Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    Grandes manoeuvres et sourde bataille    Le visa est devenu un enjeu diplomatique    Les Verts face à l'ogre français    249 nouveaux cas, 186 guérisons et 3 décès    Prise en charge de toutes les revendications des fonctionnaires du secteur    Barça : Messi connait sa sanction !    Mondial de Handball: l'Algérie s'incline face au Portugal (26-19)    Milan AC : C'est officiel pour Mandzukic    Hausse des prix des pâtes alimentaires : Certains opérateurs pointés du doigt    Les raisons de la pénurie    Instruction aux walis    Importation des véhicules neufs : Qu'est-ce qui retarde la délivrance des agréments provisoires ?    Signature d'une convention de partenariat avec l'Inapi    Chanegriha supervise l'exercice tactique «Al-Hazm 2021»    La décision de Trump en cours d'examen par le staff de Biden    "Biden ne fera pas de bouleversements exceptionnels"    Des dizaines de victimes au Darfour-Sud    Brahim Laâlami reste en prison    Dalila Touat condamnée à 18 mois de prison ferme    Relaxe pour les hirakistes d'Oran    Le verdict en appel de trois activistes renvoyé au 25 janvier    La mouture de la commission Laraba favorise les partis de l'ancienne majorité : Les écueils aux changements maintenus    L'Algérie s'impose face à la Libye    La FAF a-t-elle enfreint le décret exécutif 15-73 ?    Des soucis pour Dumas    Situation kafkaïenne des souscripteurs    «L'acquisition de plusieurs vaccins est une bonne décision»    Sit-in de protestation des étudiants de 3e année de médecine    Secteur de l'éducation à Béjaïa : Entre grands besoins et sept nouveaux projets notifiés    Affichage d'une liste provisoire des bénéficiaires de 1 146 logements    Opération «les trottoirs pour les piétons»    Rêver à perdre la raison !    L'artiste Reche Safia honorée par les siens    L'IFA lance son premier appel à projets cinématographiques 2021    Joe Biden : Le «rassembleur» à l'épreuve d'une Amérique meurtrie    Donald Trump : La fin de son mandat lui coûte une fortune    Kamala Harris, une vice-présidente historique    Edition amazighe à Béjaïa : L'APW offre 11 000 livres pour les établissements scolaires    Ineffable Art et Culture, le magazine culturel digital 100 % algérien : Figourra, un concept « brosseur » de portraits    La solidarité ne va qu'aux nécessiteux    Projet de révision de la loi électorale: Le candidat à la présidentielle doit déposer une garantie financière    Mostaganem: Saisie de boissons alcoolisées, une arrestation    TRUMP ET LES DEMONS DE LA GUERRE DE SECESSION    Dossier mémoriel Algérie-France: Le rapport Stora remis demain à l'Elysée    Lettre à une jeune étudiante    Restauration de la mosquée du Pacha: Lancement des travaux le mois de mai prochain    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bangkok en haut du classement
Villes les plus chères au monde
Publié dans Liberté le 12 - 12 - 2019

La capitale thaïlandaise Bangkok vient de signer un record inédit en faisant un bond de 43 places dans le classement 2019 des villes les plus chères au monde, selon le dernier rapport "Cost of Living" réalisé par ECA International. Bangkok a ainsi fait un bond spectaculaire dans le classement des villes les plus chères pour les expatriés, passant de la 90e à la 47e place.
Les villes thaïlandaises continuent de figurer parmi les plus fortes augmentations du coût de la vie pour les expatriés, avec Bangkok qui entre pour la première fois dans le top 50 des villes les plus chères du monde. Bangkok, longtemps considérée comme une destination bon marché pour les vacanciers et les expatriés, n'est désormais plus à la portée de toutes les bourses.
Cette situation est en grande partie le résultat de la folle dépréciation de la monnaie locale, le baht, face aux principales devises depuis 2018, s'attribuant le titre de "devise la plus forte d'Asie", sans pour autant que ce soit justifié par les fondamentaux de l'économie du pays dont les performances sont en retrait depuis le début de l'année.
Dans un récent rapport, l'institution spécialisée dans l'industrie du voyage Skift a révélé qu'un séjour touristique en Thaïlande coûte désormais aussi cher, voire plus, que dans les grandes destinations touristiques en Europe. Le budget pour des vacances en Thaïlande a augmenté d'environ 40% en euros. "Nous avons vu des villes thaïlandaises progresser énormément dans leur classement au cours des dernières années.
Bangkok a progressé de 75 places au cours des deux dernières années seulement, tandis que Chiang Mai, deuxième ville du pays, a progressé de 56 places au cours de la même période", souligne le rapport "ECA International" sur le classement des villes les plus chères au monde. En parallèle, la capitale thaïlandaise a enregistré une forte chute dans le classement mondial des meilleures villes pour les expatriés, dégringolant à la 20e position, alors qu'elle occupait le 5e rang en 2018.
Chère, polluée, congestionnée et avec des procédures des plus lourdes pour le visa et le Work permit, Bangkok a énormément perdu de son attrait pour les expatriés, alors que d'autres métropoles concurrentes de la région, comme Kuala Lumpur et Hô Chi Minh-Ville, gagnent en popularité et se hissent en tête du classement 2019 des villes les plus appréciées par les expatriés, selon le rapport.
ECA International a mené des recherches sur le coût de la vie pour les expatriés depuis plus de 45 ans. Il réalise deux enquêtes par an pour aider les entreprises à calculer les indemnités de leurs salariés lors de missions internationales.


APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.