2 436 affaires traitées en 2017    La planche à billets plus sollicitée que prévu    Marche de soutien aux travailleurs de Cevital    Kia Al-Djazaïr : remises, GPL et nouveautés au menu    Les eurodéputés des Verts et de la gauche dénoncent un vote illégal au parlement européen    250 000 réfugiés pourraient rentrer en 2019, selon l'ONU    USMA, le dernier challenge pour 2018 s'envole !    L'Algérien Syoud bon dernier de sa série    Shakhtar-Lyon, duel pour le dernier ticket    Fin de la trêve entre le ministère de l'éducation et les syndicats    Deux élus locaux destitués    Les élèves de 43 écoles primaires de la wilaya mangent des repas froids    Aïn Témouchent célèbre le 11 Décembre    Mohamed Aïssa, le vivre-ensemble et tout le reste    Distribution de près de 2 000 logements    NA Hussein Dey: Lacète n'appréhende pas l'arbitrage en Zambie    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (Suite et fin)    Renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation: Les élus locaux en pleine campagne électorale    De quel droit vous parlez au nom des Algériens ?    Une bande de narcotrafiquants démantelée    Pour mauvaise gestion: Fin de fonctions du DG et du SG du CHU de Bejaïa    Kafka, l'Algérino    Louh: Enquêtes sur 67 affaires d'agressions sur des Algériens à l'étranger    L'ASM Oran en deuil: Mohamed El-Kadiri a tiré sa révérence    IS Tighennif: L'Idéal mène le bal    La terre des rêves, des chants de piste et des kangourous: Alice Springs, cœur central du territoire des Aborigènes, le 17 novembre 2018.    Transfert : Vers un retour de Boudebouz en Ligue 1 française    GTMO 5+5: 9e réunion des ministres des Transports mercredi à Nouakchott    Guerre commerciale : Les Etats-Unis et la Chine au bord du gouffre financier    Les "gilets jaunes" annoncent une nouvelle journée de manifestations    Espagne : Madrid menace d'intervenir en Catalogne    4 établissements fermés !    Le projet approuvé par le CNI    L'Office central de la répression de la corruption dissous ?    Le FLN favorisé    Commerce : Ouverture de la 1ère Foire commerciale intra-africaine au Caire    Necib à la Radio : "Le bilan 2018 du secteur des ressources en eau est positif"    Union des radios et télévisions arabes : Réélection du DG de la Radio algérienne    La 15e édition de DimaJazz du 18 au 22 décembre    Pacte mondial sur les migrations: Les observations de l'Algérie    Agressions contre des Algériens à l'étranger: Enquêtes sur 67 affaires    Coup d'envoi de la 11e édition du Salon Djurdjura du livre à Tizi-Ouzou: Plaidoyer la promotion de l'acte de lire et du livre    TIARET : 2 individus arrêtés et 3 voitures et un fusil saisis    MASCARA : Un sexagénaire se suicide à El Keurt    2 000 marcheurs pour la liberté à Béjaïa    Les textes désormais contestables    Coupe d'Algérie: DRB Tadjenanet-CRB et ESS- O Médéa, affiches des 32es de finale    Commémoration du 58e anniversaire des manifestations du 11 décembre 1960 : Aïn Témouchent abritera les festivités nationales    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un merveilleux «Safar» à travers l'art
Samia Skénazène expose à la galerie Dar El Kenz
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 11 - 2018

La galerie d'art Dar El Kenz de Chéraga, à Alger, abritera, à partir de demain, l'exposition «Safar» de l'artiste Samia Skénazène. Le vernissage de l'expo est prévu aujourd'hui à partir de 14h.
Native d'Alger, Samia Skénazène s'est très jeune passionnée pour l'art et ses multiples interprétations. Dès l'adolescence, elle intègre l'Ecole nationale des beaux-arts d'Alger, en section peinture. Cette formation est également pour elle l'occasion de développer son don et son amour pour la peinture.
Le diplôme en poche, en 1986, elle rejoint la France et décide, au début, de consacrer son temps à l'éducation de ses deux enfants. Mais, «la mère au foyer» est très vite rattrapée par son désir de «s'exprimer» et répond à l'appel de l'art. Un temps présidente de l'Association des artistes de Suresnes en région parisienne, elle participe aussi à plusieurs expositions d'arts plastiques en France.
Travaillant surtout la nuit, elle passe plusieurs heures dans son atelier où, dans le silence environnant, elle laisse libre cours à son imagination et à son inspiration. Son pinceau est souvent guidé par la musique, sa principale source d'inspiration reflétant ses sentiments dans chacune de ses créations.
Entre 1993 et 1995, Samia Skénazène est animatrice artistique et ludique au Club Longchamp de Suresnes. Elle anime aussi des conférences sur les arts plastiques au Collège République de Puteaux en France. Elle devient aussi professeur en arts thérapie au centre culturel RAIQ (Rueil Malmaison, France).
En 2009, elle anime sa première exposition personnelle «Anaphase», au Centre culturel algérien de Paris. Guidée par un message humaniste et sa recherche de l'essentiel, l'artiste dévoile l'étendue de sa personnalité à travers ses tableaux et son art. Aujourd'hui, Samia Skénazène a animé de nombreuses expositions individuelles et participé à des expositions collectives en Algérie, en France, aux Etats-Unis et au Canada.
«Samia se revendique de cette spiritualité universelle et humaine. Une terrienne adepte de la nature et des voyages sources de son inspiration artistique. Elle se dit peintre d'instinct, elle fait passer dans sa peinture ce qu'elle ressent, faisant fi des courants artistiques reconnus et des opinions. Une chose est sûre, son travail ne vous laisse en aucun cas indifférent, il vous oblige à scruter et à transpercer son mystère », écrit Mustapha Nedjai, dans la présentation de l'expo. Voyageant de Paris à Montréal, en passant par Houston et Alger, elle revient finalement dans la capitale française pour faire voyager symboliquement les sens des amateurs d'art dans son univers coloré, allant parfois jusqu'à l'abstraction.
Son exposition «Safar», qui signifie «voyage» en langue arabe, est l'occasion d'une halte à Alger, avant d'autres safaris artistiques certainement tout aussi passionnants.
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.