Les journalistes appellent l'Etat à agir    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri bientôt devant la justice    Confirmer la mutation du football africain    L'appel des sept    Une bonne gouvernance et l'Etat de droit    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    La marque qui a révolutionné l'automobile    La Russie victime de cyberattaques américaines "depuis des années"    De la justice d'exception à la justice sans exception !    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    Ouverture de Club-des-Pins reportée    Ounas a repris l'entraînement    «Noureddine Bedoui doit démissionner»    ONM : "La solution constitutionnelle a échoué"    Economie politique du pillage du foncier agricole    Tout savoir sur les pneumatiques    Mise en service de la station de traitement des eaux du barrage Sarno    Les travailleurs réclament leurs droits    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    Es Sénia : Cinq enfants mordus par un chien errant    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Nouvelles d'Oran    Les étudiants réclament un «Etat civil»    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    USM Alger: Kaïs Yaâkoubi ne viendra pas    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    Gaïd Salah met en garde contre un vide constitutionnel    Comité bilatéral stratégique algéro-malien: La contribution de l'Algérie saluée    Urgence au dialogue consensuel    Selon des experts économiques : La persistance de la crise politique affectera négativement l'économie nationale    Une amitié de voisinage et une coopération régionale    La justice se penche sur les dossiers du secteur    Début des inscriptions le 20 juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Seuls 43,7% des commerçants sont immatriculés
Registre de commerce électronique :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 02 - 2019

Alors que le dernier délai pour l'obtention du registre de commerce électronique (RCE) est fixé au 11 avril 2019, le directeur général de la régulation et de l'organisation des activités au ministère du commerce, Aïssa Bekaï, a souligné que sur les 2 millions de commerçants recensés à travers le territoire national, seulement 43,7% sont inscrits via le portail électronique, ce qui suppose que près de 56% ne sont pas encore immatriculés.
S'exprimant à l'émission l'Invité de la rédaction, M. Bekaï a annoncé qu'une campagne de sensibilisation a été lancée à travers toutes les directions et instances en rapport pour inciter les commerçants à s'inscrire avant cette date butoir.
Il a aussi réitéré l'objectif visé par l'instauration de cette mesure en expliquant que le recours au RCE permettra inéluctablement de mieux maîtriser l'encadrement et la modernisation du contrôle économique, le suivi et la régulation du marché en plus de la modernisation de l'organisation du registre du commerce, l'assainissement du secteur.
Concernant l'activité commerciale, M. Aïssa Bekaï a indiqué que seulement 10 à 14 grandes surfaces sont ouvertes sur le territoire national. A en croire ses chiffres, la grande distribution est très en retard dans notre pays, et ce, malgré les multiples mesures d'encouragement et des dispositifs incitatifs mis en place. Il a annoncé, à cet effet, le lancement d'une «étude dans le cadre des programmes d'aide et d'appui à la mise en place des dispositions de l'accord avec l'UE. A travers cette étude, le département de Saïd Djellab compte développer cette activité, lutter contre les spéculations et réguler le marché de la distribution.
Abordant la question du e-commerce, 4 000 commerçants se sont inscrits sur la toile en proposant la vente de leur marchandise à distance.
Le représentant du ministère du Commerce a annoncé également qu'une réunion a été organisée avec ses start-ups. Tous leurs problèmes ont été recensés et des solutions seront proposées aux doléances de cette catégorie de commerçants «qui sont l'avenir de l'Algérie», a fait savoir M. Bekaï.
Répondant à une question des auditeurs sur les bureaux de liaison qui suscitent une certaine réserve selon l'orateur en raison des infractions constatées sur le terrain, il dira que ces infractions ont dicté la nécessité de leur soumission à un contrôle plus rigoureux «ces bureaux ont un statut qui stipule que ces organismes n'ont pas à s'adonner aux activités commerciales. Maintenant, on a trouvé quelques déviations de cette loi, c'est pour cela qu'il y a aujourd'hui une certaine réserve», a-t-il conclu.
I. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.