Algérie Télécom: déploiement de 104 Km de fibre optique à Tamanrasset en 2020    Création de projets: 50% des microcrédits prévus en 2021 au profit des femmes    Marché de Tidjelabine : Les prix s'envolent dès le premier jour    Le Liban renoue avec la contestation populaire : «Journée de la colère» au pays du Cèdre    D'amour et de guerre : Une littérature de combat    A l'initiative d'Appel égalité / La place des femmes dans le hirak    USM Alger : Zeghdoud remplace Froger    Face au refus du Maroc d'accueillir l'équipe Algérienne : La CAF tranchera pour un report ou une délocalisation de la CAN-U17    Italie : Ounas victime de propos racistes    Education nationale : Oudjaout reçoit des représentants de syndicats du secteur    Solidarité nationale: un programme intersectoriel pour le soutien de la femme au foyer    Femmes, un combat universel    Journée internationale de la Femme : Ouverture d'une exposition d'œuvres artistiques    Cinéma. La 35e édition des prix Goya (Espagne) : Las Niñas (Les filles), meilleur film    7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Nice : C'est la tuile pour Youcef Atal...    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Quelles formes pénales ?    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Le compte à rebours commence    "Beaucoup reste à faire"    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Match reporté à une date ultérieure    La JSK avec un effectif au grand complet    Joan Laporta, le grand retour    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    Le rêve d'une reprise    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Quand les banques n'appliquent pas    Les femmes battent le pavé à Alger    Lamentable posture pour les «démocrates»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    Tendances instables    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort
Burkina Faso
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 01 - 2021

Le corps sans vie de l'abbé Rodrigue Sanon, disparu mardi dernier sur l'axe Soubaganyedougou-Banfora, province de la Comoé (Ouest), a été retrouvé jeudi dans la même localité, a annoncé l'église catholique dans un communiqué.
«C'est avec une profonde douleur que je porte à la connaissance de tous que le corps sans vie de l'abbé Rodrigue Sanon a été retrouvé le 21 janvier 2021 dans la forêt classée de Toumousseni à une vingtaine de kilomètres de Banfora», a déclaré Lucas Kalfa Sanou évêque de Banfora sans donner plus de détails sur les circonstances du meurtre et ses éventuels auteurs. Mardi, alors qu'il avait quitté le village de Soubaganyedougou, pour une rencontre à Banfora, à une vingtaine de kilomètres, le prêtre a disparu.
Son véhicule a été retrouvé le lendemain par les forces de défense et de sécurité burkinabè, mais aucune autre information n'est encore disponible sur cette affaire.
Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie aux attaques terroristes qui ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés. En plus des civils et des membres des forces de défense et de sécurité, ces attaques visent les lieux de culte et les leaders religieux de tout bord.
En mars 2019, un prêtre espagnol et quatre douaniers ont été tués lors d'une attaque attribuée à des terroristes contre un poste mobile de douane.
Le 12 mai de la même année, six personnes, dont un prêtre, ont été également tuées lors d'une attaque contre une église catholique à Dablo, commune de la province du Sanmatenga, dans le centre-nord du Burkina Faso.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.