Commandant Si H'mimi : Ce qu'il faut savoir    Pays-Bas: le taux de chômage en baisse en juillet, à 3,8%    Choléra: Le bilan passe à 26 décès au Niger    Kim Jong Un dénonce les responsables des "sanctions scélérates"    JSK / Mellal : «Que le derby soit l'occasion de renforcer les liens entre les deux clubs»    L'Equateur exige un passeport aux migrants vénézuéliens    L'euro monte un peu face au dollar dans un marché apaisé    JSS - MCO, aujourd'hui à 20h00 : L'heure de vérité pour les Hamraoua    Slimani : «Feghouli m'a félicité pour mon transfert au Fenerbahce»    Feux de forêts: près de 1.470 hectares parcourus depuis juin    Services vétérinaires: le cheptel ovin n'est pas exposé au risque de la fièvre aphteuse    13 Palestiniens arrêtés par les forces de l'occupation israélienne en Cisjordanie    RND : Ouyahia décide de radier le sénateur élu à Tipasa pour son implication dans une affaire de corruption    Mali/présidentielle: Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix    L'objectif des négociations est de garantir le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination (Addouh)    Chlef: 10 milliards de centimes de dédommagements pour des agriculteurs    Historicisation de l'intervention militaire de la Russie au Moyen-Orient dans l'histoire. Trump peut-il inverser le jeu planétaire ?    Les nuées de drones sur Hmeimin: un message à l'adresse de Moscou    Constantine - Pour faire face à la demande: Les bureaux de poste ouverts jusqu'à 22h    Constantine - Récupération de peaux de mouton: Le circuit de l'opération arrêté    Des devoirs de vacances pour nos ministres!    Nous avons besoin d'une élite scientifique nobelisable    En Algérie, les trains n'arrivent pas à l'heure mais ils arrivent quand même    Tunisie : projet d'égalité hommes-femmes pour l'héritage, je ne félicite personne !    Le rêve Zidane de plus en plus crédible ?    Un paradis aquatique en plein désert    Coupure de gaz aujourd'hui à Hammamet et Aïn Benian    «Les résultats obtenus dépassent nos prévisions»    La finale de la 2e édition à la piscine 20 août    Pétrole : La production de l'Opep a légèrement augmenté en juillet    C'est la rentrée politique!    "Parlez-moi du mouton et de la pomme de terre!"    Les folles dépenses du mariage    Assaut contre les barons de la pomme de terre    Lieux Saints: Nécessité d'une coordination entre tous les partenaires    Ligue des champions d'Afrique (5e j), ESS-TP Mazembe ce vendredi à Sétif: Les Sétifiens pour une victoire avant le MCA    Belmadi en conférence de presse ce samedi    4325 opérateurs assurent la permanence à constantine    Semaine économique et culturelle à Washington : Une réunion de coordination pour préparer la participation algérienne    Myriade de stars à l'Esplanade de Riadh el Feth    Netflix produit la première série fantastique arabe    Bouzeguène fête la vie!    L'Algérie à la rescousse des migrants    "30 partis soutiennent Bouteflika"    MO Béjaïa - JS Kabylie l'affiche du jour !    Le théâtre romain a abrité la 11e édition    Skikda : La sensibilisation sur les dangers de la mauvaise utilisation d'internet, cheval de bataille de la Sûreté nationale    Les "vagues" de la rentrée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





40 wilayas sous "les feux" de la rampe
CLASSEES ZONES À HAUT RISQUE D'INCENDIE
Publié dans L'Expression le 17 - 07 - 2018

La Protection civile a recensé environ 144 feux de forêts.
Branle-bas de combat pour un été sans incendies. Les services de la Protection civile et la direction des forêts sont aux aguets. Ils ont raison de l'être.
Pas moins de 40 wilayas on été classées zones à haut risque d'incendie, selon les mêmes services. Pour parer à toute éventuelle catastrophe, 407 sites de surveillance et 473 équipes mobiles de première intervention sont mis en place. De plus, 27 camions-citernes (grande capacité), 2661 points d'eau, 732 ateliers et 3000 agents de surveillance des sites montagnards ont été mobilisés. Outre les moyens humains et logistiques, les agents seront dotés de 4600 combinaisons anti-feu. Ainsi que cinq colonnes mobiles d'intervention couvrant cinq régions du nord du pays seront déployées. Ce renforcement est marqué par un risque majeur d'incendie. Un risque provoqué par des perturbations et des changements climatiques très caractérisés. On peut constater, que cet hiver a été très pluvieux. Des quantités importantes de précipitations ont été enregistrées par le Centre de climatologie national CCN. Des volumes qui ont parfois triplé par rapport à la normale. Le printemps, quant à lui, a été très florissant. On a pu remarquer la présence en excès de broussaille. Une matière très combustible, un terrain plus que favorable pour les incendies. En revanche, l'arrivée de l'été est soulignée par une vague de chaleur intense. Des températures qui refusent de descendre même durant la nuit. Un record mondial est même noté dans la ville d'Adrar avec une température qui a atteint les 65 degrés. Du jamais-vu! Cette canicule persistante présente un danger très sérieux d'incendie supplémentaire. L'été n'est pas encore arrivé à sa fin que des bilans lourds sont déjà enregistrés. D'ailleurs, durant le premier semestre de 2018, la Protection civile a recensé environ 144 feux de forêts. Plus de 364 hectares ont été détruits depuis le 1er juin à travers tout le pays, selon un bilan établi par la direction générale des forêts DGF. Au niveau de Skikda, cinq hectares de récoltes agricoles et 600 arbres fruitiers ont été décimés vendredi soir. L'opération d'extinction a duré près de 8 heures afin de lutter contre ce feu. De plus, ces deux derniers jours et en raison d'importantes strates herbacées. Près de 200 arbres fruitiers ont été ravagés du côté de Bouira. Face à cette situation, la Protection civile et la direction générale des forêts ne sont pas restées les bras croisés. Toutefois, avec les cas d'incendie déjà signalés, les risques sont multipliés et pourraient se répéter. En rappel, à cette même période l'année dernière, la wilaya de Tizi Ouzou a été confrontée à de gigantesques incendies qui ont causé des dégâts considérables et menacé la vie des populations. Plus d'une dizaine de villages à savoir Ait Ouacif, Ait Rahmoune, Chirifi, Tarikt, Ibousaidene, Akham Lahdj, Lazaib, Afir, Imaksnen, Ait Attela, Ait Slimane, Djbel Amar Moussa et Izemouren se sont retrouvés encerclés par le feu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.