La gendarmerie sera chargée d'enquêter    "Il est urgent de développer l'agriculture, l'agroalimentaire et le tourisme en Algérie"    L'Algérie, une "puissance de paix et d'équilibre"    Enlisement du conflit    Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    46 nouveaux cas enregistrés à Tindouf    Quel plan préventif pour l'Algérie ?    Une foule nombreuse accompagne Loubna Belkacemi à sa dernière demeure    Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ifigha.. Troisième édition de la fête de l'olive ce week-end
Publié dans Le Temps d'Algérie le 10 - 03 - 2019

Pour que la fête de l'olive soit la deuxième fête au niveau de cette commune, après la célébration de ce fruit au niveau du village Tabourt, c'est au tour de la localité d'Ifigha, chef-lieu communal, de mettre en valeur l'olive le week-end prochain. C'est ainsi que cette commune, sise à quelques 40 km à l'Est de Tizi-Ouzou, sera le théâtre, vendredi et samedi prochains, qui coïncideront avec les 15 et 16 du mois, d'un évènement mettant en valeur l'olive, à l'occasion de la troisième édition de cette manifestation, qui est devenue une tradition chère aux habitants de cette commune depuis 2017. En la circonstance, un programme riche et varié a été préparé par les initiateurs, dont la commune et le comité du village d'Ifigha. C'est dans l'après-midi du vendredi que le coup d'envoi de la manifestation sera donné, depuis l'école primaire du village où l'assistance sera conviée à la dégustation de produits du terroir, suivie d'une animation artistique et d'une conférence autour de l'olive, au niveau du centre culturel de la commune.
Par ailleurs, les stands des exposants, qui seront mis en place au niveau de la salle polyvalente de la localité, seront visités par les invités et les officiels dès la matinée du deuxième jour de la célébration, alors que toute l'assistance sera conviée à une waada au niveau du mausolée Sidi Mhand Oussalah. Lors de cette journée, une conférence autour du sujet sera aussi donnée au niveau du centre culturel, avant de laisser place à un gala artistique, pour finalement clore l'évènement par une remise des prix. C'est ainsi que la commune d'Ifigha, qui reste une référence dans la production oléicole au niveau de la région des Ait Ghobri, vu son potentiel important dans la culture de cette denrée, fera en sorte de mettre en valeur l'importance de l'olive dans l'économie locale, ceci en perspective du processus de labellisation qui a pris essor dans cette région depuis juillet dernier, avec la naissance de l'association Achvayli Nath Ghobri.
Une démarche qui commence à porter ses fruits, selon les encadreurs de la procédure, à l'instar de ce qui a été déclaré il y a une semaine au niveau du village Tabourt, concernant le processus de labellisation de l'huile de Kabylie, qui reste une référence au niveau national et même international, vues ses vertus et ses qualités. Ceci au moment où tout le monde activant dans ce créneau, font en sorte de faciliter ce processus, qui peut intervenir grâce à l'introduction de nouvelles techniques dans le ramassage des olives et leur trituration, en plus d'un bon entretien des oliviers durant les quatre saisons de l'année, afin que ceux-ci produisent de meilleurs quantités d'olives. Par ailleurs, les oléiculteurs au niveau de la Kabylie se sont montrés unanimes quant à la nécessité de donner à l'huile locale un cadre de commercialisation protégé, avec des règles strictes, afin de mettre fin à quelques méthodes anarchiques qui sévissent dans ce domaine.
Survivre aux aléas
Aujourd'hui plus que jamais, l'olivier doit bénéficier de plus d'intérêt, aussi bien des agriculteurs eux-mêmes que des pouvoirs publics, par la mise en place d'une politique à même de lui permettre de retrouver son lustre d'antan. Il fait face à de multiples aléas qui, à la fin, le menacent même de disparition, ou du moins font rétrécir les superficies qu' occupe l'oliveraie.
En effet, aux conditions climatiques très peu favorables, certaines saisons voient l'apparition de la «Bactrocera oleae» qui provoque des ravages dans les oliveraies, comme c'était le cas la saison dernière. Cet arbre, qui représente une importante source de revenus pour de nombreuses familles, se trouve donc sérieusement menacé par cet insecte dit «La mouche de l'olive», qui a saccagé une grande partie de la production oléicole à travers différentes localités de la wilaya.
La prolifération de cette mouche est favorisée par les conditions climatiques caractérisées par la hausse de la température qui, parfois, dure jusqu'à la fin du mois de novembre, ce qui correspond à la période de réceptivité de l'olive, et a permis à l'insecte de compléter sa reproduction et ce, en sachant que la mouche de l'olive hiberne sous forme de pupe dans le sol.
Les effets dévastateurs de cet insecte se prolongent également en fonction de la durée de présence des fruits sur l'arbre, et leur stockage prolongé en pleine air avant la trituration.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.