«Les autorités publiques appelées à prendre les mesures nécessaires»    La Déclaration du patrimoine escamotée    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Brahimi buteur face à Portimonense    ELLE OUVRE LA VOIE A TOUTES LES INITIATIVES : L'alliance présidentielle change de cap    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    Soins en France, rien de nouveau    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Oran Stage hivernal à Oran    Tayeb Meziani, trois ans à l'ES Tunis    Le coût du transport réduit la compétitivité    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Stérilet : ce qu'il faut savoir    Les gilets jaunes voient rouge    El Partiya, un spectacle d'improvisation avec le public    Ah'chem chouia !    Une sacrée «derdba» en hommage au maâlem Benaïssa    Une vingtaine de point retenus sur la route de la corniche supérieure: Des panneaux publicitaires pour renflouer les caisses des communes    Lutte contre le commerce des stupéfiants: Un réseau de dealers démantelé près de Sidi Maarouf    Un deal à consolider    La CJUE inébranlable sur la primauté du droit    USM Bel-Abbès: Le wali promet de débloquer la situation    Oran: 17 harraga, dont des Marocains et des Yéménites interceptés    Tailleur de pierres, un métier ancestral    G5 Sahel : L'UE et la France, principaux bailleurs de projets de développement    France : Couacs ou désaccords, la fiscalité fait débat au gouvernement    Prévue pour l'exercice 2018/2019 : Augmentation de la production céréalière à 90 millions de quintaux    Tentatives visant à discréditer l'action humanitaire Les médias appelés à y faire face    Industrie pharmaceutique: L'évolution du secteur se poursuit avec plus de 350 projets en cours de réalisation    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Huawei Nouveau coup dur pour le géant chinois des télécoms    Durant les 9 premiers mois de 2018 : Les exportations agricoles algériennes ont dépassé les 57 millions de dollars    AT offre 1 mois de connexion gratuit pour tout rechargement de 3 mois ou plus    "Doki Doki'' menace la vie des adolescents    Les conservateurs allemands élisent le successeur d'Angela Merkel    11.000 actions de protestation populaire    Divergences au sommet    Le Forum économique mondial relève les "progrès" de l'Algérie en matière des TIC    Tirage au sort aujourd'hui à Alger    Béatification de 19 religieux catholiques à Oran    Elections sénatoriales: Huit candidatures validées à Boumerdès    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public    Lettre à Moad Bouchareb    Conseil des droits de l'Homme: Plus de 1300 plaintes reçues en deux ans    Tlemcen: Hommage aux invalides de la guerre de libération    Des missiles air-sol antichars saisis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES
Publié dans Le Quotidien d'Algérie le 15 - 11 - 2018

C'est avec les pauvres yéménites que les riches occidentaux et les roitelets du golfe se font la guerre
Au Yémen ; les combats font rages dans la ville portuaire d'Hodeïda, sur la mer Rouge et même ailleurs dans le pays .Les sbires de MBS bombardent aveuglément la ville, avec les plus belles et bonnes bombes bien meurtrières, made in France Grande Bretagne et américaines… Mais pour prendre la ville, il faut bien y aller à pied les armes à la main. Et là, pour l'armée de la coalition avec un chef comme MBS, c'est une autre paire de manches ! qui ne risque pas de se produire.
Personne ne sait et même s'ils savent, personne ne s'intéresse à ce qui se passe au Yémen , c'est drôle et c'est même trop drôle pour une dite communauté internationale qui sait mettre des œillères là ou il ne faut pas , une gardienne de la paix qui ne sait pas comment faire la paix, des ONG considèrent comme des défenseurs acharnés des droits de l'homme, ignorent qu'il y a des hommes, des femmes, des vieillards ,des enfants et des petits enfants au Yémen des médecins sans frontières incapables de lutter contre les vieilles maladies banni jamais .la coalition internationale avec la complicité de charognards avides de pétrodollars étouffent un peuple par un embargo inhumain avalisé par la gardienne de la paix pour quelques dollars venus d'un pays qui ne connait rien de tout cela croyant plus sa force formée d'argent destiné pour le soudoyer , il est gouverné par un truand et larbin des USA pour executer ce que les Amériques ont déjà pratiqué sur les peaux rouges. Un Mohamed Ben Salman , en abrégé en « MSB » que le vieillot sans cervelle, ni cœur l'avait mis au-devant de la scène d'un pouvoir vassal gérant des pétrodollars.
C'est avec le consentement des américains, qui lui ont greffé une nouvelle doctrine qui a ébahi tout le reste du monde : objectif 2030 MBS est repeint comme un homme de progrès que les « mainstream » ont réservé une place dans leurs « Une ». Un exploit bien nouveau, la femme va pouvoir conduire ; donc passer le permis de conduire, c'est un véritable progrès applaudis et décrié par la fausse communauté internationale , un pays très arriéré, très obscurantiste et martial car il ne cesse de décapiter et démembré les pauvres gens, il nous a surpris par sa nouvelle invention criminelle la décapitation du journaliste KHASHOGGI par une tronçonneuse made in occidentale à brevet américain, puis pour le faire disparaitre ; il l'on introduit dans de l'acide pour le dissoudre complètement , c'est la première fois ou il s'agit d'un crime que le criminel est bel est bien MSB et dont le corps de la victime reste introuvable .La communauté internationale fait la sourde oreille devant des pétrodollars par hypocrisie et d'un larbin utile et nécessaire , elle bien spécieuse cette communauté internationale piloté par une Amérique en voie de désagrégation morale, qui ne sait, ne cause et ne parle que d'argent elle s'en fout et s'en moque éperdument de la morale ,des principes humains, des lois et des accords .
