Journée d'études en prévision de l'élaboration de l'avant-projet de politique nationale globale de prévention contre la corruption    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    Omari exhorte les agriculteurs à s'organiser dans des coopératives spécialisées    La loi sur les hydrocarbures porteuse de 2 messages substantiels pour les investisseurs    Réseaux sociaux: les journalistes appelés à la vigilance pour éviter le piège des fake news    Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d'huile attendues    Ténès: Le diabète mobilise    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    Plus de 50.000 euros et un pistolet automatique saisis    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La bataille des «loups» a déjà commencé à Jijel
PROCHAINES SENATORIALES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 10 - 2018

Rien ne va plus au Front de libération nationale. En effet, et comme il fallait s'y attendre, la bataille pour les prochaines sénatoriales avec son lot des coups bas et la guerre de tranchées a commencé sous de mauvais auspices. Ainsi, la guerre des clans fait rage à quelques mois de la prochaine échéance électorale, symbole de la course pour les privilèges et les dividendes pour les candidats. Le journaliste de l'ENTV et membre du bureau politique Fouad Sebouta ne semble pas faire l'unanimité pour être le candidat de l'ancien parti unique, fidèle à ses pratiques clanique et tribale. Fort de ses appuis et de la caution des militants dans sa région, à savoir El Milia, ce diplômé de l'ex-ITFC de l'université d'Alger, membre de l'Assemblée populaire de wilaya pour le deuxième mandat consécutif risque de perdre la prochaine bataille face à une guerre qui s'annonce déjà rude. A cet effet, lors de la réunion qui s'est tenue jeudi dernier, à l'hôtel Kotama il était question de débattre de la formule la plus idoine pour choisir le futur candidat du parti. L'option de désignation défendue par ce candidat potentiel pour le vote du Sénat a été rejetée par le clan rival qui joue la carte tribale pour défendre son approche en vue d'imposer son cheval. En revanche, Fouad Sebouta, en grand manœuvrier, véhicule depuis des semaines un message sur lequel il a la caution de la direction du parti pour être le candidat du parti lors des prochaines sénatoriales car il sait bien que «la base militante» obéit aux instructions du chef et aux coups de fil d'en haut. Une pratique courante qui s'explique par la composante humaine de cette formation clientéliste et sa proximité du pouvoir, source des rentes et des privilèges a défaut d'un projet politique cohérent et du militantisme avéré. Au fur à mesure que les sénatoriales approchent, la guerre pour le strapontin du sénateur attise l'appétit de nombreux prétendants. Une guerre où tous les coups sont permis par «ces loups».
B. M. C.
NUMERISATION DES REGISTRES DE COMMERCE
Un énorme retard
La numérisation des registres de commerce dans la wilaya de Jijel accuse un énorme retard. L'opération de numérisation des registres de commerce lancée en avril de l'an dernier n'a pas dépassé les 35%, a affirmé Mme Najet Boulaârak mardi. La même responsable a ajouté dans une déclaration à la radio locale que ce taux demeure faible pour cette opération qui prendra fin en avril de l'année prochaine. Mme Boulaârak a indiqué, par ailleurs, que la numérisation des registres de commerce a pour objectif la modernisation du secteur du commerce. Il convient de souligner que cette opération à qui les pouvoirs publics accordent une grande importance constitue l'un des chantiers lancés par le ministère du Commerce. Mme Boulaârak Najet a lancé un appel aux commerçants pour qu'ils procèdent à la numérisation de leurs registres de commerce car une fois l'expiration du délai de cette opération arrivée, les registres de commerce en papier seront caducs.
B. M. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.