LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bouira prépare sa rentrée
EDUCATION, ENERGIE, VOIRIE...
Publié dans L'Expression le 18 - 08 - 2018

Le projet de création d'un grand centre de stockage de carburants à El Esnam connait toujours un grand retard.
En prévision de la rentrée sociale, la salle APW a abrité un exécutif élargi aux présidents des 45 communes de la wilaya. Lors de la réunion il a été passé en revue l'ensemble des secteurs directement ou indirectement concernés par ce retour des vacances.
La part du lion revient au secteur de l'Education nationale où, en application des instructions du gouvernement, une enveloppe consistante a été dégagée pour la réfection des établissements primaires dont la gestion échoit aux communes. L'étanchéité, les cantines, les cours et le ravalement sont les principaux travaux engagés sur une centaine d'écoles. Le secrétaire général de la wilaya, wali par intérim, a insisté sur le respect des délais et l'obligation faite de terminer les travaux avant l'arrivée des enfants, c'est-à-dire au plus tard le 6 septembre prochain. S'agissant toujours de cette rentrée des classes, la direction de l'éducation, à travers ses services, a déjà affecté les quotas de livres scolaires réservés aux établissements. La prime des 3 000 DA est aussi un problème soulevé lors de cette réunion, où il a été décidé de finaliser les listes au niveau des daïras et de les transmettre aux économats des institutions éducatives. «Aucun retard ne sera toléré, surtout que la rentrée vient juste après l'Aïd, synonyme de grandes dépenses», dira le secrétaire général. Un autre secteur a fait l'objet de recommandations. Il s'agit de l'Office de l'assainissement qui, en étroite collaboration avec les communes, doit prendre des mesures préventives en adéquation avec l'arrivée des pluies automnales. Le nettoiement des avaloirs, la vérification des canalisations des eaux usées sont les deux grands travaux retenus pour la circonstance. S'agissant du cas étrange constaté à l'EPH de Aïn Bessem où quatre personnes ont déjà perdu la vie pour une cause non élucidée encore, le wali intérimaire a rappelé à la direction de la santé la nécessité d'un suivi permanent et la prise de décisions sans attendre.
La direction de l'énergie, qui s'est félicitée du taux d'avancement dans l'alimentation en gaz et en électricité souhaite la levée du gel sur une centaine de projets qui porteront le taux de raccordement en gaz à plus de 86% alors qu'il était de 64% l'été dernier. Le projet de création d'un grand centre de stockage de carburants à El Esnam connaît toujours un grand retard dans sa mise en service. La réalisation de l'unité à vocation régionale n'a toujours pas démarré et l'espace demeure un terrain vague. En marge de ces préparatifs et concernant le chef-lieu de la wilaya, l'APC et les services de la voirie de la commune de Bouira ont engagé depuis avant-hier une vaste opération de nettoyage à travers l'ensemble des quartiers de la commune.
Des engins et des agents se sont attelés à débarrasser les détritus et les déchets qui jonchaient les artères de la ville. Cette opération, qui se veut périodique selon les responsables, nécessite une adhésion des citoyens. «Il nous arrive de débarrasser des déchets et de retrouver d'autres le lendemain», nous confiera un fonctionnaire de la commune. Ce constat est confirmé et bon nombre de citoyens ne se soucient point de l'environnement. Avant cette louable initiative, la ville de Bouira, tristement réputée pour être une ville sale, croule sous les sachets jetés n'importe comment.
L'opération, qui coïncide avec la rentrée sociale, touche aussi le volet éclairage puisque les services concernés changent les lampes grillées; précisons que tout au long de l'été la ville vivait dans le noir, en raison d'une pénurie de lampes. L'obscurité avait été un facteur avantageant la fuite du groupe terroriste qui avait mené une attaque contre une patrouille de police pendant le mois de juillet. «L'effort fait par la commune ne peut réussir et durer dans le temps, si les citoyens continuent à faire preuve d'incivilité en jetant leurs ordures partout», nous dira un élu de l'Assemblée populaire communale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.