Sit-in des avocats à Alger : Le corps de la justice exige "le respect de la Constitution"    Le FLN s'entre-déchire    Le FFS se fissure    Les décrets publiés au JO    Malgré une croissance en panne : Publicis signe un bénéfice record    USA: La Fed ne prévoit plus de hausse de taux en 2019    Selon l'ONS : L'inflation à 4,1% sur un an en février 2019    Le Snapo tire la sonnette d'alarme !    Des experts mettent en garde    Sahara occidental: La 2ème table-ronde se termine sans avancées    Golan syrien occupé: Les propos de Trump dénoncés par Damas et à l'étranger    11 morts, dont 1 vice-ministre, dans une attaque des shebab    Sélection algérienne : Décrassage pour les titulaires, entraînement pour les remplaçants contre la Gambie    Hausse inexpliquée des prix des fruits et légumes : Les ménages désemparés    29 suspects arrêtés à Alger    Colère contre Benghabrit    Nouvelle pièce théâtrale à l'affiche à Oran    L'ADE de Chlef rassure : «L'eau du robinet est sans risque pour la santé»    FABB.. Les compétitions gelées jusqu'à l'élection d'un nouveau président    Aymen Mathlouthi, gardien de but de la Tunisie : «On a pris un ascendant sur les Algériens ces dernières années»    Argentine.. L'absence de Lionel Messi au Maroc va coûter cher    Washington reconnaîtra aujourd'hui la souveraineté d'Israël sur le Golan occupé.. Crime avec préméditation    Alors que Mihoubi est partant.. Abdelkader Bendamèche à la tête de l'Aarc    Accidents de la circulation.. 8 morts et 22 blessés en 24 heures    POUR PARLER DE LA SITUATION DU PAYS : Le SG du RND convoque les cadres de son parti    Mali: plus de 130 civils tués dans l'attaque d'un village peul    MASCARA : 4014 unités de vin saisies à Khalouia    SES LEADERS CHASSES DES MANIFESTATIONS : L'opposition tente de se positionner    LOUISA HANOUNE : Le FLN et le RND accusés d'attitude ‘'vicieuse''    ELLE VEUT LE VOIR AU ‘'MUSEE DE L'HISTOIRE'' : L'Organisation des moudjahidine exige la libération du FLN    L'Angola qualifiée, pas le Burkina    Imposante marche des avocats à Alger    Faire sa crème anticellulite maison    L'association El Rahma au chevet des femmes    CAN-2019. Algérie 1 – Gambie 1 : Les Verts accrochés dans le temps additionnel    Eliminatoires CAN-U23 : L'EN olympique prend option    70 logements réalisés en 2007 dans la commune de Oued Goucine (Chlef).. Les habitants réclament leur distribution    Pour vol avec violence: Trois malfaiteurs sous les verrous    Les «hommes» du ministre    Evaluée à 4,1% en février.. L'inflation se stabilise    La réunion avec les présidents de Ligues et de sections annulée    Guterres appelle à s'unir contre l'islamophobie    HBO a caché 6 trônes de fer à travers le monde    Toutânkhamon, le roi oublié    Depuis nos plus lointains ancêtres à nos jours    Les recommandations du FMI    Voitures électriques : Tesla baisse encore le prix de la Model 3    Près de 100 morts dans le naufrage d'un bac à Mossoul    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les femmes-mères travailleuses entre le four et le moulin
NAÂMA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 02 - 2019

Dans l'administration, comme partout d'ailleurs dans les entreprises à travers les différents secteurs, la féminisation de l'emploi a fortement augmenté durant ces dernières années.
Quoique jugée encore inégalitaire par rapport au travail des hommes, elle reste tout de même un droit fondamental pour la gent féminine. Indéniablement, la protection des droits fondamentaux de la femme, chez nous, a connu ces dernières années une progression considérable en leur faveur.
En effet, les femmes travailleuses occupent de plus en plus des postes importants dans le marché du travail, ce qui nous a amenés à interroger certaines femmes travailleuses, principalement, les mères de famille fonctionnaires dans les administrations et les entreprises. Comment donc, ces dernières concilient-elles le rôle de mère de famille avec leur boulot, plutôt comment jonglent-elles entre la cuisine et le bureau, ou, sont-elles par conséquent entre le four et le moulin ? Beaucoup d'entre elles, ont avancé des arguments «valables» pour expliquer leurs raisons d'absence ou de retard ; mais au vu de l'administration, une absence ou un retard c'est une infraction à la législation du travail sanctionnant toujours son auteur.
Certes, les femmes travailleuses (mères de famille surtout), rencontrent des difficultés au sein du travail, elles ne peuvent joindre l'utile à l'agréable en conciliant d'un côté la vie professionnelle et de l'autre, la vie familiale. Et pour cause, elles se plaignent des attitudes de certains responsables de l'administration (directeurs, chefs de service et autres…), qui n'accordent plus à ces dernières des avantages dans des circonstances difficiles, dans des cas bien déterminés, à l'exemple des maladies d'un des membres de la famille (père ou enfant), allaitement fréquent du bébé, décès d'un des proches, et bien d'autres raisons d'absence qui peuvent être tolérées et autorisées sous des faveurs déterminantes.
D'autres pour corroborer leurs dires, elles citent l'exemple du mois de ramadhan où aucune excuse d'absence n'est valable, nous ont déclaré dans la foulée certaines mères de famille travailleuses.
Pour l'ONU, les droits des femmes sont les droits des hommes. L'égalité entre les hommes et les femmes et l'élimination de toutes les formes de discrimination contre la femme sont des objectifs fondamentaux en matière de droits de l'homme et des valeurs chères aux Nations-Unies. Pourtant, partout et tout au long de leur vie, des femmes continuent d'être régulièrement victimes d'atteintes à leurs droits fondamentaux, et la réalisation de ces droits n'a pas toujours été une priorité.
Pour parvenir à l'égalité hommes-femmes, il faut avoir une compréhension exhaustive des différentes formes de discrimination et de déni de l'égalité qui frappent les femmes, une telle compréhension conditionne en effet l'élaboration des stratégies voulues pour éliminer cette discrimination.
L'ONU a une longue expérience de la promotion des droits des femmes et des progrès notables ont été accomplis dans ce domaine au niveau mondial. Cependant, il reste d'importantes inégalités, et les réalités auxquelles les femmes font face évoluent constamment, de nouvelles manifestations de discrimination à leur égard voyant régulièrement le jour. Certains groupes de femmes connaissent en plus d'autres formes de discrimination, notamment fondées sur l'âge, l'appartenance ethnique, la nationalité, la religion, l'état de santé, la situation matrimoniale, l'éducation, le handicap ou le statut socioéconomique.
Ces formes multiples de discrimination qui s'additionnent doivent être prises en compte dans l'action menée pour mettre au point des mesures et des ripostes contre la discrimination que subissent les femmes. On trouvera dans la présente publication une introduction aux droits des femmes, commençant par un exposé des principales dispositions du droit international des droits de l'Homme, suivi d'une explication de certaines notions particulièrement utiles si l'on veut maîtriser complètement la question.
Enfin, le texte aborde certains domaines particuliers d'application des droits des femmes et décrit les principales activités menées à cet égard par les mécanismes de protection des droits de l'Homme de l'ONU, parmi d'autres entités.
Le but est de donner une idée générale de la question des droits des femmes, sans prétendre, vu la grande variété des problèmes qui se posent dans ce domaine, couvrir tout le champ des sujets qui pourraient être abordés. Fin de citation de l'introduction de l'ONU.
B. Henine


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.