3 principaux bienfaits des sardines    Le Benfica officialise un accord avec Man City pour Ruben Dias    Aïn Defla : 9 000 logements distribués au courant des prochains mois    Corso : Pas de programme de logement social    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Rationaliser le régime des transferts sociaux    Selon l'ONM, le 2 novembre il fera beau    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    Les avis des partis et des personnalités    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Ces nids à problèmes    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lauréate de plusieurs prix nationaux et maghrébins.. La pièce «peinture spéciale» régale les adeptes du 4e art
Publié dans Le Temps d'Algérie le 24 - 05 - 2019


La pièce Peinture spéciale, produite par la compagnie Taftika pour le théâtre et les arts du spectacle et le théâtre régional d'El Eulma (Sétif) a été appréciée par les adeptes du 4e art à sa présentation à la maison de la culture Ali Souaï de Khenchela. Mis en scène par Sofiane Attia sur un texte de Bilal Laaraba, le spectacle d'une heure a réussi à forcer le rire de l'assistance composée de familles et de jeunes à la faveur du jeu talentueux des comédiens Atef Kermich et Bilal Laâraba. Lauréate de plusieurs prix nationaux et maghrébins, l'œuvre aborde d'un ton satirique au travers du quotidien de deux peintres les vices et tares de la société, et les comportements inconsistants de ses membres. Pour le Dr Amar Lekhcheb, la pièce, bien qu'humoristique, met à nu nombre de maux de la société algérienne qu'il convient de mettre en exergue pour en guérir. Cet avis a été également partagé par le jeune Houssam Mordjane. Le comédien et auteur de la pièce, Bilal Laaraba, a indiqué que la satire permet de transmettre avec aisance au public le message critique véhiculé par la pièce contre les malaises de la société. Approché à la fin de la pièce, le metteur en scène Sofiane Attia a relevé que Peinture spéciale s'est déclinée dans un dialectal qui met en évidence toute la richesse esthétique du parler populaire pour porter un regard critique sur les comportements aussi bien des simples citoyens gouvernés que des décideurs. Il a également noté que la scénographie confiée à Achour Bouras s'est identifiée à l'esprit de la pièce donnant même une certaine vie à des objets comme le balai et les outils de peinture. Cette pièce a été présentée dans le cadre du programme d'animation culturelle de la direction de la culture qui propose au public à l'occasion du Ramadhan une série de manifestations culturelles à la maison de la culture et à la cinémathèque.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.