Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Sa gestion confiée à l'EPIC Ermeso: La mise en service du parking à étages de M'dina Djdida tarde à venir    Skikda: Grève au marché de gros de Salah Bouchaour    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Sovac: Des offres inédites pour le Salon AUTOWEST    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    NA Hussein Dey: Le Nasria dès aujourd'hui en Zambie    Division nationale amateur - Ouest: Une étape favorable aux poursuivants    El Tarf: Deux corps repêchés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Communion    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Tizi-Ouzou : La recherche des harraga disparus au large de Tigzirt se poursuit    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    La viande saisie achetée par un jeune "inconnu"    L'Algérie incapable d'abriter une compétition majeure    Le marché, couvert à 53% de ses besoins    L'alliance présidentielle affiche sa disponibilité    Le prix Mohia d'or institutionnalisé    L'instance de coordination s'est réunie hier au siège du RND: Alliance pour… la stabilité    «Al Capone le faussaire», dans les filets de la police de sougueur    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    «El Partiya», spectacle d'improvisation avec le public, présenté à Alger    Une programmation qui a tenu toutes ses promesses    Déclaration de patrimoine: 54 000 élus et 6000 hauts fonctionnaires concernés    CHLEF: Journée de sensibilisation sur «El Harga»    Le TAS saisi dans l'affaire de l'entraîneur Bouakkaz, son adjoint et trois joueurs    Le Congo Brazzaville n'est pas candidat à l'organisation    AIN EL BERD (SIDI BEL ABBES) : 2 cyclistes mortellement percutés par un véhicule    SELON LE MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES : L'Algérie ne craint rien pour son Islam    Boca débouté    Rapatriement demain des dépouilles des deux Algériens morts noyés au large de Cagliari    Ah'chem chouia !    Travaux de la deuxième législature du Parlement arabe : Le Conseil de la nation y prendra part au Caire    Divergences au sommet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





40 wilayas sous "les feux" de la rampe
CLASSEES ZONES À HAUT RISQUE D'INCENDIE
Publié dans L'Expression le 17 - 07 - 2018

La Protection civile a recensé environ 144 feux de forêts.
Branle-bas de combat pour un été sans incendies. Les services de la Protection civile et la direction des forêts sont aux aguets. Ils ont raison de l'être.
Pas moins de 40 wilayas on été classées zones à haut risque d'incendie, selon les mêmes services. Pour parer à toute éventuelle catastrophe, 407 sites de surveillance et 473 équipes mobiles de première intervention sont mis en place. De plus, 27 camions-citernes (grande capacité), 2661 points d'eau, 732 ateliers et 3000 agents de surveillance des sites montagnards ont été mobilisés. Outre les moyens humains et logistiques, les agents seront dotés de 4600 combinaisons anti-feu. Ainsi que cinq colonnes mobiles d'intervention couvrant cinq régions du nord du pays seront déployées. Ce renforcement est marqué par un risque majeur d'incendie. Un risque provoqué par des perturbations et des changements climatiques très caractérisés. On peut constater, que cet hiver a été très pluvieux. Des quantités importantes de précipitations ont été enregistrées par le Centre de climatologie national CCN. Des volumes qui ont parfois triplé par rapport à la normale. Le printemps, quant à lui, a été très florissant. On a pu remarquer la présence en excès de broussaille. Une matière très combustible, un terrain plus que favorable pour les incendies. En revanche, l'arrivée de l'été est soulignée par une vague de chaleur intense. Des températures qui refusent de descendre même durant la nuit. Un record mondial est même noté dans la ville d'Adrar avec une température qui a atteint les 65 degrés. Du jamais-vu! Cette canicule persistante présente un danger très sérieux d'incendie supplémentaire. L'été n'est pas encore arrivé à sa fin que des bilans lourds sont déjà enregistrés. D'ailleurs, durant le premier semestre de 2018, la Protection civile a recensé environ 144 feux de forêts. Plus de 364 hectares ont été détruits depuis le 1er juin à travers tout le pays, selon un bilan établi par la direction générale des forêts DGF. Au niveau de Skikda, cinq hectares de récoltes agricoles et 600 arbres fruitiers ont été décimés vendredi soir. L'opération d'extinction a duré près de 8 heures afin de lutter contre ce feu. De plus, ces deux derniers jours et en raison d'importantes strates herbacées. Près de 200 arbres fruitiers ont été ravagés du côté de Bouira. Face à cette situation, la Protection civile et la direction générale des forêts ne sont pas restées les bras croisés. Toutefois, avec les cas d'incendie déjà signalés, les risques sont multipliés et pourraient se répéter. En rappel, à cette même période l'année dernière, la wilaya de Tizi Ouzou a été confrontée à de gigantesques incendies qui ont causé des dégâts considérables et menacé la vie des populations. Plus d'une dizaine de villages à savoir Ait Ouacif, Ait Rahmoune, Chirifi, Tarikt, Ibousaidene, Akham Lahdj, Lazaib, Afir, Imaksnen, Ait Attela, Ait Slimane, Djbel Amar Moussa et Izemouren se sont retrouvés encerclés par le feu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.