Vers l'élection d'un autre président    17 recommandations adoptées    Plaidoyer pour une agriculture «raisonnée»    L'Américain Pompeo tente de dénouer l'affaire Khashoggi avec Riyad    TARIFS DES VEHICULES NEUFS MADE IN ALGERIA    Evolutions en profondeur    La LFP établit le calendrier de la phase aller    Les Verts mal inspirés !    Madar Holding va acquérir 67% des actions de la SSPA    Arrestation de 4 dealers dans 3 opérations différentes    Plus de 16 000 doses pour Jijel    Le chocolat peut provoquer des migraines    Alger sous le charme du classique    Nobel de la paix : mérite et contexte !    Relizane - Travaux publics : le casse-tête des délais de réalisation    Aïn El-Turck: Les demandeurs de logement reviennent à la charge    Ni rébellion ni déstabilisation    Attentat du Palais du Gouvernement: Le dossier de nouveau devant la justice    Guelma: Un 17 octobre 1961...    Saïd Bouhadja. Président de l'APN : «Ma démission a été exigée en dehors du Parlement»    Les Etats-Unis développent de nouveaux sites militaires en Europe    Brèves…    Une poudrière sociale appelée Maroc    Les relations économiques sino-russes passent à la vitesse supérieure    Portant ratification d'accords entre l'Algérie et quatre pays : Le président Bouteflika signe plusieurs décrets    Les investissements privés en cale sèche    L'ASMO s'apprête à revenir au stade Bouakeul, la crise financière s'amplifie    Le CR Belouizdad sanctionné d'un match à huis clos    Ligue 1 (mise à jour) : L'USMA rejoint la JSK en tête, le MCA s'offre le CSC (2-1)    Mobilis au Salon international des énergies renouvelables ERA 2018    lancement d'une nouvelle offre digitale    Exploitations agricoles: Fin 2018 dernier délai pour la conversion du droit de jouissance en droit de concession    Point focal de la mobilisation et de la vigilance    Inscriptions en Master 1 : La grogne des étudiants recalés    24 heures    Iferhounène : Les villageois protestent    «Plus de 1.500 magistrats ont été désignés pour superviser les prochaines élections»    Combiné avec munitions réelles Gaïd : Salah supervise l'exécution d'un exercice démonstratif    Risque de flux migratoires «plus inquiétants» à cause de la situation au Sahel    57ème anniversaire des manifestations du 17 Octobre 1961    Nouveau rebondissement    Festival international de théâtre de Béjaïa    Cheurfa N'Bahloul : Saïd Guerdi, ancien membre de l'ALN, n'est plus    Bataille de Tinsaouine (Yakourène) en 1959 : Le jour où deux sœurs sauvèrent un moudjahid    Les Rouge et Noir annoncent la couleur    Les verts s'inclinent à cotonou    La coalition de Merkel en plein doute    Une bande démantelée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Novembre du retour à la mère patrie
CHEIKH H'CICENE
Publié dans L'Expression le 03 - 11 - 2012

C'est ce 1er Novembre 2012 que la famille, les proches et admirateurs de Cheikh Hcicéne, icône de la chanson chaabi, militant révolutionnaire et figure emblématique de la culture de résistance algérienne ont pu pour la première fois se recueillir sur sa tombe nouvellement aménagée au cimetière d'El Kettar à Alger.
Membre de la célèbre troupe artistique du FLN historique, les restes de celui-ci, mort et enterré à Tunis, récemment rapatriés de cette ville, ont été ré-inhumés en terre natale lors de la commémoration de la 54e année de son décès, le 29 Septembre 2012 coïncidant avec le Cinquantenaire de l'Indépendance de l'Algérie. L'Association des amis de la Rampe Louni-Arezki Casbah, le commissariat du Festival national de la chanson chaabi et l'Office national des droits d'auteur-Onda- ont ainsi rassemblé une foule imposante venue se recueillir sur cette nouvelle tombe drapée de l'emblème national et qui a été découverte à l'assistance dans une symbolique générationnelle expressive incarnée en la circonstance par le chanteur chaâbi de renom, Boualem Rahma, un vétéran de la scène artistique des années soixante et un jeune membre de l'Association Anadhi «La recherche et la mémoire» de Tizi Ameur, village des parents de Cheikh Hcicene qui compte de nombreux jeunes adeptes. A travers une communion de pensée collective de grande émotion, une rétrospective de la vie du défunt et de son parcours certes bref, mais fécond a été magistralement revisitée par l'écrivain musicologue Abdelkader Bendameche, relayé par l'auteur de ces lignes qui a mis en exergue la nécessité impérieuse de pérenniser les repères mémoriels du patrimoine historique et culturel de la Révolution algérienne en direction des générations montantes.
Le fait notable a été aussi la jeunesse motivée présente à l'évènement en nombre considérablement encourageant aux cotés de ses aînés parmi lesquels des personnalités de la communauté artistique et culturelle a l'instar de plusieurs chanteurs et comédiens du Théâtre national algérien. Dans un silence de recueillement religieux, une oraison funèbre de grande solennité a été prononcée par l'imam qui, élogieusement, a évoqué les valeurs humaines du grand disparu et le contexte historique de son retour a la mère patrie qui constituera ainsi un repère pour la postérité et les générations futures. Sous une salve vibrante de youyous et d'applaudissements chaudement nourris, un portrait d'art photographique de Cheikh H'cicene dans la tendre jeunesse de ses vingt ans a été exposé sur la tombe du défunt face à une assistance émue et admirative. Pari tenacement tenu, ardents voeux exhaussés, Cheikh H'cicene, après une très longue absence de plus d'un demi-siècle, reposera maintenant et à l'éternité à El Kettar, le cimetière des aïeux qui surplombe majestueusement le bleu de la mer inondé par le soleil sonore d'Alger.
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.