KSAR CHELLALA (TIARET) : Sit-in des bénéficiaires des logements sociaux    Création de 65 nouveaux ateliers mobiles de plomberie sanitaire    Sept hectares de forêt ravagés par le feu    Sidi Bel Abbès : Installation du nouveau président de la cour    Les fausses peurs des «experts»    La gueulante du ministre de la Justice    "Le panel n'est pas sur la bonne voie"    Le ministère de la Santé nous écrit    Une légère hausse enregistrée au 1er semestre 2018    L'activité commerciale peine à reprendre    Ouverture, hier, du procès de l'ex-président déchu    PSA réaffirme ses engagements    Amman appelle la communauté internationale à mettre fin aux violations israéliennes    Lahlou veut retourner au stade Zioui    Première titularisation et premier but pour Dani Alves avec Sao Paulo    Nouvelle menace de forfait en Ligue des champions    Medvedev entre dans le top 5    Le MOB et la JSMB pourront compter sur leurs nouvelles recrues    Le FFS appelle le pouvoir à s'inspirer de l'exemple soudanais    Gros marché    Recettes maison anti-cellulite    Quels sont les effets de l'eau sur l'organisme ?    La mémoire    37 départs de feu dimanche    "Renouer le fil de l'histoire interrompu en 1962"    sortir ...sortir ...sortir ...    Collections et musées dans la construction du passé de l'Algérie    El gasba, instrument musical phare des fêtes de la région du Hodna    Un Festival international des films de femmes à Cotonou    Soummam : la revanche d'Abane et de Ben M'hidi    Slimani direction à Al Gharafa ?    Mellal : «Je suis le président du CA, donc le seul habilité à provoquer une AG»    Sahara occidental : L'avocate espagnole Cristina Martinez empêchée de se rendre à El Ayoun occupée    Angleterre : Chelsea n'y arrive toujours pas    Zeghmati à Oran: «L'indépendance de la justice n'est pas un privilège»    Le panel ne parle pas au nom du Hirak mais ses détracteurs aussi    Communiqué - Ooredoo annonce le rétablissement de son réseau de couverture    En souffrance aux ports: Les matériels roulants bloqués libérés    LA NECESSAIRE MESURE DU DRAME    Reconnaissance faciale, conduite autonome… La Russie présente à l'Unesco ses "technologies d'aujourd'hui"    Solde commercial : Une dégradation prévisible, liée à la structure de l'économie nationale    Cause palestinienne : Eddalia réitère le soutien indéfectible de l'Algérie    Une campagne vouée a l'échec    2e journée de l'Afrique à New York: L'ONU salue la "contribution active" de l'Algérie    17.200 Seat vendues en 7 mois    Décès de 20 hadjis algériens    La Volkswagen Golf Joint n'est plus disponible    Le chanteur andalou Brahim Hadj Kacemanime un concert    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Formation professionnelle.. 1000 nouveaux inscrits à Tizi Ouzou
Publié dans Le Temps d'Algérie le 16 - 02 - 2019

«La direction de la formation et de l'enseignement professionnels doit -elle revoir ses ambitions à la baisse ? Cela doit être le cas», estime-ton, si l'on se fie au nombre de nouveau inscrits pour la nouvelle session qui débutera le 26 du mois en cours.
Seules un millier de jeunes se sont inscrites au niveau de toute la wilaya alors que l'opération d'inscription a pris fin hier, et que les examens des élections à pour l'accès à certaines filières débutent aujourd'hui et se poursuivront demain et après demain. Cependant, les responsables du secteur de la formation professionnelle ont fait savoir qu'il est envisageable de prolonger les inscriptions pour certaines filières où il y aura un manque d'inscrits. Les inscriptions seront aussi prolongées pour une durée d'un mois pour les formations en mode apprentissage. Rien ne semble expliquer ce nombre d'inscrits qui n'est pas à la hauteur des attentes du secteur de la formation qui a pourtant tout mis en œuvre depuis la session de septembre dernier pour élargir les horizons et ouvrir de nouveaux horizons et ouvrir de nouvelles spécialistes ainsi que de signer des conventions avec plusieurs institutions afin de mieux intéresser les jeunes set les amener à suivre des formations dans les modes proposés, à savoir les formation diplomantes, qualifiantes.
D'ailleurs, dans sa nouvelle dynamique instaurée depuis septembre en optant notamment pour le slogan ayant trait à la contribution du secteur de la formation et de l'enseignement professionnel dans le développement et la diversification de l'économie nationale, la DEFP s'était attelée à la mise en place d'une stratégie efficiente de formation au profit des stagiaires en les incitant à s'engager dans l'entreprenariat et la création de leur micro-entreprise (PME-PMI). On avait même prévu la mise en place d'un planning d'activités de la formation selon les spécificités de chaque daïra. Cette démarche a été entreprise en collaboration avec les partenaires du secteur, notamment la chambre des Métiers et les opérateurs économiques. Aussi, il a été promis le placement des stagiaires dans leurs postes de travail et leur accompagnement pour la création de leurs micro-entreprises et leur insertion professionnelle. «Qu'est ce qui pourrait donc expliquer ce manque d'intérêt pour la formation ?», se demande-t-on.
Le secteur avait enregistré 20 052 stagiaires (nouveaux et reconduits) lors de la dernière session. Le millier de nouveaux inscrits ne reflète pas les ambitions de direction de la formation professionnelle qui avait mis sur la table pour la présente session une offre de 9000 postes de formation diplômantes dans les différentes branches professionnelles avec en sus 06 nouvelles spécialités seront introduites à cette même occasion et ce, dans le mode de la formation par apprentissage et qui seront développées en collaboration avec les partenaires économiques exerçant au niveau local.
Il s'agit de l'hôtellerie, l'agro-alimentaire, l'agriculture à travers l'élevage aquacole, l'audiovisuel avec la prise de son, technicien dans la restauration du patrimoine, installation et maintenance du système d'alarme de vidéosurveillance. Aussi, faut-il signaler que dans la stratégie mise en place pour attirer le plus grand nombre de stagiaires et ainsi étoffer ses effectifs, la DEFP et dans le cadre du renforcement du partenariat et en application de l'accord-cadre paraphé le 15 septembre 2014 entre le ministère de la formation et de l'enseignement professionnels avec les 14 départements ministériels, avait signé plusieurs conventions, notamment avec la direction des services agricoles (DSA), la direction locale de la Pêche et des Ressources halieutiques, l'Ansej et la Cnac.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.