Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    La Moudjahida Annie Steiner sera inhumé aujourd'hui à El Alia    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Que faire pour réguler le marché ?    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    Les 22 manifestants maintenus en détention    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Fin de cabale pour les cambrioleurs de la poste de Bouhamza
Béjaïa
Publié dans L'Expression le 03 - 03 - 2021


Les faits de l'affaire remontent au 16 du mois de janvier dernier, lorsque à l'ouverture du bureau de poste trois individus font irruption à l'intérieur des locaux et s'emparent carrément du coffre-fort contenant la somme d'argent destinée aord d'une voiture grise de marque Renault Symbole. Aussitôt, une patrouille a été constituée et dépêchée sur les lieux où toutes les mesures juridiques ont été prises avec en parallèle un bouclage total de la région par d'autres équipes de la Gendarmerie nationale. Sur la base des éléments des enquêtes effectuées à cet effet, deux des auteurs de l'opération ont été arrêtés quelques semaines après. Le véhicule utilisé dans le forfait ainsi que le casier en acier ont été récupérés. Il en est de même pour les documents administratifs avec saisie d'une arme blanche (couteau) et de deux téléphones portables, des timbres -poste et chèques, des livrets d'épargne et de réserve et un timbre pour la poste, avec saisie de 170 g de médicaments.«L'opération est toujours en cours afin d'arrêter le troisième suspect et de récupérer ce qui restait des objets volés», indique un communiqué de la cellule de communication du groupement de la Gendarmerie nationale de Béjaïa. Ce n'est donc qu'une question de temps. Il est utile de rappeler que plusieurs forfaits du genre ont été enregistrés ces dernières années à Béjaïa. Autant durant la décennie noire que lors des événements du printemps noir de 2001. On se rappelle du cambriolage du bureau de poste d'El Flay, de Tichy et de la banque BDL d'El Kseur en plein centre-ville. Certains des auteurs de ces cambriolages sont toujours introuvables. Ceci sans compter les domiciles et les véhicules qui sont régulièrement visités par ces malfaiteurs, qui agissent minutieusement dans l'accomplissement de leurs forfaits.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.