. Ce demi homme ( MSB) devenu par la force de l'Age de son petit vieil « papa » est le premier responsable de l'origine de la guerre du Yémen ; il est semblables aux roitelets qui l'on précédés et ont commis des massacres par le biais de DAECH-QAIDA.-NOSRA au moyen orient ( Irak Syrie) en Afrique (soudan-somalie) et au Maghreb( Algérie- Tunisie Lybie) .
…le Yémen est le pays le plus pauvre du monde et la coalition chapeauté par les américains les français et la Grande Bretagne lui ont réservé une couverture politique médiatique et canonique pour faire une guerre cruelle ou le massacre des civils se fait à huit clos de tous êtres humains y compris des enfants, semant la famine et les maladies (cholera) par un embargo inhumain approuvé par l'hypocrisie et la perfidie de la gardienne de la paix bien sur sous le dictat des USA sournois mais les autres pays qui se taisent sont autant plus complice de ces criminels.
L'objectif impérialiste et sioniste de cette guerre est de mener les deux puissances dominantes de cette région moyen orientale savoir l'Arabie saoudite et l'Iran.
Et Sous cette dimension, une confrontation religieuses se dessine entre deux des principales branches de l'Islam ; sunnites contre chiites dans un seul sens ou c'est l'Arabie saoudite sous les directives de son maitre veulent faire revivre l'antagonisme millénaire, ancestral qui date depuis 2500ans entre Arabes et Perses. L'Arabie veut avoir la puissance dominante de la région par ces pétrodollars.
Cette guerre a été déclenchée par le dernier avatar des roitelets féodaux au pouvoir à Riad, le susnommé Mohammed ben Salmane al-Saoud. Un demi – petit pote à D.Trump, un quart d'homme à Macron et ½ lâche à sa nana Thérèse May. MSB s'est ingéré par voie d' une injonction meurtrière en se mêlant des querelles internes yéménites, il en paie le prix aujourd'hui : des milliards de dollars par mois ! Et des centaines de milliards distribué par contrat d'armement à D.Trump- Macro et Theresa. M
Des problèmes internes de gouvernance, une ingérence de Ryad complique encore plus la situation, avec une coalition menée par Riad (Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Bahreïn, Koweït, Qatar, Jordanie, Soudan, et le Maroc, soit huit pays du moyen orient et du Maghreb, plus le Pakistan) d'un côté et de l'autre les Houthis, , de Abdel Malik Al-Houthi, un leader cantonné dans la province de Saada (nord), il est de la confession « zaïdite », une branche de l'islam qui se rapproche plus du chiisme. …
ce Yémen contrôle le détroit de Bab Al-Mandeb qui assure la liberté de navigation à travers la mer Rouge , une possession de ce détroit par les Houtis complique la situation géopolitique que l'occident et les Amériques ne n'envisagent pas de le céder aux partisans des Houthis donc de l'Iran !!
Téhéran est devenu un sérieux rival de Ryad au Moyen-Orient, il avait bien mis en garde les USA et la coalition contre une propagation du conflit yéménite à d'autres pays. L'iran arme et soutien les « houtis ».
Les USA, soutiennent la coalition menée par l'Arabie saoudite (bombardement par drones, armements, renseignements, assistance ) et mené le jeu de la guerre par voie d'alimentation de matériel de guerre a coup de grands contrats d'armement, assure les renseignement et l'assistance au profit de Ryad.
Quant à la France,. Entre les Iraniens, puissance essentielle de la région et les pays arabes dont Salman se voudrait le leadeur, il n'a pas à choisir mais à essayer de rapprocher dans la mesure du possible. Parce que France officielle la GB et les USA aurions tort de cyniquement penser que tant qu'ils se battent entre eux, chez eux, pour le profit de la France-la GB –les USA l'unique besoin en dollars qui leurs reviennent par le biais de la vente d'armes à coup de milliards! . Parce que ce chaos constructif accentue la théorie de Sykes Pico pour une nouvelle colonisation.
Un occident et des USA qui font les gros yeux à MBS sans vergogne, ils se disent qu'un client qui vous achète pour d'une centaine de milliards d'armes, doit le respect et le soutient qui font que les intérêts sont bien sauvegarder l'argent ca nous intéressent il n'y a rien à voir !circulé alors ! Les lois, les principes et les accords ne pèsent pas grands choses devant un diable nommé MSB qui fourre la pagaille dans le monde arabe !
Benallal mohamed


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.