IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    TRANSPORT URBAIN : Des mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    REPRISE DES ACTIVITES COMMERCIALES : L'ANCA salue la décision    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    EVOLUTION DE LA SITUATION SANITAIRE : L'Algérie a atteint le pic le 29 avril dernier    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Covid19: 115 nouveaux cas, 178 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    Début de la 179e réunion de la conférence de l'OPEP sous la présidence de l'Algérie    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    BLIDA RESPIRE    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourebbou reconnaît : "Je suis fils de harki"
PLUSIEURS FOIS TITULAIRE DANS L'EQUIPE NATIONALE DURANT LES ANNEES 1980
Publié dans Liberté le 08 - 04 - 2020

L'ancien international de l'équipe nationale de football (années 1980), plusieurs fois titulaire, a révélé, pour la première fois, qu'il était fils de harki. "Oui, je suis fils de harki et je ne l'ai pas caché. À l'époque, on avait appelé Abdelmadjid Bourebbou, parce qu'il était Algérien et bon footballeur. Les autres considérations n'entraient pas en ligne de compte.
Si à l'époque on m'avait posé la question, j'aurais répondu comme je vous réponds aujourd'hui", a affirmé l'ancien joueur sur les colonnes de La Gazette du Fennec. "Oui, je suis fils de harki et non pas un harki. Quand je rentre chez moi à Arris, tout le monde le sait.
Mon père, qui est aujourd'hui décédé, je ne le renie pas", insiste-t-il, révélant que le chahid Mustapha Ben Boulaïd était son voisin. "Si à l'époque de la guerre d'Algérie j'avais 5 ou 6 ans de plus, j'aurais pris les armes aux côtés de Mustapha Ben Boulaïd", ajoute Abdelmadjid Bourebbou.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.