L'Algérie au coeur d'un ouvrage de référence paru à Washington    Hydrocarbures: l'Algérie possède des capacités importantes de production    Zaalane appelle à accorder “la priorité absolue” à l'entretien des routes    Deux casemates pour terroristes détruites par l'ANP à Chlef et Boumerdès (MDN)    Brexit: Que va-t-il se passer après le rejet de l'accord par le parlement britannique?    Le pays est surendetté et en état de faillite : La contestation sociale gagne le Zimbabwe    La CPI lave de tout soupçon l'ex-président ivoirien : Laurent Gbagbo acquitté    Le retour de Boudiaf    Nouvel an amazigh 2969 : La tradition perpétuée en Kabylie    Expositions, conférences et ateliers à Bouira    La journée du «doute»    Selon des syndicats de l'Education: La grève du 21 janvier inévitable    Statut particulier, hausse des salaires, formation: Les imams satisfaits des discussions    Grippe saisonnière: Le ministère de la Santé rappelle la nécessité de se faire vacciner    Ballon carré    Football - Mercato d'hiver: Une transhumance aux résultats incertains    LFP - Réunion demain pour présenter le nouveau SG    L'Alliance présidentielle dans l'expectative    Baghdad Bounedjah élu ballon d'or Algérien 2018    Ligue des champions (2e J/ Gr.D) Al-Ahly du Caire : Forfait de cinq joueurs égyptiens face à la JS Saoura    Tahrat gravement touché au genou    Priorité de tous : le bien-être du peuple    10èmes Journées internationales du Marketing Touristique : La "destination Algérie"… le défi de 2019    Le nœud syrien sera-t-il dénoué sans les USA?    Algérie -Afrique du Sud : Signature d'une feuille de route pour renforcer la coopération économique et commerciale    En visite à Alger : Bedoui appelle à la création de délégations au niveau des nouvelles circonscriptions administratives    Fièvre aphteuse-peste des petits ruminants : Aucun impact sur les bêtes de sacrifice de l'Aïd El Adha    Un crime odieux pour 200 euros !    Des responsables limogés    Le président du Parlement libéré après avoir été brièvement détenu    M. Mohamed Ayadi à propos de la Transsaharienne : "Pour un meilleur développement des liens économiques entre les pays qui y seront reliés"    L'usine mise sous audit    6 productions en compétition    «Retrait américain» et repositionnement des autres acteurs    Un aboutissement de la revendication identitaire    Pour l'institution d'un prix «Si Muhend U Mhand»    MASCARA : Découverte de 15 bombes artisanales à Maoussa    TIERS PRESIDENTIEL : Report de l'installation des nouveaux sénateurs    11 janvier 1992-11 janvier 2018 : La fable criminelle de la sauvegarde de la démocratie    FFS : vers le rejet de la présidentielle    Choc à Constantine, derby au centre    Makri candidat ?    Anniversaire ... en prison    Lettre aux Français du président : «Je ne vous ai pas compris !»    L'énigme Hamrouche    Cortesse, un pan d'histoire à l'abandon    CAN-2019 : Le tirage au sort de la phase finale début avril    Le Hic en mini-tournée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Ach dak temchi lezine...»
GRAND HOMMAGE AU CHANTRE MAROCAIN HAMID ZAHIR
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 12 - 2018

Hamid Bentaher, connu sous le nom de Hamid Zahir, n'est plus. Il est décédé en début de cette semaine, à Marrakech, à l'âge de 82 ans, des suites d'une longue maladie.
Les Algériens, plus particulièrement ceux de l'ouest du pays et du sud-ouest, se rappellent de cette icône de la chanson populaire marocaine, dont les chansons sont reproduites par la plupart des jeunes (Marocains et Algériens) dans les festivals, les mariages ou autres….
Jadis, on se rappelle, dans les années 1960-1970, se tenait la quinzaine foire économique, où plusieurs activités étaient au programme, notamment la participation d'un grand nombre de chanteurs marocains, à l'exemple de Abdelhadi Belkhayat, Abdelwahab Doukari, Hadja Hamdaouia, le défunt Hamid Zahir, et plusieurs autres troupes folkloriques marocaines.
L'on se rappelle de Hamid Zahir, qui était en compagnie de Abdelhadi Belkhayat, avec un groupe de chanteurs marocains, lors de leur passage à Tiout (Aïn-Sefra), où le groupe a fait une pause d'une journée dans la palmeraie de Tiout (1974). Les gens qui s'en rappellent encore racontent avoir passé avec eux un agréable après-midi. Ces derniers se sont par la suite envolés vers Béchar où se tenait d'ailleurs la foire ainsi que des soirées musicales. Hamid Zahir est également venu à Béchar en 1965, accompagné de plusieurs figures de la chanson marocaine, dont Hadja Hamdaouia.
Le défunt, l'un des plus célèbres chanteurs marocains, est connu pour son riche album et ses chansons entraînantes dont Lalla Fatima, Lalla Souad, Mali ou mal nass, lila à Sidi-Amara, Daba-farej-Rabi, lghorba, et d'autres tubes comme Awin Awin, Rouah-li bgha yzour, et Ach dak temchi lezine… La popularité de cet artiste autodidacte transcende même les frontières nationales, pour s'imposer sur la scène artistique arabe. Ses chansons lui valent d'être sollicité pour des tournées internationales qui le mèneront aux quatre coins du monde.
Alliant paroles, luth et autres instruments, son jeu musical demeure particulier, à savoir les styles dakka, gnawa utilisés pour donner à ses chansons un air de festivités.
Sa troupe mélange le jeu musical aux paroles de ses chansons, à leurs rythmiques prenantes, et par-dessus tout, le jeu de scène de ses danseurs qui, en purs Bahjaouas, enchaînent clowneries et mimiques cocasses.
Un hommage fraternel à nos voisins marocains.
B. Henine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.