Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    L'Algérie soutient la candidature de la Palestine    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    Démarrage timide dans la capitale    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    Le président Tebboune présente ses condoléances    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le poteau de l'éternel problème
Haï El Bina de Dély Brahim
Publié dans L'Expression le 11 - 08 - 2022

Décidément à «Haï El Bina», les chantiers s'éternisent. Au même titre que la négligence. Ce quartier résidentiel est plongé dans le noir depuis plus de quinze jours à cause de la défaillance de l'éclairage public. Un problème qui perdure en raison d'un poteau électrique que les services concernés, notamment l'établissement public Erma dont la maintenance de l'éclairage public relève de ses prérogatives.
Un établissement, maintes fois, interpellé par les habitants de Haï el Bina, à Dély Brahim, pour un problème d'éclairage public. Ce quartier résidentiel est trop souvent plongé dans le noir par des pannes fréquentes et pour de longues durées. Une situation que les résidents ont, maintes fois, dénoncée. Tous les responsables, à tous les niveaux, ont été interpellés. En vain. D'autant que lorsqu'une panne devient récurrente, il ne s'agit plus de négligence, mais d'incompétence! Conséquences, les personnes âgées et les amoureux de la marche ne sont plus en mesure de faire leur petite trotte nocturne.
Ni les femmes ne peuvent aussi se risquer à rentrer après le coucher du soleil. Ne dit-on pas que l'inquiétude rôde la nuit et c'est le cas à Dély Brahim où insécurité rime avec obscurité. Et dire que le chef de l'Etat a fait de la réforme des méthodes de gestion des services publics sa préoccupation majeure. En effet, dans la nouvelle Algérie, il n'existe pas de cadre supérieur indéboulonnable. Tout le monde est soumis à l'obligation de résultat. Tel est le dernier message du président Tebboune.
Et lLe P-DG de l'Entmv et le chef d'escale d'Alger de cette entreprise, à titre d'exemple, peuvent en témoigner. En outre, des fins de fonctions ont été signifiées à des dizaines de hauts fonctionnaires. Aucun corps d'Etat n'a été épargné. Des P-DG d'entreprises publiques, des walis, des ministres et même des conseillers du président de la République ont dû quitter leurs postes sur instruction du chef de l'Etat pour défaillance à leurs missions. Aussi, il appartient aux responsables de l'Erma et même de la commune de Dély-Brahim de mettre toute la lumière sur cet «éternel poteau qui pose problème».
Dans le cas contraire, ils devraient laisser la place à plus compétents. Car leur limogeage servirait de leçon aux prochains qui gagneraient à être plus réactifs aux doléances des citoyens qui continuent de vivre le calvaire à chaque chute de tension. Justement, la tension monte à Dély-Brahim où la dernière panne dans cette zone avait permis à des petits voyous d'essayer de voler un distributeur de billets. Cet épisode d'insécurité et de peur est à nouveau de retour avec la nouvelle panne de l'éclairage public et les habitants sont fatigués de crier à «l'insécurité» qui les guette.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.