Le président Tebboune préside la cérémonie de baptisation du siège de l'Etat major du nom du défunt Gaïd Salah    Entre indifférence et inconscience    Plan d'annexion en Cisjordanie: la Fédération internationale des syndicats condamne la démarche israélienne    La BM retire des cartes géographiques du Maroc incluant illégalement le Sahara occidental    Deux terroristes neutralisés, un autre s'est rendu en mai dernier    Le RND dénonce les campagnes d'information tendancieuses des médias français contre l'Algérie    Un webinaire interactif pour la région Mena    Les frais de transport des dépouilles à la charge de l'état    Raouya présente le PLFC 2020 devant la commission spécialisée    Mustapha Hamici, nouveau directeur général    Baadji Abou-El-Fadhl confiné chez lui    Le référendum constitutionnel fixé au 1er juillet    Le Zimbabwe convoque l'ambassadeur américain à Harare    L'Amérique brûle    Réunion du Bureau Fédéral de la FAF : La reprise des activités liée à la levée du confinement    Milan AC (Italie) : L'Algérien Bennacer intransférable pour le futur entraîneur    L'Epreuve    L'infrangible lien…    Les remplaçants acceptent, les titulaires refusent    Manchester City : Mahrez victime d'un cambriolage à plus de 500 000 euros    Le procès de Karim Tabbou renvoyé au 29 juin    Covid19-Aides aux commerçants: l'ANCA se félicite des décisions du Conseil des ministres    8 décès et 119 nouveaux cas en 24 heures    Les écoles privées rappelées à l'ordre    Mila : 73 enfants victimes de violences depuis le début de l'année    On vous le dit    La sanction infligée à l'émission "Insahouni" d'Ennahar TV réduite à une suspension provisoire    Le journaliste Henri de Grandmaison tire sa révérence    "Je pense porter plainte pour manipulation"    De l'orientation sociale du savoir au contrôle de la société    Fresque murale vandalisée à Alger-Centre : «Abu rouleau» rentre dans l'art    Grèce : Plus de 11 000 réfugiés seront expulsés    Récits de Miel et de Sang, ou le voyage dans le temps    Sidi Bel Abbès: Plus de 400 kg de viande issue de l'abattage clandestin interceptés    Football - Agents de joueurs: Entre affairisme et parfaite illégalité !    Allemagne: Quatrième passe décisive pour Bensebaïni    Impactés par les retombées du confinement: Les gérants des auto-écoles réclament la reprise de leur activité    El-Bayadh: La production céréalière impactée par la sécheresse    "La chloroquine a prouvé son efficacité" selon Benbouzid    Les plages algéroises interdites à la baignade    Ce que prépare le gouvernement...    Les amendements introduits    TRIBUNAL DE KOLEA : Le procès de Karim Tabbou à nouveau reporté    Mustapha Hamici installé à la tête du quotidien Echaâb    Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied    Le premier document juridique en version amazighe dédié aux droits de l'enfance, publié    La mort au temps du corona    Les violentes manifestations se poursuivent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Thought 4 Food s'invite à Annaba
APRÈS BEJAIA
Publié dans L'Expression le 27 - 05 - 2019

collecte de 9 500 kg de denrées alimentaires pour les nécessiteux
L'événement qui s'organisait depuis 5 années déjà, dans la wilaya de Béjaïa, vient enfin de poser un pied à Annaba.
C'est un évènement particulier en son genre, organisé à Annaba, à l'initiative d'un groupe d'associations, d'entreprises, de clubs scientifiques et de collectifs de bénévoles.
L'évènement qui s'organisait depuis 5 années déjà, dans la wilaya de Béjaïa, vient enfin de poser un pied à Annaba où toute l'attention et l'intérêt lui ont été accordés. En effet, il s'agit de la première édition de Thought 4 Food, un séminaire caritatif inspiré d'une initiative organisée chaque mois de Ramadhan dans la ville de Béjaïa depuis 2014. L'édition de Annaba, qui a eu lieu hier, à l'hôtel Sheraton vise à s'inscrire dans le temps et dans l'espace, au vu de la spécificité de la population annabie, dont les habitants se caractérisent par l'ancrage des valeurs humaines, l'aide au prochain, notamment. Dans cette optique et sur la base de l'échelle des valeurs sociales et humaines, entre autres, les organisateurs ont choisi pour cette édition, «l'échange». Un concept qui, pour le collectif, vise à offrir gratuitement à la population de Annaba dans sa diversité, associations, collectif, institutions et entreprises, un séminaire de haute facture en programmation neuro-linguistique. En contrepartie, il est demandé aux participants d'apporter un don d'un minimum de 2 kilogrammes de denrées alimentaires qui seront ensuite redistribuées à des citoyens (familles), dans le besoin et défavorisées. Dans une ambiance bon enfant, l'hôtel Sheraton, qui a ouvert ses portes gratuitement aux organisateurs, a inculqué cet élan de solidarité, d'une autre valeur sociale «le vivre ensemble en paix». En effet, sans modération, les Annabis ont comme à l'accoutumée par de simples gestes, apporté une aide à leurs concitoyens démunis. Les packs de dons dépassaient largement les 2 kg. Témoignant ainsi de la générosité des Annabis et leur prédisposition à répondre présent à tout moment. Quant à la redistribution des tonnes de denrées collectées, elle sera gérée par Ikram et Ibtassim. Deux associations très connues au niveau de la wilaya de Annaba. Ikram va organiser un Iftar pour les maisons de retraites de Annaba. L'association Ibtassim quant à elle, se chargera de redistribuer les denrées collectées aux familles nécessiteuses. Notons qu'une intervention sur la thématique de l'événement a été présentée par Nadjib Mizi, coach et formateur agréé en PNL. Sur la personnalité du conférencier, il y a lieu de souligner, qu'il est un profil unique en Afrique du Nord et est aussi le seul expert en zone Afrique du Nord sur un panel de 200 experts dans le monde à avoir été formé, certifié et agréé aux USA, par le docteur Richard Bandler. Ce dernier n'est autre que le créateur de la programmation de la neuro-linguistique. Sur le retard de la tenue de cette édition à Annaba, le coach Mizi et en toute franchise, nous dit: «On n'y a juste pas pensé», en ajoutant: «On était tellement focalisé sur le travail à Béjaïa où on a accès à une salle étatique, qu'est la Maison de la culture, décrocher toutes les autorisations est toujours un travail compliqué, c'est pourquoi, on a toujours travaillé avec prudence. Aujourd'hui que le concept est autonome, la machine s'est lancée.» Très optimiste quant à l'avenir des éditions prochaines, notre interlocuteur a manifesté un émerveillement quant aux équipes de jeunes qui ont oeuvré à la réussite de l'événement. Cela dit pour lui, que «l'avenir est prometteur pour cet évènement caritatif dédié à la faveur des valeurs humaines à Annaba». C'est quelque chose qui va se pérenniser très très vite», a conclu Nadjib Mizi. Les précédentes éditions, organisées à Béjaïa, ont réuni une moyenne de 800 participants par événement, permettant ainsi, la collecte d'une moyenne de 4 tonnes de denrées alimentaires, avec la mobilisation de 120 organisateurs. Si cette 1ère édition a été un franc succès, elle a aussi été un facteur de motivation pour les organisateurs. Ces derniers, composés d'associations, de clubs universitaires et de tout un collectif, se sont donné rendez-vous, l'année prochaine, pour une 2ème édition à Annaba.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.