L'autoritarisme inquiétant de Gaïd Salah    Avocats et étudiants ont battu le pavé    Le FCE s'aligne sur le choix de l'armée    Des habitants de la Casbah protestent devant la wilaya    Libye: al Sarraj surpris que la France soutienne Haftar    Etats-Unis : Les démocrates rêvent de destituer Trump    Ighil El Mal (Ath Zmenzer) : Caravane sanitaire    Café littéraire de Bouzeguène : Blocage de la subvention par la wilaya    Pour un idéal républicain    Football - Ligue 1: Les deux extrémités du tableau en ébullition    CR Témouchent: Une accession méritée en division amateur    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Les étudiants toujours mobilisés    Skikda: Tentative de meurtre, quatre arrestations    Préparatifs des JM 2021 à Aïn El Turk: Une campagne de sensibilisation pour un séjour agréable aux hôtes de l'Algérie    Les marchés couverts non exploités gérés par l'entreprise du marché de gros: La priorité aux jeunes activant dans l'informel    Dans le cadre d'une enquête anti-corruption: Rebrab incarcéré à la prison d'El Harrach    Coupe d'Algérie - 1/2 finale-retour : CRB - CSC, aujourd'hui à 16h00 - Un duel ouvert à tous les pronostics    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Palestine: Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    Ould Abbès et Barkat dans le collimateur de la justice    Etudiants et enseignants au rendez-vous    Les travailleurs de Cevital ont marché à Béjaïa    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Belfodil dans l'équipe-type de la 30e journée    L'Algérie, cinquième plus chère sélection    41 athlètes algériens en stage    Amuniké sélectionneur de la Tanzanie : "Je n'ai peur d'aucune équipe"    Huawei lance le 2ème smartphone assemblé en Algérie    L'Algérie va connaître ses ambassadeurs au VivaTechnology    Avec Eataly : Les Galeries Lafayette visent une nouvelle attractivité    Révolution monétaire ? : 48 ans après la fin de Bretton Woods, l'or continue son come-back    Présidence : Mouvement partiel dans le corps des walis et des walis délégués    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    Tabbou fidèle à ses positions    Soudan: La contestation suspend les discussions avec le Conseil militaire    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Washington prêt à sanctionner ses alliés    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    Pagaille au FLN    L'onda avoue son impuissance    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Snapo accuse les importateurs "véreux" !
Pénurie de médicaments
Publié dans Le Midi Libre le 17 - 01 - 2019

Des médicaments essentiels pour les maladies chroniques sont actuellement introuvables dansles officines. D'autres médicaments sont enrupture de stock.
Des médicaments essentiels pour les maladies chroniques sont actuellement introuvables dansles officines. D'autres médicaments sont enrupture de stock.
La situation inquiète !La pénurie des médicaments persiste en Algérieavec toutes ses conséquences sur l'état de santédes malades algériens. Hier matin à la Radionationale chaîne I, le docteur MessaoudBelambri, président du Syndicat national des d'officines (Snapo) a expliquépourquoi l'Algérie connait une pénurie des médicaments sans précédent. Selon Dr Belambri il existe "une pénurie de 120 à 130 médicaments, dont 30 % liés à des maladies chroniques". ce dernier relève aussi l'indisponibilitéd'autres médicaments en quantités voulues et en nombre, d'une manière systématique a-t-il précisé. L'hôte de la Radio nationale, a relevé le problème de l'anarchie qui sévit dans ce secteur.
Il accuse, en effet, certains importateurs qui ne respectant pas les programmes d'importation des médicaments. Ces derniers sont selon lui, à l'origine de ces dysfonctionnements qui doiventcesser, appelant à cet effet, l'Etat à agir pour résoudre ce problème. Le Dr Belambri a, en outre, soulevé d'autresraisons liées à la perturbation du marché desmédicaments. Il s'agit selon lui, notamment duretard dans les commandes d'importation des médicaments ainsi que l'interdiction d'importation de certains produits pharmaceutiques par le gouvernement.
La situation inquiète !La pénurie des médicaments persiste en Algérieavec toutes ses conséquences sur l'état de santédes malades algériens. Hier matin à la Radionationale chaîne I, le docteur MessaoudBelambri, président du Syndicat national des d'officines (Snapo) a expliquépourquoi l'Algérie connait une pénurie des médicaments sans précédent. Selon Dr Belambri il existe "une pénurie de 120 à 130 médicaments, dont 30 % liés à des maladies chroniques". ce dernier relève aussi l'indisponibilitéd'autres médicaments en quantités voulues et en nombre, d'une manière systématique a-t-il précisé. L'hôte de la Radio nationale, a relevé le problème de l'anarchie qui sévit dans ce secteur.
Il accuse, en effet, certains importateurs qui ne respectant pas les programmes d'importation des médicaments. Ces derniers sont selon lui, à l'origine de ces dysfonctionnements qui doiventcesser, appelant à cet effet, l'Etat à agir pour résoudre ce problème. Le Dr Belambri a, en outre, soulevé d'autresraisons liées à la perturbation du marché desmédicaments. Il s'agit selon lui, notamment duretard dans les commandes d'importation des médicaments ainsi que l'interdiction d'importation de certains produits pharmaceutiques par le gouvernement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.