Locales 2017: Benyounes souhaite une large participation "garant de crédibilité et de légitimité"    Locales 2017: affluence appréciable des électeurs à Alger-Centre durant la matinée    Maroc - Les autorités monétaires rappellent que les monnaies virtuelles sont interdites    Sahara Occidental: la Namibie déplore la teneur du discours du Souverain marocain qui "mine tous les efforts d'une solution pacifique" (MAE)    Près de 71 millions de jeunes chômeurs dans le monde (OIT)    Sahara Occidental: le Conseil de sécurité exprime son soutien aux efforts de Kohler    Violences contre les Rohingyas: la communauté internationale hausse le ton contre la Birmanie    Graves révélations du syndicat des techniciens de la maintenance    Les producteurs misent sur la hausse de la demande mondiale    Un mandat dans un contexte de crise    Elections locales : Les gens outrés par l'affichage anarchique    Vers une nouvelle tendance baissière ?    Brèves....    MCA-USMH : Le derby se jouera au 5 Juillet    Effondrement d'un immeuble en plein centre-ville    L'Etat veut renforcer la protection des consommateurs    Saïd Boukhari n'est plus    Les Bourses européennes en ordre dispersé en l'absence de Wall Street    Texte intégral du communique du conseil des ministres du 22 novembre 2017    Constantine - Elections locales: 5 000 policiers et 26 000 pompiers mobilisés    Rendez-vous de la paix pour la Syrie à Sotchi    Tlemcen - Protection de l'enfant : tous concernés    Mostaganem, Chlef et Oran: 63 harraga, dont cinq femmes et un nourrisson, interceptés    Handball - Equipe nationale: Un duo d'entraineurs locaux pour la Coupe d'Afrique    «Une étape historique dans la coopération éducative franco-algérienne»: Inauguration officielle de l'école française à Oran le 3 décembre    Mascara: Mieux vaut tard que jamais !    Islam par-ci, islam par-là    Ligue des champions Le Real Madrid et Liverpool qualifiés, Monaco humilié    Bilda décidée à retrouver ses couleurs    "Je ne peux pas promettre le titre pour plaire aux fans"    Algérie-Afrique du Sud (messieurs) et Algérie-Kenya (dames)    La Fédération satisfaite des résultats    Discussions Sonelgaz-Gecol    Liban : Saad Hariri annonce que sa démission est "en suspens"    Zimbabwe : Apres le départ de Mugabe une nouvelle ère se produit    Libye : La modification de l'accord politique approuvée    Le ministère de l'Education annonce le calendrier    Il a été effectué hier    Bouira tire la sonnette d'alarme    Toutes les communes du pays auront leur guichet électronique en mars 2018    Un groupe d'ONG s'alarme d'une crise humanitaire "oubliée"    La menace redoutable de l'urne    "La criminalité doit être combattue ensemble"    La cartographie politique confortée    Une pièce retraçant les souffrances des Algériens lors de la Guerre de libération    400 chiites arrêtés en une semaine    Sur les traces des héros de la Révolution    Le Miptv et Canneseries au secours de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sid El KHEIR demeure le père protecteur de la capitale des Hauts Plateaux
Une croyance toujours vivace
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 07 - 2009

Tous les vendredis, les disciples de Sid El Kheir apportent des nourritures qu'ils distribuent aux pauvres. Une fois cette tâche terminée, pieds nus, tête baissée, ils pénètrent dans le mausolée pour prier et demander afin que les vœux soient exaucés. Le père de la capitale des Hauts Plateaux connu sous le nom de Sid El Kheir, est envahi par des indigents comme tous les vendredis.
Quel que soit le temps qu'il fait, ils sont toujours présents, espérant avoir un «gain» plus important que la semaine écoulée. Parmi ces pauvres gens, il y a les occasionnels et les habitués. Les habitués connaissent les points stratégiques. Ce sont généralement des femmes âgées qui surveillent avec le regard vif le moindre arrivage de « nourritures». Il y a également des enfants et des handicapés même des non voyants et parmi eux des vieillards.
Ces mendiants se répartissent en groupes. Près de la porte d'entrée du cimetière, devant le mausolée et quelques-uns à l'intérieur près des tombes. Après la distribution de la nourriture, la plupart des femmes se dirigent vers les mausolées de Sid El Kheir et Sid El Zouaoui afin d'entamer la visite en pénétrant pieds nus, tête baissée en signe de respect.
Plusieurs femmes à l'intérieur pleurant et là on sent qu'elles prient Sid El Kheir de toutes leurs forces. La pénombre emplissait la pièce. On entendait le crépitement des flammes et on voyait des bougies allumées. Des femmes font la prière, d'autres faisant la gymnastique pour prendre du henné, c'est pour la «baraka».
Chacune d'elles venait rendre visite au père des Sétifiens pour lui demander de l'aider à résoudre ses problèmes. Elles ont enfin l'occasion de pleurer de toutes leurs forces. Elles repartent soulagées, en étant sûres que demain sera meilleur. Sid El Kheir exaucera leurs vœux. Elles ont allumé les bougies, bu de l'eau pour la «baraka». La prochaine fois, elles ramèneront plus de denrées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.