Amendement Constitutionnel: Appel à agir en "front uni"    Le référendum constitutionnel marquera le changement et renforcera les fondements d'un Etat moderne    La presse nationale relève la forte mobilisation des animateurs de la campagne référendaire    Salah Lebdioui nommé ambassadeur d'Algérie en Suisse    Société civile ou la nouvelle fabrique du militant errant !    Quand la politique chahute la stratégie de lutte    Le bâtiment fortement impacté par la pandémie    Arboriculture rustique: production de 7 à 10 millions de quintaux supplémentaires d'ici à 2024    Les souscripteurs protestent    Les pertes estimées à environ 3 millions de dollars par jour    Entrée en vigueur du traité interdisant les armes nucléaires    trois manifestants tués en Guinée    Au moins 16 morts en Côte d'Ivoire...    Zetchi salue le choix des joueurs expatriés et le rôle des parents    Medouar est-il un président illégal ?    La fille des Aurès    Nouvelle alerte    7 décès et 263 nouveaux cas    Insuffisance de moyens dans les établissements scolaires    Le gouvernement technocrate est-il la bonne solution ?    Le Sila aura bien lieu !    "Un écrivain doit s'inscrire dans des combats"    LE CREPUSCULE DES FAUX PROPHÈTES OU LE CHOC DES CIVILISATIONS.    Mohamed Messaoudene. Porteur de projet d'agriculture bio : «Mon objectif est de promouvoir les produits agricoles locaux»    Université 8 mai 1945 de Guelma : Lancement du challenge «Instart Marathon» sur l'innovation    Laiterie de Tiaret : Onze personnes sous contrôle judiciaire    Commerces de la friperie à Constantine : Un rush qui traduit une triste réalité    Parution : Des révoltes populaires aux déportations    Cinéma : Un nouveau film sur Matoub Lounès    6 grands bienfaits de consommer des fruits et des légumes tous les jours    ANP : large participation dans la 1ère région militaire aux opérations de reboisement    Barça : Vers une démission de Bartomeu dès ce lundi ?    Liga : La Real Sociedad prend la tête du classement    La vente de produits pyrotechniques revient    Sidi Chahmi et Hassi Ben Okba: Plus de 3 milliards pour des projets dans les zones d'ombre    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Traité virtuel    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Institut Pasteur: Covid-19 : le relâchement peut coûter très cher    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Les délires d'un haineux    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Les animateurs de la campagne référendaire appellent à une forte mobilisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak
BEJAIA
Publié dans L'Expression le 23 - 04 - 2019


Elle était, hier, sur toutes les lèvres. On en parlait un peu partout. Le député Abderahmane Dris jette l'éponge et rejoint ses frères qui se battent depuis deux mois pour le changement du système. Abderahmane Dris ne quitte pas seulement le Parlement mais également le parti qui l'a porté à l'APN deux fois de suite. Hier, cet ex-président du barreau de Béjaïa a rejoint ses pairs à Béjaïa. il porte de nouveau sa robe noire pour reprendre sa profession d'origine. «Ma démission a été déposée, il y a près de deux mois. Elle n'a été acceptée que depuis avant-hier. Je ne l'avais pas annoncé, car je ne voulais pas faire dans la publicité. Le bureau de l'APN a mis tout ce temps pour l'avaliser», nous indiquait-il. Ce parlementaire ne participera pas aussi à la réunion du comité central de son parti FLN programmée pour aujourd'hui. En sa qualité de membre à part entière, il ne sera pas à Alger, marquant ainsi et de manière officielle sa liberté de toute activité politique. Abderahmane Dris qui a été élu président du barreau de Béjaïa avant de devenir député deux fois de suite sur la liste du FLN de Béjaïa, donne pour ainsi dire une véritable leçon à ses homologues du FFS, du RCD et les indépendants, qui continuent contre vents et marées à s'accrocher aux privilèges d'un poste décrié par tout un peuple. Abderahman Dris sera remplacé par le suivant sur la liste électorale aux dernières législatives. Il s'agit de Hamid Marouani, ex-président de l'APC de Béjaïa et actuellement élu à l'Assemblée populaire de wilaya de Béjaïa. C'est la deuxième défection parlementaire au sein du Front de Libération nationale si on compte celle de Sid Ahmed Ferroukhi, ancien ministre de l'Agriculture, qui s'était présenté en tant que tête de liste du FLN lors des dernières législatives. Il était en effet le premier à mettre fin à son appartenance au FLN et démissionner de son poste de député, en réaction au mouvement de protestation exceptionnel, mature et unique dans les annales de l'histoire de l'Algérie indépendante.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.