Soufiane Djilali craint des dérapages    Nouvelle loi électorale: la dernière ligne droite    Fenniche évoque l'élargissement des prérogatives    La bureaucratie alimente l'informel    «L'Algérie n'importera plus de fer»    Le procès en appel renvoyé    Le pape en Irak, hier, pour une visite historique    La capitale sénégalaise à l'aube d'une journée sous tensions    Les Ivoiriens aux urnes samedi pour élire 255 parlementaires    Klopp calme le jeu pour Salah    Brèves    Brèves des Fédérations    Une approche intelligente    100 kg de drogue saisis et 11 suspects arrêtés    170 quintaux de kif saisis    Qui est cadre et qui ne l'est pas?    «L'Algérie prend acte avec satisfaction»    8 Mars: très bonne fête, Mesdames!    Assassinat de Ali Tounsi : la présidente de la Cour refuse le réexamen des preuves    Célébration de la fête du printemps    2.735 appels reçus sur le numéro vert et de secours    Le Président Tebboune reçoit trois dirigeants de partis    L'Algérie respecte toujours sa promesse de baisse de sa production    La CNMA lance une campagne de sensibilisation    Générale de la pièce «Cadavre»    Le MCA en quête de sa première victoire    La militante sahraouie Sultana Khaya reçoit le prix "Citoyenneté pour les droits de l'Homme" à la Rioja    Zetchi: «On continue de travailler dans la sérénité et le calme»    Formation sur la fabrication de fromages au profit de la femme rurale    Béjaïa : Le mouvement reprend ses repères    Des spécialistes mettent en garde contre la prévalence croissante de l'obésité au sein de la société    FATria: Salah Ouanes réélu pour un deuxième mandat    Le Baiser et la morsure aux éditions Casbah :Yasmina Khadra se livre et délivre    Affaires religieuses: la question de la prière des Tarawih "en cours d'examen"    Boukadoum: nécessité de renforcer le dialogue et la concertation avec l'UE    Manchester City: Mahrez lance les hostilités avant le derby contre Man U !    Zones d'ombre: les programmes de développement dénotent d'une approche visionnaire    Référendum d'autodétermination: la cause sahraouie s'appuie à une base "juridique solide"    Un journaliste marocain appelle à un procès contre le régime marocain pour grave violation des droits de l'Homme    La pensée de Feraoun victime de la censure des autorités coloniales    RND: nécessité de renforcer le front interne pour l'édification de l'Algérie nouvelle    Bayern Munich: une offre de 45 M€ pour Koulibaly ?    Festival du court-métrage d'Imedghassen: les meilleures œuvres primées    Terrorisme et déchéance de la nationalité    L'accident d'hélicoptère est survenu à cause du « mauvais temps »    Les Etats-Unis ne retrouveront pas le plein emploi en 2021    Les Etats-Unis déterminés à résoudre la crise au Yémen    Spectacle théâtral « Nedjma » à Ain Fouara    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna
Tizi Ouzou
Publié dans Liberté le 14 - 01 - 2021

Le tribunal criminel près la cour de justice de Tizi Ouzou a condamné à la peine capitale deux individus (T. D. et H. Dj.) pour "homicide volontaire avec préméditation", dont a été victime, le 23 juin 2016, le boxeur Kerrad Mhenna, a-t-on appris, hier, de sources judiciaires. Jugés en deuxième instance, T. D. et H. Dj. ont été condamnés à l'issue d'un procès impliquant au total 14 accusés poursuivis pour, entre autres, "constitution d'un groupe de malfaiteurs en vue de commettre un crime", "planification collective pour l'agression d'une victime", "homicide volontaire avec préméditation", "dissimulation des auteurs d'un crime" et "coups et blessures volontaires à l'arme blanche", selon l'arrêt de renvoi.
Le procès, qui a débuté dimanche dernier, s'est achevé mardi matin par la lecture du verdict, a-t-on appris de même source. Les 14 accusés ont eu à répondre aux questions du tribunal criminel concernant l'assassinat "abject" et d'une "rare violence", selon les propos du procureur général et de la partie civile du boxeur, Kerrad Mhenna. Les faits de cette affaire, qui avait jeté l'émoi dans la famille sportive et parmi les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou qui avaient organisé des manifestations pour réclamer justice, remontent à la nuit du 23 juin 2016 vers 23h au niveau d'un parking sis au boulevard Krim-Belkacem de la Nouvelle-Ville de Tizi Ouzou. Un groupe d'une quinzaine de personnes munies d'armes blanches (épées et couteaux) et de grenades lacrymogènes, selon l'arrêt de renvoi et les déclarations de témoins, a agressé la victime qui s'était retrouvée prise au piège, après l'avoir encerclée de tous les côtés.
Le procureur général, qui a insisté sur "l'horreur de ce crime et la terreur que sèment les gestionnaires de parking qui rackettent les automobilistes en les menaçant avec des armes blanches et s'érigent en bandes de quartiers dont se plaignent les citoyens", a requis la peine capitale contre les 14 accusés.
Après délibération, deux accusés (T. D. et H. Dj.) ont été condamnés à la peine capitale, trois autres (T. K., S. M. et O. A. M.) ont été condamnés à 20 ans de réclusion criminelle, alors que les autres ont été acquittés, selon les mêmes sources. Le tribunal de première instance avait prononcé en 2017 dans cette affaire quatre peines capitales, six condamnations à 20 ans de prison ferme, une à 10 ans de réclusion criminelle et la relaxe pour le reste des accusés, rappelle-t-on.
APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.