Quel crédit accorder à l'initiative?    Le prix du lait restera à 25 DA    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Les boulangers occupent la... rue    Le président Tebboune au Caire chez Sissi    123 morts en 4 jours    Un militaire français tué samedi au Mali    Un pacte historique    Guardiola ne «trahira» pas le club    Le FC Séville passe la seconde pour Martial    La solution des autotests    Les résidences universitaires de l'Ouest évacuées    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Le président Tebboune en visite de deux jours en Egypte    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Les avocats prônent la prudence    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Belmadi attendra pour mieux voir !    Cap sur la Coupe de la CAF !    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Cap Blanc: Un grand filet fantôme renfloué    Déficiences comblées ?    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie 32e, le Maroc passe 29e
Classement Fifa du mois de novembre
Publié dans Le Soir d'Algérie le 20 - 11 - 2021

S'il est vrai que sa publication, jeudi prochain, n'influera pas sur le tirage au sort de la phase des groupes des qualifications africaines au Mondial-2022, le classement Fifa attendu le 26 novembre va connaître quelques changements, parmi les équipes africaines notamment.
Dans sa comptabilité pour ledit tableau, l'instance internationale a pris en considération quelque 138 matchs sur les 145 joués disputés depuis le dernier classement publié en octobre dernier. En Afrique, ce sont deux journées (5e et 6e) des qualifications qui ont été prises en compte, soit un total de 40 rencontres (4 matchs pour chacun des 10 groupes). Dans ses premières constatations, le tableau à publier officiellement jeudi prochain considère trois pays, dont deux de la zone Afrique, la Guinée-Equatoriale et le Togo (en sus de l'Equateur) comme étant ceux qui ont obtenu la meilleure progression. Les Equato-Guinéens, qui avaient battu chez eux les Tunisiens puis ramené le nul de Nouakchott face à la Mauritanie, ont réalisé un bond de 12 places, tandis que les Eperviers du Togo ont fait, comme l'Equateur, +9.
La Centrafrique (-15) et le Malawi en plus du Venezuela (-9) sont considérés comme ayant le plus régressé dans ce classement mensuel. Qu'à cela ne tienne ! Le top 10 n'a pas évolué sauf que l'Italie, qui doit passer par l'épreuve des barrages en mars 2022, a perdu 2 places (6e au lieu de 4e en octobre), tandis que l'Angleterre, l'Argentine, le Danemark et les Pays-Bas ont gagné un rang pour former avec la Belgique (1re), le Brésil (2e), la France (3e), l'Espagne (7e) et le Portugal (8e) le top 10 du classement mondial. Un club fermé qui a vu la sortie du Mexique (14e, -5). Pour l'Afrique, le leader s'appelle toujours le Sénégal (20e mondial) suivi cette fois par le Maroc (29,+2) et non pas la Tunisie (30e,-2), tandis que l'Algérie conserve sa 4e position africaine tout en se classant 32e mondiale (-2). Plus concrètement, le succès face à Djibouti (4-0) et surtout le nul contre le Burkina Faso à Blida (2-2) ont fait perdre aux Verts 0.50 point (1508 54 pts au lieu de 1509 04 en octobre). Le mois dernier, suite aux deux succès contre le Niger (6-1 à Blida puis 0-4 à Niamey), les hommes de Belmadi avaient gagné 10.42 points sans que leur classement s'améliore (30e) eux qui, en septembre, avaient perdu 0.13 point (149 62) suite à une victoire (8-0) contre Djibouti et le nul à Marrakech face aux Etalons du Burkina Faso (1-1).
Une «logique» statistique que Belmadi, et nombre d'Algériens n'ont jamais comprise. Le numéro 5 en Afrique reste le Nigeria qui a conservé sa 36e place mondiale devant l'Egypte (45e,-1), le Cameroun (50e, +4), le Ghana (52e, +0), le Mali (53e, +4) et la Côte d'Ivoire (56e,-3) et le Burkina Faso (60e, +1). Comme on voit, les Burkinabés qui avaient obtenu deux nuls (face au Niger puis l'Algérie) gagnent une place alors que les Verts qui ont une victoire et un nul en perdent deux rangs. Dans ce tableau africain, l'on constate qu'une équipe du top 10, la Côte d'Ivoire en l'occurrence, ne disputera pas les barrages tandis que la RD Congo (64e, +3) sera au rendez-vous.
Autre paradoxe, le Niger, qui a gagné Djibouti (7-2) après avoir accroché le Burkina Faso au Maroc, gagne 8 places (113e), tandis que les Requins de la mer Rouge qui ont pris deux valises (0-4 face aux Algériens au Caire puis 7-2 à Niamey) ne perdent que 4 places (192e). Une dernière remarque, ce classement Fifa est tordu pour au moins une raison. Une sélection comme le Maroc qui est passée de la 32e place (août 2021, soit avant le début du second tour de cette phase des qualifications) à la 28e place à la fin de celle-ci, a fait un gain de 37.61 points (1487 89 points à 1525 50 points) en ayant remporté les six matchs (aller et retour) tous disputés au Maroc. Ce qui n'est pas un détail sans importance. Pour la même période (septembre à novembre) et le même nombre de matchs (6 dont 3 à l'extérieur, 4 victoires et deux nuls) l'Algérie, classée 30e en août dernier, n'a engrangé que 9.79 points (1498 75 points à 1508 54 points). Le leader africain, le Sénégal n'a, quant à lui, réalisé qu'un gain de 16.3 points (1545 38 points à 1561 68 points) malgré 5 victoires et un nul. Incroyable mais vrai, n'est-ce pas ?
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.