Algérie ferries: ouverture des ventes des titres de transport pour la saison estivale    Position de l'UE sur le Sahara occidental: vaine tentative de Rabat de contourner la légalité internationale    Dimajazz de Constantine: la troupe ONB et Samira Brahmia en clôture    Man City : Grealish prend la défense de Mahrez    Campagne de prévention et de sensibilisation sur les risques liés à la saison estivale    Boxe/Mondiaux féminins 2022: Khelif et Chaïb en lice lundi    Le Président Tebboune poursuit sa visite d'Etat en Turquie    Le Mali annonce son retrait de tous les organes et instances du G5 Sahel    Ligue 1 (30e j): l'USMA s'offre le derby face au MCA (1-0)    Covid-19: une bonne hygiène de vie recommandée    PSG : Mbappé a fait son choix    HCLA : la fierté linguistique n'est pas synonyme de renfermement    Cour d'appel du Tribunal militaire: Peines confirmées pour Bounouira, Belekcir et Zitout    Révision des subventions: La commission installée dans les prochains jours    Ligue 1: Un championnat professionnel dites-vous ?    Tebboune en Turquie: Un nouvel élan à la coopération bilatérale    Poutine et la victoire de l'Ukraine à l'Eurovision    Centre d'enfouissement de Hassi Bounif: Une autonomie financière grâce à la valorisation des déchets    Khenchela: 5 morts et 2 blessés dans une collision    Les plages de la corniche passées au peigne fin: Les constructions illicites, les espaces verts et l'éclairage en ligne de mire    Fluctuations des données    Partenariat: Les raisons de l'abandon du projet « Desertec »    L'école et l'arche sociale mouvante    La culture du vivre-ensemble commence à l'école    Tlemcen: Un «Souk Okadh» avec une touche locale    Brèves Omnisports    La Turquie prête à discuter    Affrontements entre groupes armés à l'ouest de la capitale    Entre l'Eurovision et Marioupol    Le produit national à l'honneur    «Nous amorçons une nouvelle étape»    Un réseau de trafic de psychotropes démantelé    Un test de taille pour l'Exécutif    Le nouveau plan de circulation    Coups de théâtre à la cour d'Alger    L'Algérie assure ses arrières    6 ans de prison pour deux douanières    L'université apporte sa touche    Salah rassurant avant la finale    Chams Eddine Djebassi en concert    Sortie à Alger    Comment valoriser le legs ancestral    Le Président Tebboune rencontre à Ankara des représentants de la communauté algérienne établie en Turquie    Initiative de rassemblement: Boughali appelle à répondre à l'appel du président de la République    Ouargla/Tamanrasset: large affluence du public aux portes ouvertes sur la santé militaire    Chanegriha installe le nouveau DGDSE    A quels scénarios s'attendre ?    Biatour annonce sa candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le gouvernement hausse le ton
La 4e vague menace
Publié dans L'Expression le 17 - 01 - 2022

Les mesures du dispositif de protection et de prévention contre la pandémie de Covid-19, sont reconduites pour une durée de 10 jours, à compter de ce samedi 15 janvier 2022. La décision vient d'être prise et annoncée par le Premier ministre, Benabderrahmane en concertation avec le premier magistrat du pays. Face à l'évolution inquiétante de la pandémie ces dernières semaines, les pouvoirs publics semblent vouloir prendre le taureau par les cornes, avant que les scénarios catastrophes précédents ne se reproduisent. Le relâchement et l'abandon des mesures de protection et la baisse de la vigilance aidant, la courbe des contaminations au Covid-19, dans sa souche la plus virulente, le Delta, a explosé ces dernières semaines. Selon les termes du communiqué du Premier ministère, reconduisant les mesures de prévention pour une dizaine de jours supplémentaires, l'Algérie est entrée officiellement dans la quatrième vague de la pandémie de Covid-19. «Les chiffres des cas de contamination enregistrés ces derniers jours confirment l'amorce de la quatrième vague de cette épidémie», note le communiqué des services du Premier ministère, faisant état d'un «nombre d'hospitalisations, qui ne cesse de croître et de mettre en grande difficulté nos structures hospitalières, qui pourraient atteindre un seuil de saturation, et les pénibles situations que nous avIons vécues lors de la troisième vague de cette épidémie». Les autorités sanitaires et les pouvoirs publics, craignent une éventuelle saturation des lits d'hôpitaux, face à une recrudescence constante des cas de contamination.
«Ce rythme de propagation va entrainer une exacerbation de la crise sanitaire et un fort impact sur notre population, et chez les personnes les plus vulnérables, particulièrement les personnes non encore vaccinées», note encore le communiqué. Faut-il le rappeler, les hôpitaux et les établissements sanitaires, dont les capacités d'accueil commencent à décliner, depuis un moment déjà, ont été mis à rude épreuve, ces derniers temps. Face à une situation, de plus en plus inquiétante, le gouvernement entend durcir les mesures de protection, de prévention et de lutte contre la pandémie.
Face à ce risque d'enlisement pandémique, un appel à la raison et à la prise de conscience, est donc lancé par le gouvernement aux citoyens, afin de «continuer à soutenir l'effort national de lutte contre cette épidémie mondiale, par la poursuite du respect des gestes barrières en particulier, pour ce qui est de l'exigence du port obligatoire du masque de protection, les mesures d'hygiène et la distanciation physique».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.