Lutte contre la criminalité : Près de 2900 suspects interpellés en mars dernier    Nouvelles d'Oran    Rabah Bouarifi élu président jusqu'à la fin du mandat olympique en cours    Le comportement «inélégant et pitoyable» de Mohamed Raouraoua    La préparation du match de Tizi Ouzou perturbée    L'avis de trois personnalités    Hausse de plus de 17 % des recettes douanières en janvier et février 2019    Grippe saisonnière: net recul des décès par rapport à l'année précédente    Prochainement sur Google traduction    25 affaires traitées par la Gendarmerie nationale lors du 1er trimestre 2019    Explosions au Sri Lanka : le bilan s'aloudrit à 207 morts et plus de 450 blessés    Afghanistan: l'EI revendique l'attaque meurtrière contre un ministère    Un rassemblement en prévision de l'arrivée d'Ouyahia    L'US Akbou-NRB Hammamet en finale…    à quoi obéit l'activisme renaissant d'Ould Abbes ?    Début du référendum constitutionnel en Egypte    UGTA : Sidi-Saïd jetterait-il l'éponge ?    18,7 milliards de centimes octroyés    Trucs et astuces    Des remèdes complémentaires pour soulager une entorse de la cheville    Les 7 000 LPL de Draâ Errich en voie de règlement    Les ministres autorisés à déléguer leur signature    Ouaret, DG des douanes, et Hiouani, gouverneur de la BA par intérim    La progression féconde    «Le prix payé pour tamazight a été exorbitant»    Aziz Chouaki, Ulysse en mode harrachi    Foyers de rougeole à Jijel : Rush sur les centres de vaccination    Chiheb torpille Ouyahia    "Trop tard, M.Bensalah..."    Algérie - Mali, le 16 juin à Abu Dhabi    Ronaldo, la mise au point d'Allegri    Rihane éliminé au deuxième tour    50 soldats syriens tués par Daesh à Deir Ezzor    Un jeu international qui disqualifie l'ONU    700 tonnes de produits transportés vers la Mauritanie et le Sénégal    En hommage aux 126 martyrs    Expo "L'Afrique à la mode"    L'IF cherche des réalisateurs de documentaires    Ligue 2: Le RCR hors course, l'ESM et l'ASMO en panique    49 imams algériens accueillis par la Grande Mosquée de Paris    Le quart de rôle de Bensalah    Grande-Bretagne : L'hypothèse du "no Brexit" plus probable que celle du Brexit dur    El-Oued : Pôle agricole en tête des wilayas du Sud productrices de primeurs    Contestation populaire : Renforcer la cohésion politique    Japon : L'inflation restera sous 2% pendant encore 3 ans, selon la BoJ    EDF: Des experts recommandent de réparer les soudures de l'EPR    "Le rôle de leader des Etats-Unis à l'Otan" n'est dû qu'"à la contrainte et au chantage"    Sharp, un prototype d'un mobile pliable présenté au Japon    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nissan teste la technologie invisible-to-visible en conditions réelles
Publié dans Le Midi Libre le 26 - 03 - 2019

Nissan et NTT Docomo, INC. vont tester la technologieNissan Invisible-to-Visible(I2V) dans un véhicule en circulation, à l'aide de la connectivitémobile 5G de
Nissan et NTT Docomo, INC. vont tester la technologieNissan Invisible-to-Visible(I2V) dans un véhicule en circulation, à l'aide de la connectivitémobile 5G de
Docomo.La technologie Nissan I2V, présentéeau CES de Las Vegas enjanvier dernier, va être testée àGrandrive, le centre d'essaiNissan situé à Yokosuka auJapon.Invisible-to-Visible, ou I2V, estune technologie NissanIntelligent Mobility quifusionne les mondes réel et virtuel.
En combinant des informationsprovenant de capteurssitués à l'extérieur et à l'intérieurdu véhicule et des donnéesdu Cloud, elle aide les conducteursà « voir l'invisible » : cequi se trouve un peu plus loinsur leur trajet, derrière un bâtimentou au coin de la rue, etainsi à anticiper les éventuelsdangers de la route.I2V connecte également lesconducteurs et les passagers auMetaverse, un monde virtueldans lequel les utilisateurs peuventinteragir via des avatars.Des membres de la famille,amis ou proches peuvent ainsi apparaître dans la voiture en réalité augmentée sous forme d'avatars 3D, afin de tenir compagnie aux passagers ou de leurde l'aide.Les essais réels seront réalisés à l'aide de la connectivité mobile5G à faible latence, haute capacitéet grande vitesse de Docomo, qui permet au véhicule de test de recevoir les données des avatars et de transmettre les vidéos des caméras intérieures de la voiture en temps réel. Le véhicule de test est élaboré à partir du fourgon Nissan NV350 Caravan commercialisé au Japon.
Les deux entreprises vont évaluer comment les personnes se trouvant dans la voiture physiquement et sous forme d'avatars ressentent leurs présences respectives via les interfaces utilisateur. La facilité d'utilisation des fonctionnalités du système I2V sera également évaluée. Nissan et Docomo prévoient de poursuivre les tests et les travaux de recherche sur la technologie I2V et ses applications, afin d'offrir des expériences connectées innovantes aux conducteurs de demain. Dévoilée par Nissan en janvier au CES de Las Vegas, la technologie I2V est issue de la vision Nissan Intelligent Mobility, stratégie de la marque visant à transformer l'univers automobile : la manière de conduire, l'évolution des motorisationset l'intégration des véhicules dans la société.
Docomo.La technologie Nissan I2V, présentéeau CES de Las Vegas enjanvier dernier, va être testée àGrandrive, le centre d'essaiNissan situé à Yokosuka auJapon.Invisible-to-Visible, ou I2V, estune technologie NissanIntelligent Mobility quifusionne les mondes réel et virtuel.
En combinant des informationsprovenant de capteurssitués à l'extérieur et à l'intérieurdu véhicule et des donnéesdu Cloud, elle aide les conducteursà « voir l'invisible » : cequi se trouve un peu plus loinsur leur trajet, derrière un bâtimentou au coin de la rue, etainsi à anticiper les éventuelsdangers de la route.I2V connecte également lesconducteurs et les passagers auMetaverse, un monde virtueldans lequel les utilisateurs peuventinteragir via des avatars.Des membres de la famille,amis ou proches peuvent ainsi apparaître dans la voiture en réalité augmentée sous forme d'avatars 3D, afin de tenir compagnie aux passagers ou de leurde l'aide.Les essais réels seront réalisés à l'aide de la connectivité mobile5G à faible latence, haute capacitéet grande vitesse de Docomo, qui permet au véhicule de test de recevoir les données des avatars et de transmettre les vidéos des caméras intérieures de la voiture en temps réel. Le véhicule de test est élaboré à partir du fourgon Nissan NV350 Caravan commercialisé au Japon.
Les deux entreprises vont évaluer comment les personnes se trouvant dans la voiture physiquement et sous forme d'avatars ressentent leurs présences respectives via les interfaces utilisateur. La facilité d'utilisation des fonctionnalités du système I2V sera également évaluée. Nissan et Docomo prévoient de poursuivre les tests et les travaux de recherche sur la technologie I2V et ses applications, afin d'offrir des expériences connectées innovantes aux conducteurs de demain. Dévoilée par Nissan en janvier au CES de Las Vegas, la technologie I2V est issue de la vision Nissan Intelligent Mobility, stratégie de la marque visant à transformer l'univers automobile : la manière de conduire, l'évolution des motorisationset l'intégration des véhicules dans la société.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.