Dialogue national: la balle est dans le camp du pouvoir    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    APC de Bousfer: Le vice-président et deux élus entendus par la gendarmerie    Tlemcen: Le LGV se rapproche de Maghnia à petite vitesse    Aéroport «Mohamed Boudiaf»: Atterrissage d'urgence d'un ATR d'Air Algérie    Football à l'Ouest: L'ASMO, l'USMBA, le RCR et le MCS dans la tourmente    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Villes nouvelles et pôles urbains: Le gouvernement dans l'urgence    Méditation sur un nuage    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Compétitions africaines interclubs 2019-2020 : Les clubs algériens fixés sur leurs adversaires    Mercato : Petit tacle de Rummenigge à Gardiola pour Sané    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Etablissements publics de santé: Vers "l'obligation" de l'activité de jumelage    Nouveaux bacheliers : Début des préinscriptions et inscriptions    Jeune sahraouie tuée: Plusieurs ONG condamnent la répression marocaine brutale dans les territoires sahraouis occupées    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    Air Algérie a rapatrié tous les supporters    Une "réponse forte à la bande"    Nouveau mandat de dépôt contre Amar Ghoul    Zidane félicite l'Algérie après son sacre africain    Saisie de plus de 4,6 quintaux de drogue    L'anglais évince le français    Le sélectionneur annonce sa démission    AUTOMOBILE : Les premières voitures Peugeot dès janvier 2020    GAID SALAH : ‘'Le peuple a envoyé une réponse forte à la bande''    L'Union arabe félicite l'Algérie    La fanfare de la Protection civile égaye les annabis    Affaire Tahkout : Le wali d'El Bayadh Mohamed Khenfar auditionné à la Cour suprême    ACTUCULT    Le Forum France-Algérie se joint à l'appel du mouvement associatif    Essebsi refuse de ratifier la nouvelle loi électorale    Rassemblement de soutien aux détenus d'opinion    La majorité des Français trouve le phénomène "normal"    La FAF empoche un chèque de 4,5 millions de dollars    Une chaîne de télé franco-algérienne sera lancée en 2020    Jack Lang : "Nous sommes tous un peu algériens"    L'Ukrainienne Juicy M en guest star au Blackout Festival    De la conquête par Tarik Ibn Ziad aux principautés    Vers la réhabilitation du vieux lycée technique    Aïd El Adha: Fixation de points de vente de bétail contrôlés à travers le pays    Les exigences de "l'Alternative démocratique"    Des centaines de fans coincés au Caire    Le blocage du pétrolier algérien a duré 1h15mn    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Constantinois renouent avec le cinéma
PROJECTION DU FILM EL BOUGHI
Publié dans Le Soir d'Algérie le 18 - 02 - 2019

La grande salle de la Maison de la culture Malek-Haddad s'est avérée trop exiguë pour contenir la nombreuse assistance venue voir la projection du film El Boughi en avant-première en présence des acteurs et de son réalisateur Ali Aïssaoui, le samedi après-midi.
En effet, le film écrit par Saïd Boulmerka «est une victoire et une fierté pour les artistes qui y ont concouru ainsi que pour la ville de Constantine, où se déroule la trame de l'histoire après être resté au fond d'un tiroir pour différentes raisons», a indiqué son réalisateur lors d'une conférence de presse tenue le jour-même, et ce, en présence des artistes connus pour leur grand potentiel dans le domaine, à l'instar de Bahia Rachedi, Antar Hellal ,Allaoua Zermani, Noureddine Bechkri et Hassan Benzerari en plus de novices ayant interprété un rôle pour la première fois, à l'image du chanteur Abbas Righi qui a fait part de sa crainte préalable de ne pas pouvoir être à la hauteur de cette expérience, ajoutant que les artistes impliqués dans cette œuvre l'ont aidé et lui ont permis de surmonter ses appréhensions.
L'histoire d'El Boughi est inspirée du patrimoine local et d'une «qacida» chantée par le maître du malouf, hadj Tahar Fergani, et dont la ville des ponts a été le théâtre au 18e siècle. Il s'agit d'une histoire d'amour, dont le héros est Saâd d'Annaba et Nedjma de la ville du vieux rocher, qui a déjà été immortalisée par la «qacida» portant le même nom et qui va être maintenant consacrée par le 7e art.
Selon le réalisateur du film, cette histoire n'est qu'un prétexte pour raconter la résistance de Constantine et son siège de 1836-1837, couplée à une histoire d'amour entre Saâd et Nedjma, qui a fait l'objet auparavant d'une chanson qui est devenue très populaire dans la ville. le film donc, relate une triste histoire d'amour impossible entre Saâd Djaballah, un poète annabi et la belle Nedjma de Constantine, une histoire qui fait partie de la littérature populaire, à travers, surtout, ses paroles répétées par des grands chantres de la musique malouf à Constantine.
A noter que ce film sera projeté pendant plusieurs jours consécutifs à la Maison de la culture Malek-Haddad, avant d'entreprendre une tournée à travers le pays.
Ilhem Tir


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.