réunions des comités des études au niveau des banques à la suite de l'ouverture des enquêtes liées à des affaires de corruption, qui ont touché un grand nombre d'hommes d'affaires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.