POUR PARLER DE LA SITUATION DU PAYS : Le SG du RND convoque les cadres de son parti    SES LEADERS CHASSES DES MANIFESTATIONS : L'opposition tente de se positionner    LOUISA HANOUNE : Le FLN et le RND accusés d'attitude ‘'vicieuse''    MASCARA : 4014 unités de vin saisies à Khalouia    CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE L'ARBRE : Création prochaine de 7 forêts récréatives    CHERAGA : Saisie de plus d'un million d'euro en faux billets    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    L'Angola qualifiée, pas le Burkina    Des changements attendus face à l'Algérie    Imposante marche des avocats à Alger    «Le report de la présidentielle est un cadeau empoisonné»    L'Italie rejoint les «nouvelles routes de la soie» de Pékin    Faire sa crème anticellulite maison    Rassemblement de soutien à la révolution en Algérie    L'association El Rahma au chevet des femmes    Place de la République    Eliminatoires CAN-U23 : L'EN olympique prend option    CAN-2019. Algérie 1 – Gambie 1 : Les Verts accrochés dans le temps additionnel    70 logements réalisés en 2007 dans la commune de Oued Goucine (Chlef).. Les habitants réclament leur distribution    Sidi Bel-Abbès.. Le monoxyde de carbone fait un mort    Festival du printemps destiné aux enfants à Constantine.. Ambiance festive    ANALYSE: Un projet qui prend forme    Pour vol avec violence: Trois malfaiteurs sous les verrous    Macron, l'autre cible des manifestants    Les «hommes» du ministre    Evaluée à 4,1% en février.. L'inflation se stabilise    Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    Un camion chute dans le lac Sarno    La sûreté de wilaya sensibilise sur les mécanismes de lutte contre l'escroquerie    Guterres appelle à s'unir contre l'islamophobie    La réunion avec les présidents de Ligues et de sections annulée    La RD Congo très déterminée à se qualifier    Un arrière-central sûr et efficace !    HBO a caché 6 trônes de fer à travers le monde    Toutânkhamon, le roi oublié    Depuis nos plus lointains ancêtres à nos jours    Les chantiers de la refondation : Pour ne plus jamais revenir à "l'avant-22 février" et que triomphe la souveraineté populaire    Les recommandations du FMI    Samsung, bientôt 12 Go de mémoire vive dans les smartphones    Après avoir mis 1 To dans l'un de ses smartphones, Samsung adécidé de s'attaquer à la mémoirevive.    Bedoui tarde à former le gouvernement    Révolution de la jeunesse : L'ANP prend parti pour les revendications de changements    Au rendez-vous pour la 5ème semaine consécutive : Les manifestants appellent à la "préservation de l'unité du pays    Covéa renonce à racheter Scor, qui riposte en justice    Facteur 4 ou neutralité carbone : Quel est l'objectif le plus ambitieux ?    Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3    Immigration : La mafia nigériane impliquée dans le trafic d'êtres humains en Allemagne    Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Partiya, un spectacle d'improvisation avec le public
Présenté à Alger
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 12 - 2018

La soirée de clôture des Journées du théâtre d'Oran (Tro) Abdelkader-Alloula à Alger a été marquée par la présentation du spectacle d'improvisation El Partiya, auquel un nombreux public a pris part, et ce, dans une ambiance conviviale.
Membres de la troupe Drôle Madaire, six jeunes comédiens ont animé la scène du Théâtre municipal d'Alger-Centre, avec El Partiya, un spectacle d'improvisation, sans scénario ni mise en scène au préalable, qui suppose l'implication directe du public avec les comédiens.
Quatre performances de 25 minutes chacune, montées en interaction avec le public qui avait à définir à chaque fois le repère spatio-temporel, les personnages, leurs noms, âges et professions, ainsi que la situation de départ.
Sara Soualmia, Imad Eddine Halimi, Mohamed Seddik Cheikh, Yacine Noureddine Bendaoud, Amine Ould Ahmed et Imad Rachad Terzi ont ainsi permis au nombreux public présent de s'identifier à travers ses propres histoires. «Bachir l'entrepreneur en bâtiment», «Le cadeau du 1er avril», «Chez le juge» et «Bouts de papier», sont les quatre thèmes sur lesquels les comédiens ont fait montre de toute l'étendue de leur talent, entretenant des échanges intenses au rythme ascendant et soutenu.
Le public a trouvé ce procédé «original», dans la mesure où il permet «d'interagir» avec les comédiens et de vivre le spectacle «autrement» après avoir «participé à sa création».
A l'issue du spectacle, les comédiens, ravis de cette expérience, sont allés à la rencontre de leur public qui les a longtemps applaudis.
Dans de courtes prestations, mais pleines, l'improvisation, qui appelle un esprit vif et éveillé, se pratiquait à tous les niveaux d'interprétation, tant sur le plan de la trame et de la mise en scène où il fallait tout créer, mais aussi sur celui des objets et accessoires qu'il fallait inventer et jouer également.
Peu connu dans l'univers du 4e art en Algérie, ce registre permet le développement de «l'imaginaire» et de l'«intelligence en temps réel», explique un des responsables de la troupe. Ainsi, il fallait jouer entre autres objets suggérés une grue de chantier, un immeuble, différentes formes de constructions, un lampadaire, une boîte à chaussures, un chat, un chien, un projecteur qui s'allume, et il fallait aussi remplacer des éléments de la scénographie comme la bande-son, prise en charge par Yacine Noureddine Bendaoud qui a chanté dans plusieurs styles pour habiller différents tableaux.
Créée en 2012, la troupe Drôle Madaire a eu à se produire dans plusieurs villes d'Algérie et a déjà participé à des rencontres internationales dans le registre du théâtre de l'improvisation, en Suisse, France, Maroc, Tunisie et Belgique notamment. El Partiya est le huitième spectacle du programme, étalé du 1er au 6 décembre, des journées du Théâtre régional d'Oran (Tro), attendues, après Alger, à Constantine, Guelma et Béjaïa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.