Illizi : large campagne de vulgarisation de l'e-paiement auprès des commerçants    Boukadoum s'entretient avec le chef du commandement de l'Africom    Coronavirus: 186 nouveaux cas, 121 guérisons et 9 décès    Aïn Témouchent : démantèlement d'un réseau de trafic de psychotropes    Crise au Mali: des signes de dénouement se profilent à l'horizon    Algérie/Italie: le comité technique chargé de la délimitation des frontières maritimes installé    Milan AC: Cette légende du club qui encense Bennacer    EUFA : Les trois nominés pour le titre d'entraineur de l'année    La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle    Un terroriste abattu, 4 éléments de soutien et 11 narcotrafiquants arrêtés en une semaine    Le ministère de la communication dépose une plainte contre la chaîne française M6    Un SUV électrique sur les tablettes    Savoir lire les indices d'un pneu    Les frères Kouninef condamnés à des peines allant de 12 à 20 ans de prison ferme    Le directeur de la CNMA plaide pour la réforme de cette assurance    Neghiz face à la presse    Des agriculteurs de la daïra de M'chédallah demandent le déblocage du périmètre d'irrigation    Accords économiques: L'Algérie prend en compte ses intérêts    Spectaculaire rebond de l'émigration clandestine    Pascades    Zones d'ombre: l'Etat déterminé à concrétiser les projets dans les meilleurs délais    Report de la 1re édition de la Foire nationale des produits de l'agriculture et de l'agroalimentaire    Constantine: hommage poignant à l'historien et sociologue Abdelmadjid Merdaci    Avoir conscience des rêves qui fuient !    L'Odyssée de Hamdi Benani    JS saoura : Ferhi s'engage avec le club africain    Lutte contre la criminalité : Arrestation d'un individu usurpant d'identité    USM Alger : Le gardien de but Guendouz signe    Prorogation des promotions au 30 septembre    La cour d'appel allège la peine de Fouzia Argoub    "La France doit aider l'Algérie à nettoyer les sites des essais nucléaires"    Condoléances    Les souscripteurs AADL protestent    La Palestine renonce à son droit d'exercice de la présidence    La fille des Aurès    Les non-dits    Guterres appelle à éviter une nouvelle guerre froide    Relecteur de "Vivant fils d'Eveillé"    Culture en bref...    Mise au point    Equipe nationale: Belmadi annonce beaucoup de changements    Chlef: Mener les projets à bon port    Je n'ai pas voulu regarder le reportage de M6 sur le Hirak    PAIX ET SERENITE    "La sanction pourrait aller jusqu' à la peine de mort"    La nouvelle Constitution répondra "aux revendications du Hirak"    La course ouverte par le ministère de l'Industrie    La mesure étendue aux transporteurs de voyageurs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gestion de la prime de solidarité à Belarbi (Sidi Bel-Abbés).. Les nécessiteux demandent l'ouverture d'une enquête
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 05 - 2019

Les habitants de la commune de Belarbi, située à 20 km du chef-lieu de wilaya de Sidi Bel-Abbés revendiquent leur part de développement local, et exigent une commission d'enquête sur la gestion et la répartition de la prime de solidarité offerte aux nécessiteux. Le wali promet de prendre en charge ce dossier avec fermeté. En marge de sa visite d'inspection qu'il a effectuée lundi, dans cette commune, les habitants ont organisé un regroupement pacifique pour attirer son attention, et lui exposer leurs préoccupations quotidiennes. En effet, le problème a été posé avec acuité au wali Ahmed Abdelhafid Saci, par les nécessiteux, qui selon eux, remplissent les conditions exigées par la réglementation en vigueur.
Le premier responsable de la wilaya a mis en exergue les efforts consentis par les autorités locales pour parvenir à aider toutes les familles nécessiteuses par cette louable aide sociale et sans aucune exclusion, et a même promis de prendre en charge ce problème, tout en rassurant les citoyens qu'un quota supplémentaire de cette prime de solidarité sera versé dans les comptes des nécessiteux avant la fin du mois sacré de Ramadhan. Parmi les problèmes posés par la population locale, leur quota de développement, notamment en termes de logements sociaux et ruraux, les deux formules les plus contestées par les citoyens, pour améliorer le mode de vie des familles en difficulté.
Le wali a expliqué que selon le rapport remis par les services du Cadastre, la commune de Belarbi dispose de 300 hectares de foncier à exploiter, tout en rassurant la population que leur commune et d'autres localités seront bénéficiaires des projets de développement prévus pour le programme 2019, notamment en termes d'habitat social et rural. Les jeunes chômeurs de cette commune ont également posé le problème de l'emploi, plus particulièrement la mise en exploitation des 62 locaux commerciaux qui font partie du programme des 100 locaux, abandonnés depuis des années. Une situation qui se répète dans plusieurs communes de la wilaya, et le wali a décidé de prendre en charge personnellement ce dossier, pour finir une fois pour toute avec ces questions épineuses, laissées à la traine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.