Aourag : Promouvoir la recherche appliquée, un réel plus pour le développement socioéconomique    LF 2020: l'importance des dispositions encourageant de l'investissement mise en exergue    Aboutrika encense Mahrez et critique Guardiola    Collision de deux bus à El Oued : Etat de santé ''stable'' des blessés    M.Beldjoud depuis El-Oued: 96% des accidents sont dus au facteur humain    Foot/Mercato d'hiver : le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Hand/CAN-2020: l'Algérie bat le Maroc 33-30 et termine en tête du Gr D    Irak : nouvelles manifestations réclamant une refonte du système politique    La Conférence internationale sur la crise libyenne débute à Berlin    Examens de promotion aux grades d'enseignant principal et enseignant formateur: les résultats lundi    Habitat : Un nouveau programme d'un million de logements pour la période 2020-2024    NOMINATION DE CERTAINS CADRES DE L'ETAT : Le président transfert le pouvoir au premier ministre    REVISION DE LA CONSTITUTION : Talaia El Hourriyet exige ‘'la parole au peuple''    OUVERTURE DE REPRESENTATIONS CONSULAIRES A LAAYOUNE : L'Algérie recadre sévèrement la Guinée et le Gabon    SITUATION FINANCIERE : La commune d'Oran peine à retrouver ses entrées    Interdiction du téléphone et des rassemblements dans les hôpitaux    Le Président de la République reçoit à Berlin le président du Conseil européen    Le Real fixe une condition pour le départ de James Rodriguez    Football/CAN-2021 et Mondial-2022: des changements au programme de la sélection algérienne    Attentat déjoué contre la veuve du militant Brahmi    Cinq civils tués dans un présumé raid aérien russe    Les banques ciblées par les protestataires    Tebboune revoit le protocole officiel    Sit-in aujourd'hui au tribunal de Sidi M'hamed    Le PT exige la libération des manifestants du hirak    La quadrature du cercle    Desertec veut renaître de ses cendres    La Cnas de Relizane passe à l'offensive    Une mosquée, et le tour est joué !    15 militants devant le juge ce matin    Non, le Hirak n'a pas échoué !    «Tous les détenus politiques doivent être libérés»    Le PAD appelle à une adhésion massive    Le saviez-vous… ?    ACTUCULT    Tizi Ouzou : coup d'envoi de la 12e édition du salon du livre    Vibrant hommage à Didouche Mourad    Et zut ! C'est raté pour cette année ! Tant pis ! L'année prochaine, inch'Allah, pitet' !    Alger-Paris en continuel aller-retour    Sept Algériens visent les minimas des JO-2020 et des championnats d'Afrique    La FAF s'oppose à la domiciliation du tournoi dans la ville de Laâyoune occupée    La pièce GPS du TNA primée    Ouverture en présence de nombreux intellectuels    Biens waqfs mis au profit de la science    NCA Rouiba conclu un accord avec le groupe français Castel    L'entraîneur Yaïche tire la sonnette d'alarme    El-Bayadh: Enfin la liste des logements sociaux    Bouira: De 3 ans de prison à la perpétuité pour trafic international de drogue    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il a promis un staff gouvernemental jeune Quelle composition alignera Tebboune ?
Publié dans Le Maghreb le 16 - 12 - 2019


Par: Med Wali
Le nouveau président de la République, Abdelmadjid Tebboune a promis d'œuvrer avec toutes les parties pour aller vers une " nouvelle République " avec un nouvel esprit et une nouvelle approche. L'un des principaux chantiers auxquels compte s'attaquer le nouveau locataire du palais d'El " Mouradia ", et qui n'est pas des moindres d'ailleurs ; car lui-même a reconnu la difficulté de la tâche, est celui de la formation d'un nouveau gouvernement. En effet, Abdelmadjid Tebboune a déclaré, lors de sa première conférence de presse après sa victoire à la présidentielle du 12 décembre dernier, que " le peuple algérien sera surpris par la nomination de jeunes ministres ne dépassant pas les 26 et 27 ans" dans le futur gouvernement.
Certes, cet engagement pourrait apporter un nouveau souffle sur le fonctionnement des différents secteurs notamment stratégiques qui baignent depuis de longues années dans des problèmes interminables. Mais le fait qu'un ministre soit jeune suffira-t-il à régler la situation de tel ou tel secteur ? La réponse est bien évidement non, car ce qui compte surtout au-delà de l'image ce sont les compétences, les capacités, et le bagage intellectuel de ces futurs membres de gouvernement qui fera certainement la différence, sachant que le constat fait après ces 20 dernières années était catastrophique à tous les niveaux. La plupart des ministres, qui se sont succédé à la tête des différents secteurs, n'ont pu apporter le plus et répondre aux aspirations du peuple.
Il n'est pas possible, par ailleurs, d'évoquer les gouvernements algériens sans parler du dernier ayant été mis en place après le mouvement populaire pacifique du 22 février. Pour tenter de calmer la contestation, le président déchu avait installé un gouvernement avec de nouvelles têtes, un gouvernement qui s'est révélé le plus désastreux, sachant qu'il est le plus contesté et rejeté par le peuple dans toute l'histoire du pays. En effet, il ne s'est pas passé une seule marche du vendredi et du mardi organisées depuis la date du 22 févier 2019, sans que le peuple ne revendique dans ses slogans le départ de ce gouvernement, symbole de l'ancien système. Les sorties sur le terrain ainsi que les conférences de presse, se font tellement rares, depuis, en raison en effet de ce rejet populaire. Reste à savoir maintenant si Abdelmadjid Tebboune réussira à satisfaire le mouvement populaire sur ce volet, et réellement à constituer une équipe de ministres, jeunes qui puissent relever les grands défis auxquels est confronté le pays, notamment sur le plan socio-économique, la tâche n'est pas aisée certes, compte tenu de la situation économique du pays et des conséquences d'une gestion catastrophique marquée par des affaires de corruption et de détournements des deniers publics. Autrement, le futur gouvernement que compte former le président de la République réussira -t-il à effacer l'image souillée de l'Exécutif au cours du règne du président déchu ?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.