Man City : Sterling aurait également pris sa décision    Gouvernement-walis: un cadre de concertation pour améliorer la gestion des collectivités locales    Appel à consacrer davantage d'études historiques au parcours du cheikh Larbi Tébessi    Un fichier du produit national fin prêt dans six mois    Les anciens walis de Skikda, Mohamed Bouderbali et Faouzi Benhassine, placés en détention provisoire    Gouvernement-Walis: concrétiser la nouvelle feuille de route pour la relance de l'investissement et le développement local    Slimani dans l'équipe type de France Football    Appel à l'ouverture d'un dialogue entre syndicats et ministère de l'Education nationale    L'Algérie s'emploie "activement" à trouver une solution à la crise libyenne    LOGEMENT : Vers l'unification du Fichier national    ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Vers la création prochaine de 7 pôles d'excellence    AIR ALGERIE : Grève sans préavis du personnel naviguant    CORONAVIRUS : Les Algériens rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    BECHAR : Saisie de plus de 2708 comprimés de psychotropes    BATNA : Deux éléments de soutien aux terroristes appréhendés    Karim Younes: un Médiateur de la République pour veiller au respect des droits des citoyens    Enquête : après Anis, son épouse    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 18ème journée    Nouveaux tirs de roquettes près de l'ambassade américaine à Bagdad    Les discussions entre Doha et Riyadh «suspendues»    Le club des magistrats algériens rend hommage au peuple    D'importantes décisions attendues    Marche et rassemblement hier à Tizi Ouzou    Les Canaris décidés à reprendre la seconde place !    Le Targui    À tout jamais…    Mahour Bacha précise    Le derby de toutes les souffrances !    Foncier économique : nécessité d'un cadre juridique global pour l'octroi des assiettes    L'Algérie après Bouteflika vue par Benjamin Stora    Grandes déceptions après l'annonce du nouveau gouvernement    Le bilan de l'attaque contre le village d'Ogossagou passe à 31 morts    Les éleveurs qui ratent cette vaccination se mettront face au risque    Les 2 300 recalés obtiennent gain de cause    Alors que les affaires de contrebande connaissent une légère baisse, les crimes et délits en hausse    Les résidents dénoncent un promoteur immobilier    L'Algérie réclame deux sièges permanents pour l'Afrique    31 civils tués par la coalition saoudienne au Yémen    ACTUCULT    Vent divin de Merzak Allouache : un discours sur la vie, l'amour, la mort et le djihad armé    "Tighremt", premier quotidien national en langue amazighe    La crème des humoristes africains sur la scène de Cotonou    Maâzouz Bouadjadj et Abderrahmane El-Koubi honorés au TNA    Vive les vieux ! Tahya la gérontocratie !    Brèves    Tebboune ne veut plus de cortèges officiels de 30 voitures    La ville de Kherrata célèbre le 1er anniversaire    Le Président s'attaque aux lobbies de l'importation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lumières sur un super-héros, très secret et réel
Lancement hier à Alger des revues sur le polonais Rygor
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 01 - 2020

Une bande dessinée peut revisiter l'Histoire, en donnant la vraie version des événements. L'histoire dans le film Casablanca de Michael Curtiz se déroule à Alger et pas à Casablanca durant la Seconde Guerre mondiale. Le héros est le Polonais Mieczyslaw Rygor Slowikowski et non le Tchèque Victor Laszlo.
Le film Casablanca étant sorti en 1942 en pleine guerre, ces «modifications» étaient nécessaires notamment, afin de ne pas «griller» l'agent secret polonais à Alger.
Par ailleurs, en 2005, une commission anglo-polonaise constituée d'historiens a révélé la très importante contribution des services secrets polonais pendant la Seconde Guerre mondiale, à la lutte contre le nazisme, avec notamment l'existence d'un réseau d'espionnage basé en Afrique du Nord, à savoir l'agence Afrika.
Créé par le commandant Mieczyslaw Slowikowski, nom de code «Rygor», ce réseau a permis le débarquement des alliés en Afrique du Nord, sous le commandement de Dwight Eisenhower, notamment à Alger et Oran le 8 novembre 1942 (opération Torch).
Monsieur Witold Spirydowicz, ambassadeur de Pologne à Alger, son épouse, Martha Sek-Spirydowicz, premier conseiller, chargée des affaires culturelles, et Mme Dalila Nadjem, commissaire du Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda) ont animé hier mardi une conférence de presse au Cercle Frantz-Fanon de Riadh-el-Feth. L'occasion était le lancement de la revue de Bande dessinée Rygor. Un super-héros à Alger de l'Algérien Si-Saber Mahrez et du guide illustré bilingue sur Alger Sur les traces du général de brigade Mieczyslaw Z. Slowikowski , du Polonais Jedrzej Jelenski. Les ouvrages comportent également des photographies authentiques de l'époque, notamment une dans laquelle on voit à Alger le 28 mars 1944, le général américain Jacob Devers remettant la «Legion of Merit» au major Mieczyslaw Rygor Slowikowski.
«Le projet de l'ambassade de Pologne lancé en 2019 était de publier à l'occasion du 80e anniversaire du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale (l'invasion de la Pologne par le Reich allemand le 1er septembre 1939) et à l'occasion de la 12e édition du Festival international de la bande dessinée d'Alger (Fibda), deux bandes dessinées sur le même sujet ‘'Rygor'', réalisées par deux artistes l'un d'Algérie et l'autre de Pologne », précise l'ambassade de Pologne.
L'ambassade de Pologne a aussi organisé, en partenariat avec la direction du Fibda, un concours pour la meilleure adaptation en BD de l'histoire de Rygor. Les trois lauréats, respectivement Si-Saber Mahrez d'Alger, Mohamed Boudjella d'Oran et Mohamed Zakaria Rabhi de Djelfa, étaient eux aussi présents hier au Cercle Frantz-Fanon, aux côtés des membres du jury, les grands bédéistes algériens Ahmed Haroun et Mahfoud Aider.
L'Histoire commune entre l'Algérie et la Pologne est certainement encore méconnue. Le prochain objectif des partenaires présents hier à Riadh-el-Feth est un film d'animation sur le fascinant héros Rygor. Pourquoi pas un (vrai) film de cinéma plus tard ?
Kader B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.