Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La bataille des «loups» a déjà commencé à Jijel
PROCHAINES SENATORIALES
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 10 - 2018

Rien ne va plus au Front de libération nationale. En effet, et comme il fallait s'y attendre, la bataille pour les prochaines sénatoriales avec son lot des coups bas et la guerre de tranchées a commencé sous de mauvais auspices. Ainsi, la guerre des clans fait rage à quelques mois de la prochaine échéance électorale, symbole de la course pour les privilèges et les dividendes pour les candidats. Le journaliste de l'ENTV et membre du bureau politique Fouad Sebouta ne semble pas faire l'unanimité pour être le candidat de l'ancien parti unique, fidèle à ses pratiques clanique et tribale. Fort de ses appuis et de la caution des militants dans sa région, à savoir El Milia, ce diplômé de l'ex-ITFC de l'université d'Alger, membre de l'Assemblée populaire de wilaya pour le deuxième mandat consécutif risque de perdre la prochaine bataille face à une guerre qui s'annonce déjà rude. A cet effet, lors de la réunion qui s'est tenue jeudi dernier, à l'hôtel Kotama il était question de débattre de la formule la plus idoine pour choisir le futur candidat du parti. L'option de désignation défendue par ce candidat potentiel pour le vote du Sénat a été rejetée par le clan rival qui joue la carte tribale pour défendre son approche en vue d'imposer son cheval. En revanche, Fouad Sebouta, en grand manœuvrier, véhicule depuis des semaines un message sur lequel il a la caution de la direction du parti pour être le candidat du parti lors des prochaines sénatoriales car il sait bien que «la base militante» obéit aux instructions du chef et aux coups de fil d'en haut. Une pratique courante qui s'explique par la composante humaine de cette formation clientéliste et sa proximité du pouvoir, source des rentes et des privilèges a défaut d'un projet politique cohérent et du militantisme avéré. Au fur à mesure que les sénatoriales approchent, la guerre pour le strapontin du sénateur attise l'appétit de nombreux prétendants. Une guerre où tous les coups sont permis par «ces loups».
B. M. C.
NUMERISATION DES REGISTRES DE COMMERCE
Un énorme retard
La numérisation des registres de commerce dans la wilaya de Jijel accuse un énorme retard. L'opération de numérisation des registres de commerce lancée en avril de l'an dernier n'a pas dépassé les 35%, a affirmé Mme Najet Boulaârak mardi. La même responsable a ajouté dans une déclaration à la radio locale que ce taux demeure faible pour cette opération qui prendra fin en avril de l'année prochaine. Mme Boulaârak a indiqué, par ailleurs, que la numérisation des registres de commerce a pour objectif la modernisation du secteur du commerce. Il convient de souligner que cette opération à qui les pouvoirs publics accordent une grande importance constitue l'un des chantiers lancés par le ministère du Commerce. Mme Boulaârak Najet a lancé un appel aux commerçants pour qu'ils procèdent à la numérisation de leurs registres de commerce car une fois l'expiration du délai de cette opération arrivée, les registres de commerce en papier seront caducs.
B. M. C.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.