L'Union européenne se dit "préoccupée"    La direction du RCD chez Tabbou    Un Etat à décongestionner    L'AIE pessimiste pour 2020 et 2021    Ouverture de parcs d'attractions... inexistants    La Palestine accuse Abu Dhabi de trahison    FLN: L'accord de "normalisation" entre les EAU et Israël, un coup dans le dos de la cause palestinienne    14 morts et 5 blessés dans une attaque dans le Centre    L'indépendance de l'enquête remise en cause    Attia confirme sa candidature    Abeid testé positif à la Covid-19    Le recrutement de Guendouz "en bonne voie"    Cures thermales, cure corona    15 hectares détruits chaque jour à Tizi Ouzou    Arrestation d'un promoteur immobilier à Oran    Le baiser de Mahrez et le séisme de Mila et de Tipasa    DimaJazz présent malgré les obstacles    Une Algérienne met dehors ses parents au Canada    Rififi chez le Doyen    Tlemcen : Coupures répétées de courant    Cour de Tiaret : Le président et le procureur général installés    Industrie : L'Eniem augmentera le taux d'intégration d'une gamme de ses produits à 70%    E-learning... l'inévitable saut vers l'école du futur    On vous le dit    Attar l'estime nécessaire pour combler les besoins intérieurs : Le débat sur l'exploitation du gaz de schiste relancé    JSM Béjaïa : Bouledjloud convoque une AG des actionnaires    NC Magra : Le président Bennacer réclame une société nationale    La casbah au-delà du Mythe, la vie : Dar Soltane en travaux, suivez le guide    Mustapha Hadni. petit-neveu de Lechani Mohand Saïd : «Lechani était de tous les combats d'émancipation des Algériens»    UNE DIVISION CERTIFIEE    Bouira: Le procureur général et la présidente de la Cour installés    Entré en service: La wilaya attend beaucoup du 5e boulevard périphérique    Deux blessés dans un accident de la route    Agressions, trafic de drogue et le reste    Football amateur: Quelle issue pour les groupes DNA ?    CA Bordj Bou-Arréridj: Les supporters montent au créneau    Être «Président» !    Signaux d'alarme    80 logements LPA de Bir El-Djir: Le bout du tunnel !    El-Bayadh: Le doyen des facteurs n'est plus    Sahara occidental: le PAM anéantit à son tour" les illusions" du Maroc    Les donneurs de leçons s'en mêlent !    PROCHAINE BASE MILITAIRE ISRAELIENNE AUX EMIRATS : L'énième trahison    L'Autorité palestinienne annonce le rappel "immédiat" de son ambassadeur à Abou Dhabi    Le FLN et le RND ont boycotté Bengrina    TIARET : Installation des nouveaux président et procureur général de la Cour de justice    CHANGER L'ASPECT DES ZONES D'OMBRE : Djerad donne un ultimatum de 4 mois    Le premier cancer détecté chez un dinosaure soulève de nouvelles hypothèses    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les autorités «satisfaites» de la libération des ouvriers tunisiens enlevés en Libye
Tunisie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 02 - 2019

Le ministère tunisien des Affaires étrangères a exprimé sa «satisfaction» suite à la libération des quatorze ouvriers tunisiens enlevés jeudi par des éléments armés dans la ville libyenne de Zaouia, a rapporté hier l'agence de presse tunisienne, TAP.
Selon un communiqué, repris par la TAP, le ministre tunisien des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui a eu une conversation téléphonique dimanche avec son homologue libyen, Mohamed Tahar Siala, et a exprimé «sa satisfaction» de la libération des ressortissants tunisiens, remerciant les autorités libyennes et le gouvernement d'union nationale libyen, «pour leur engagement à suivre de plus près, cette affaire et à déployer les efforts nécessaires pour assurer la sécurité et la libération des ouvriers tunisiens enlevés».
Khemaies Jhinaoui, ajoute le communiqué, «a été en contact permanent» avec son homologue libyen Mohamed Tahar Siala pour suivre le cours de cette affaire. Le consulat général de la République tunisienne à Tripoli a coordonné également avec les autorités libyennes en suivant l'affaire.
Le ministère a précisé que «des contacts ont eu lieu avec les tunisiens libérés pour se rassurer de leur état de santé», selon la même source.
Pour le président de l'Observatoire tunisien des droits de l'homme, Mustapha Abdelkébir, l'opération de libération des tunisiens enlevés «est le résultat des efforts déployés par le consulat tunisien à Tripoli et l'Observatoire ainsi que par plusieurs parties libyennes».
Les forces de sécurité ont «pris d'assaut le lieu de leur détention et ont pu les libérer sans combats. Aucune victime n'est à déplorer», a déclaré le chef de la section média à la direction de la sécurité de Zawiya, Thamer Mounir.
Les quatorze ressortissants tunisiens, dont la plupart sont originaires de Sfax, ont été enlevés par des éléments armés à la périphérie de la ville de Zaouia, distante de quelque 48 km à l'ouest de Tripoli alors qu'ils étaient en route pour le travail.
Les ravisseurs avaient réclamé la libération d'un Libyen condamné à une lourde peine de prison en Tunisie pour trafic de drogue, selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et une source proche du dossier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.