Niger: des télévisions privées fermées pour "non paiement d'impôts"    Le pétrole en hausse en Asie    Syrie : près de 7.000 personnes évacuées de villes assiégées    Le président palestinien condamne la loi sur "l'Etat national du peuple juif"    Trump s'attaque à la loi protégeant les espèces menacées    New York déboutée de son action contre cinq géants pétroliers    L'Iran accuse les Etats-Unis de déstabiliser le monde    MCA : Bendebka : «On a perdu à cause d'un manque de concentration dans les ultimes minutes»    CSC : Kagambiga a besoin de visa pour rentrer avec le groupe au pays    CRB : La piste Cherif El Ouazzani toujours d'actualité    De l'alternance promise au pouvoir absolu.    La régularisation de la situation des jeunes de 30 ans et plus se poursuit dans de «bonnes conditions»    Es-Seddikia et El Menzeh (Canastel): Une vingtaine de panneaux publicitaires anarchiques démantelés    Sanctions, répressions et tentations ne feront pas reculer les Palestiniens    Renvoi des demandeurs d'asile algériens: Berlin revient à la charge    Constantine - Université d'été 2018: «Entrepreneuriat et Innovation» à l'honneur    «Nécessité d'encourager les conventions et les partenariats industriels»    Des changements et des postures    L'étau se resserre sur Zetchi    L'ESS et le MCA en lutte pour un seul billet    ASM Oran: Les dirigeants optimistes malgré les contraintes    BAC 2018 : Un taux de réussite de 55,88%    Les pharmaciens et les assurés sensibilisés    Le certificat de capacité du permis de conduire en trois jours    Où va le pays ?    Bassin gazier de Berkine: Accord entre Sonatrach et Eni    Le chargé d'affaires en pied de l'ambassade de la Colombie en visite à Oran: Les relations bilatérales avec l'Algérie sont «excellentes»    Une nouvelle prestation estivale à Chlef    Quand l'art fusionne avec la beauté    Il tue son neveu pour un lopin de terre    Coup d'envoi demain à Chélia    Au moins 19 morts dans un naufrage au large de Chypre    Makri tire sur Ould Abbès    Guéguerre interne au FFS    Ces dossiers qui paralysent le mercato    Victoire de l'Algérie devant la Jordanie    La Jordanie, la nouvelle terre de création pour le cinéma arabe    Du nouveau pour la diaspora    Le chargé de la communication de la sûreté d'Alger limogé    Mandela : architecte international de la paix    Russie-Afrique du Sud : d'une pierre, deux coups    L'Etat poursuivra en justice les incitateurs au boycott des élections    La Sonelgaz pointée du doigt    Le RCD tiendra un Congrès extraordinaire en 2019    Fadhma N'soumer gagne la bataille de Tachkirt contre le Maréchal Randon    Le livre, le meilleur ami !    Avec la participation d'une trentaine de jeunes de différents pays: Le chantier culturel de bénévolat d'été lancé    Bouteflika procéde à un mouvement partiel dans le corps de la magistrature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers un choc terrible dès les 8es de finale !
Coupe du monde
Publié dans Le Midi Libre le 19 - 06 - 2018

Malmenés pour leur première sortie en Coupe du monde dimanche, le Brésil oul'Allemagne pourraient êtreéliminés plus tôt que prévu.
Malmenés pour leur première sortie en Coupe du monde dimanche, le Brésil oul'Allemagne pourraient êtreéliminés plus tôt que prévu.
Beaucoup de spécialistes, observateurs ou supporters ont placé leBrésil et l'Allemagne parmi les trois favoris (avec l'Espagne) pour la victoirefinale en Russie. Mais en se projetantun peu après leur premier match, l'undes deux pourrait sortir très prématurémentde la compétition. Ce dimanche, laSeleçao a été accrochée par la Suisse (1-1)et laMannschaft championne du monde entitre a été battue par le Mexique (1-0).
Un explosif Brésil – Allemagne dès les 8es ?
Cette défaite risque d'avoir de lourdes conséquences. Car il sera désormais trèscompliqué pour les coéquipiers de ManuelNeuer de terminer à la première place deleur groupe. En finissant deuxièmes, ilsrencontreront alors le premier du GroupeE, qui pourrait donc être le Brésil malgréson accroc initial ! Quatre ans après leurduel en demi-finale entré dans la légendesuite à la victoire humiliante del'Allemagne (7-1), les deux nations multiétoiléespourraient ainsi se retrouver dèsles 8es, le 3 juillet à Saint-Pétersbourg.
De quoi faire trembler Neymar et sescompatriotes qui pensaient pouvoir bénéficierd'un parcours assez tranquillejusqu'aux quarts. A moins que lesAllemands ne passent aussi au travers lorsde leurs deux prochains matchs et sortentdu tournoi par la petite porte. Un scénarioque n'envisage pas Joachim Löw.
"Ça ne va pas nous arriver. Tous les joueurs sont abattus et déçus évidemment, mais notreéquipe a suffisamment d'expérience poursurmonter cette défaite. Le prochain matchdevient encore plus important, il faut legagner. Il n'y a aucune raison de s'effondrer,il y a deux autres matchs et nousavons le temps de corriger ce qui doitl'être", a réagi le sélectionneur allemand.
Beaucoup de spécialistes, observateurs ou supporters ont placé leBrésil et l'Allemagne parmi les trois favoris (avec l'Espagne) pour la victoirefinale en Russie. Mais en se projetantun peu après leur premier match, l'undes deux pourrait sortir très prématurémentde la compétition. Ce dimanche, laSeleçao a été accrochée par la Suisse (1-1)et laMannschaft championne du monde entitre a été battue par le Mexique (1-0).
Un explosif Brésil – Allemagne dès les 8es ?
Cette défaite risque d'avoir de lourdes conséquences. Car il sera désormais trèscompliqué pour les coéquipiers de ManuelNeuer de terminer à la première place deleur groupe. En finissant deuxièmes, ilsrencontreront alors le premier du GroupeE, qui pourrait donc être le Brésil malgréson accroc initial ! Quatre ans après leurduel en demi-finale entré dans la légendesuite à la victoire humiliante del'Allemagne (7-1), les deux nations multiétoiléespourraient ainsi se retrouver dèsles 8es, le 3 juillet à Saint-Pétersbourg.
De quoi faire trembler Neymar et sescompatriotes qui pensaient pouvoir bénéficierd'un parcours assez tranquillejusqu'aux quarts. A moins que lesAllemands ne passent aussi au travers lorsde leurs deux prochains matchs et sortentdu tournoi par la petite porte. Un scénarioque n'envisage pas Joachim Löw.
"Ça ne va pas nous arriver. Tous les joueurs sont abattus et déçus évidemment, mais notreéquipe a suffisamment d'expérience poursurmonter cette défaite. Le prochain matchdevient encore plus important, il faut legagner. Il n'y a aucune raison de s'effondrer,il y a deux autres matchs et nousavons le temps de corriger ce qui doitl'être", a réagi le sélectionneur allemand.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.