MDN: Livraison d'aides humanitaires au Niger    Man City : Guardiola repris de volée par les supporters    FC Barcelone: Pogba gratuit, le rêve irréalisable de Laporta?    Al-Kouni: je viens pour informer le Président Tebboune de la teneur de mes visites dans les pays voisins au sud de la Libye    Feu vert pour le retour du public avec pass sanitaire    Tribunal militaire de Blida : la cour d'appel confirme les 16 ans de réclusion contre Bouazza    Nice : Delort met les points sur les i au sujet de l'OM    JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Aokas, ville morte    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Formation de haut niveau    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le niveau de l'eau en baisse significative
Barrage d'El-Mahouane (Sétif)
Publié dans Liberté le 24 - 09 - 2020

Il n'est pas écarté de recourir à une restriction dans la distribution de l'eau potable.
D'une capacité de plus de 146 millions m3, dont pas moins de 55 millions m3 doivent être destinés à l'approvisionnement en eau potable de huit communes de la wilaya de Sétif dans le cadre du système Est des grands transferts d'eau, à savoir Sétif, El-Eulma, Aïn Oulmène, Aïn Arnat, Aïn Abessa, Guidjel, El-Ouricia et Mezloug, le barrage d'El-Mahouane enregistre une baisse de son niveau d'eau. Une situation qui inquiète plus d'un.
Des pêcheurs du barrage ont indiqué à Liberté qu'ils ont constaté une baisse significative, au point où le pompage à partir du barrage d'Ighil Emda de Kherata, au nord de la wilaya de Béjaïa, semble être à l'arrêt. Selon certaines indiscrétions, le niveau du barrage ne dépasse pas les 8 millions m3.
De quoi assurer l'approvisionnement des communes précitées pendant un mois au maximum. "Je pense que l'eau distribuée ces dernières semaines est puisée du fond du barrage. La couleur est jaunâtre. Pis encore, on sent une odeur qui n'est pas normale", nous dira Salim, un habitant de la cité Merrouche-Kaddour, au nord du chef-lieu de la wilaya de Sétif.
Et d'ajouter : "J'ai contacté le laboratoire de l'ADE, cependant les responsables soutiennent mordicus que l'eau est régulièrement contrôlée et la qualité est bonne." Par ailleurs, la programmation du nettoiement d'un réservoir de 200 mille m3 à la cité 500-Logements, annoncée dimanche dernier par la cellule de communication de l'ADE sur sa page facebook, a été, selon les commentaires, très appréciée par la population. Simple coïncidence ou confirmation des soupçons des abonnés ? La réponse sera connue incessamment.
Pour connaître la réalité de cet imbroglio, nous avons tenté de contacter les responsables du barrage, en vain. Il est à rappeler que le pompage qui s'est arrêté l'année dernière pendant plusieurs mois à cause de l'opposition de citoyens de la localité de Snadla, dans la localité d'Ighil Emda, empêchant les responsables et les agents du barrage d'accéder aux pompes, a perturbé pendant plusieurs mois l'approvisionnement en eau potable.
La situation qui a inquiété et les responsables de l'ADE et les citoyens n'a connu son épilogue qu'après l'intervention de la gendarmerie nationale. Le barrage, entré en service le 8 mai 2018, tourne depuis une année à pleine vitesse, cependant le niveau de l'eau reste très insuffisant pour assurer un approvisionnement normal.
Selon certaines indiscrétions, il n'est pas écarté de recourir à une restriction dans la distribution dans les prochains jours. Rappelons que la distribution au niveau de plusieurs communes de la wilaya, notamment les agglomérations les plus importantes, a connu une amélioration significative, cependant ce manque est vu tel un grain de sable dans le mécanisme.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.