Un des fondateurs du FIS dissous.. Abassi Madani, n'est plus    Le président de la Corée du Nord en Russie    Washington prépare le plan de paix pour la Palestine.. Le mutisme complice de pays musulmans    Libye: Des dirigeants africains demandent "l'arrêt immédiat" des combats    Libye: al Sarraj surpris que la France soutienne Haftar    TRIBUNAL DE SIDI M'HAMED : Les Kouninef placés sous mandat de dépôt    ORAN : 2000 logements AADL, distribués en juin prochain    Le PDG de Sonatrach est le frère du commissaire Hachichi    Bensalah limoge des walis    Des milliers manifestent à Annaba    L'argent pillé sera récupéré    SESSION EXTRAORDINAIRE DU CC DU FLN : L'élection d'un nouveau SG reportée    Mahrez veut quitter City    Quel Chabab pour la grande finale ?    L'Algérie 5e plus chère sélection africaine présente en Egypte    La Casbah pleure ses victimes dans le recueillement    130 comprimés psychotropes saisis    APRES AVOIR COMMIS NEUF VOLS CONSECUTIFS : Trois dangereux voleurs, sous les verrous à Mascara    MAISON D'ACCUEIL DES CANCEREUX : L'inauguration attendue au mois de Ramadhan    L'atteinte au patrimoine peut conduire à l'effacement de l'identité civilisationnelle    Le président de la Fédération dénonce la «passivité» du MJS dans l'organisation du Rallye Touareg    USM Alger : un leader aux pieds d'argile    Saisie d'armes à feu, d'une quantité de munitions et arrestation de trois personnes    L'AG élective début mai, dépôt de candidatures à partir de mardi    Semaine de la critique riche en premiers films    Deux dossiers de poursuites contre Chakib Khelil et ses complices transmis à la Cour suprême    Après Bouteflika, Gaïd-Salah : ces incorrigibles professionnels du « soutien »    "Libérez immédiatement M. Rebrab !"    Qui veut enflammer la Kabylie ?    Washington menace ses alliés    Avocats et étudiants ont battu le pavé    Mellal, en "président" populaire du MCO    Pour "la primauté du politique sur le militaire"    Importation: Une centaine de produits exclus du DAPS    Les étudiants toujours mobilisés    Ettrefehnâ !    Constantine - Un riche programme culturel pour le ramadhan    Toujours déterminés    Une policière tuée dans son domicile    Ramadhan: Programme de sensibilisation pour la prévention des complications des maladies chroniques    M. Desrocher : Etablir des partenariats avec l'Algérie, "une des priorités des USA"    Les armées des pays du lac Tchad intensifient leurs actions    Fédération algérienne de tir sportif : Abdrezzak Lazreg élu nouveau président    Utiliser "le leadership de la Russie" à l'Onu pour aider l'Afrique à se développer?    "Seul l'avenir de l'Algérie nous importe"    Programme enfant    Hirak du 22 février: l'appel aux sociologues lancé    L'onda avoue son impuissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul
Irak
Publié dans Le Midi Libre le 24 - 03 - 2019

Le dernier bilan officiel des victimes d'un naufrage jeudi, sur le Tigre àMossoul, s'élève à près de 100 personnes,en majorité des femmes et desenfants,
Le dernier bilan officiel des victimes d'un naufrage jeudi, sur le Tigre àMossoul, s'élève à près de 100 personnes,en majorité des femmes et desenfants,
en pleine célébration deNowrouz (nouvel an) et de la fête des Mères, l'accident le plus meurtrier en Irak ces dernières années. Un deuil national de trois jours a été décrété par le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi, qui s'est rendu sur le lieu de l'accident et à la morgue où ont été transportés les corps. L'Onu a déploré "une terrible tragédie". Le bilan n'a cessé de s'alourdir au fil des heures. Selon le ministère de l'Intérieur,
94 personnes ont péri dans le naufrage et 55 ont pu être secourues. Plus tôt dans la journée, les autorités avaient indiqué que 19 enfants et 33 femmes s'étaient noyées. Ce naufrage meurtrier a provoqué une onde de choc dans cette ville du nord de l'Irak déjà meurtrie par trois années à 2017) passées sous la férule des hommes armés du groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech). Les familles mossouliotes n'ont recommencé que depuis peu à sortir sur les rives du fleuve. La journée marquant à la fois la nouvelle année, Nowrouz, la fête des Mères et l'arrivée du printemps, avait commencé dans la gaieté.
en pleine célébration deNowrouz (nouvel an) et de la fête des Mères, l'accident le plus meurtrier en Irak ces dernières années. Un deuil national de trois jours a été décrété par le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi, qui s'est rendu sur le lieu de l'accident et à la morgue où ont été transportés les corps. L'Onu a déploré "une terrible tragédie". Le bilan n'a cessé de s'alourdir au fil des heures. Selon le ministère de l'Intérieur,
94 personnes ont péri dans le naufrage et 55 ont pu être secourues. Plus tôt dans la journée, les autorités avaient indiqué que 19 enfants et 33 femmes s'étaient noyées. Ce naufrage meurtrier a provoqué une onde de choc dans cette ville du nord de l'Irak déjà meurtrie par trois années à 2017) passées sous la férule des hommes armés du groupe terroriste autoproclamé Etat islamique (EI/Daech). Les familles mossouliotes n'ont recommencé que depuis peu à sortir sur les rives du fleuve. La journée marquant à la fois la nouvelle année, Nowrouz, la fête des Mères et l'arrivée du printemps, avait commencé dans la gaieté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.