«Le peuple est fermement déterminé à mener l'Algérie à bon port»    Charfi avertit contre les violences qui «nuisent au pacifisme du Hirak»    Un ex-conseiller à la Présidence et un homme d'affaires placés en détention provisoire    Eliminatoires CAN-2021 : défaite de la Zambie à domicile devant le Zimbabwe    L'Algérie rejette les positions considérant les colonies israéliennes comme "ne contrevenant pas au droit international"    Code barres: plus de 400.000 produits sont codifiés en Algérie    L'économie du savoir permet la diversification de la production hors hydrocarbures    Chlef: quatre personnes arrêtées et saisie de plus de 53.000 unités de boissons alcoolisées    ILS TENTAIENT DE RALLIER DES GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Huit individus arrêtés à Relizane et Ghardaïa    Accidents de la route : 38 morts et 954 blessés en une semaine    COUVERTURE DE LA PRESIDENTIELLE : Les médias tenus de respecter les lois    Eucoco/Sahara occidental: plusieurs ateliers et rencontres au programme de la Conférence    CNAS D'ALGER : Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour les maladies professionnelles    ORAN : Démantèlement de deux réseaux de trafic de cocaïne    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    Opération ville morte à Tichy    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Les services de la santé rassurent    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    JSMB – RCR : Victoire impérative pour les Béjaouis    Annulation des stages à l'étranger : Les universitaires s'indignent    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    Infos Campus    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    39ème marche des étudiants: La mobilisation se poursuit    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    4 manifestants condamnés    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Volkswagen investit pied au plancher    400 millions de dollars à l'horizon    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaïd Salah s'engage sur la sécurité de la présidentielle
EN MARGE DE SON DEPLACEMENT À CHERCHELL
Publié dans Le Soir d'Algérie le 07 - 03 - 2019

Le ministère de la Défense nationale a rendu public, hier mercredi, un communiqué complémentaire à celui de la veille, mardi, traitant de la dernière sortie du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire, à l'Académie interarmes de Cherchell. Visiblement, l'armée voulait, à travers ce nouveau communiqué, lever toute équivoque, s'agissant de ses positions en cette conjoncture politique particulièrement délicate.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Il faut dire que, mardi, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah, n'a, à aucun moment, évoqué le rendez-vous de la présidentielle du 18 avril, lors de son intervention devant les cadres et les officiers de l'Académie.
En tout cas, à se fier au communiqué rendu public par le MDN. Ce qui, naturellement, ne pouvait ne pas donner lieu à diverses lectures. D'où cette précision que, lit-on dans le second communiqué du MDN, durant sa rencontre de mardi dernier, «monsieur le général de corps d'armée a rappelé les engagements de l'Armée nationale populaire et son entière disposition à réunir les conditions de sécurité qui permettront au peuple algérien de s'acquitter de son devoir et exercer son droit électoral dans un climat de sécurité et de quiétude».
Le chef d'état-major a ainsi affirmé, lit-on encore dans le même communiqué, que «l'Algérie s'apprête à accueillir une importante échéance nationale et tout le monde sait qu'au sein de l'Armée nationale populaire et de l'ensemble des autres corps de sécurité, nous sommes résolument engagés à garantir à l'Algérie et à cet événement toutes les conditions de sécurité nécessaires afin de permettre à notre peuple d'exercer son droit et son devoir de vote dans un climat de sérénité, de quiétude et de stabilité. Telle est la lourde responsabilité nationale que tout un chacun doit assumer».
De pareils rappels, et à ce niveau-là de la haute hiérarchie militaire, revêtent une importance considérable parce qu'intervenant à quelques jours seulement du lancement officiel de la campagne électorale d'une élection présidentielle marquée, cette fois, par une contestation populaire sans précédent de la candidature même du candidat du pouvoir, Abdelaziz Bouteflika.
Gaïd Salah, qui mettait en garde, mardi dernier, «certaines parties aux desseins macabres», des «parties» qui voudraient, affirmait-il , faire revenir l'Algérie aux années du terrorisme et de braise, persiste et signe. Dans le communiqué d'hier mercredi, il affirme, encore une fois, que «soyez sûrs que l'Armée nationale populaire, consciente des problèmes sécuritaires que connaissent certains pays de notre environnement géographique proche et lointain, connaît pertinemment les dessous et les dimensions de tout ce qui se passe autour de nous avec tout ce que cela représente comme risques et menaces sur notre pays qui demeure ciblé par ses ennemis, et tant envié pour le bienfait de la sécurité dont jouit son peuple». Avant d'ajouter que : «Cette conscience au sein de l'Armée nationale populaire fait d'elle une armée éveillée et vigilante ; une armée qui restera toujours le gardien loyal des intérêts suprêmes de la patrie, conformément à la Constitution et aux lois de la République. Une armée qui saura, grâce à l'aide d'Allah, être à la hauteur de la responsabilité qu'elle est appelée à assumer dans toutes les conditions et les circonstances, car tout le monde sait que l'Algérie est forte avec son peuple et sûre avec son armée.»
De manière générale, l'armée, affirme, par la voix de son chef d'état-major, que l'élection présidentielle se tiendra comme prévu, et qu'elle s'engage à en assurer les meilleures conditions «de sécurité, de sérénité et de quiétude».
L'autre message que livre l'armée consiste à signifier, qu'en dépit de menaces «internes» et extérieures, comme le répète à chaque fois Gaïd Salah, qu'elle maîtrise parfaitement la situation, et qu'elle a les moyens nécessaires de faire face à n'importe quelle menace, d'où qu'elle vienne.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.