Baromètre.. En Baisse : Djamel Ould Abbès    Sri Lanka.. Daech revendique les attaques    La Chine dénonce Washington    72e festival du cinéma de Cannes.. Abou Leila en compétition à la Semaine de la critique    Festival d'Annaba du film méditerranéen.. La 4e édition reportée    Soutien aux groupes terroristes.. Deux éléments arrêtés à Oran    MASCARA : Une femme arrêtée pour escroquerie    EN MARGE DE SA VISITE A LA 1EER REGION MILITAIRE : Gaid Salah désapprouve le boycott du dialogue    MOUVEMENT PARTIEL DANS LE CORPS DES WALIS : Abdelkader Zoukh limogé    Le Parquet ouvre une enquête    L'opération de révision exceptionnelle des listes s'est achevée hier    Soutien financier de la Ligue arabe face aux mesures de rétorsion d'Israël    Les frères Kouninef devant le Procureur de la République près le tribunal de Sidi M'hamed    Fausses statistiques, vraies subventions    L'USMBA renoue avec la victoire, le maintien encore possible    Campagne de collecte de sang par les agents de la société de distribution d'électricité et du gaz    L'entraîneur Cavalli s'en lave les mains    «Je n'ai peur d'aucune équipe»    Un documentaire en cours de réalisation    Libye: au moins 264 tués dans les combats depuis le 4 avril    Barça : Repos forcé pour Rakitic    Bouira : Les étudiants manifestent en masse    Pétrole: le panier de l'Opep à plus de 72 dollars le baril    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Kébir : "Il y avait penalty pour nous"    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Les recettes douanières en légère hausse en 2018    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Complément différentiel et montant-revalorisation    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    La justice militaire passe à l'acte    …sortir…sortir…sortir…    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Le bal des hypocrites    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    La déliquescence de l'Etat    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    La condition féminine en débat    Hommage à Yamina et Malika...    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une finale avant l'heure !
LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE : JS SAOURA-SIMBA SC (TANZANIE)
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 03 - 2019


PHASE DE POULES, 5e JOURNEE-GROUPE D ,
CE SOIR (20H) À BECHAR
C'est l'«heure de vérité» pour la JS Saoura ! Dans une poule D finalement très équilibrée et donc indécise, le club de Béchar tient ce soir une bonne opportunité de composter son billet pour les quarts de finale de la LDC à la condition, bien sûr, de battre les Tanzaniens de Simba SC.
Alors que le leader du groupe, les Egyptiens du Ahly du Caire, joue gros du côté de Kinshasa où il affronte le Vita Club de la RD Congo, la JSS pourrait prendre option à l'issue du match de ce soir face à un adversaire qui lui a infligé sa première défaite dans cette phase de poules.
Ce soir, les joueurs de Karim Zaoui qui occupent la 3e position avec 5 points (-2 buts) doivent s'imposer devant un concurrent direct à l'un des deux sésames. Un succès qui augmenterait les chances de qualification des gars de la Saoura qui ont réussi deux gros exploits en tenant en échec, quoique à domicile, le Ahly d'Egypte (1-1) puis les congolais de Vita Club à Kinshasa (2-2) avant d'arracher les trois points de la victoire face aux Dauphins noirs à Béchar (1-0). Le Simba SC (2e avec 6 points) aura, par conséquent, intérêt à bien se tenir et surtout ne pas oublier que la JSS est une équipe qui aime les défis. Le départ de son entraîneur, Nabil Neghiz, juste après le nul face au Ahly n'a, jusqu'à l'heure actuelle, pas affaibli les rangs de cet ensemble forgé sur la solidarité de ses différentes composantes (joueurs, entraîneurs, staff médical, dirigeants et supporters) désormais confié à un coach, Karim Zaoui à qui la direction fait entière confiance. Pour réussir leur pari, les Sudistes compteront sur les mêmes hommes de base. Ceux qui avaient ouvert l'appétit des fans de la JSS, en l'occurrence les Ziri Hamar, Farhi, Natèche, Hamia et autre Yahia Chérif. Si bien que la défection du jeune défenseur, Fateh Talah (suspendu pour cumul de cartons jaunes), ne constituera pas un handicap majeur pour le représentant algérien particulièrement au niveau d'un compartiment arrière où la présence de joueurs de qualité et d'expérience à l'exemple de Khoualed, Tiboutine Youssoupha et Bekakchi entourés des jeunes Boubekeur et Barka, donne de l'assurance.
Il reste, toutefois, à savoir si l'attaque de la JSS parviendra à hausser son niveau de performance, elle qui n'a inscrit que 4 buts en quatre sorties officielles (deux œuvres de Yahia Chérif et un seul pour Hamia et Ziri Hammar). Un solde suffisant pour le moment pour emmener la JSS vers les cimes mais qu'il faudrait améliorer afin de mieux négocier la fin de cette étape de groupes qui pourrait faire appel au goal-average pour départager les quatre équipes. A ce titre, quoi de mieux qu'un score fleuve (la JSS avait craqué à Dar Es-Salam 3-0) pour supplanter le concurrent tanzanien en attendant une dernière journée, samedi prochain, qui sera marquée par un périlleux déplacement en Egypte au moment où le Vita Club et Simba croiseront le fer en Tanzanie avec l'espoir de décrocher un des deux billets pour les quarts de finale. C'est tout le mal qu'on souhaite à une formation de la JSS pour qui cette seconde expérience continentale est déjà une réussite. A signaler que la rencontre de ce soir sera dirigée par l'arbitre congolais Jean-Jacques Ndali Ngambo, assisté de ses compatriotes Olivier Safari Kabene et Soulaimane Amaldine.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.