113ème vendredi de manifestations: La mobilisation ne faiblit pas    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Algérie Poste: Les grévistes menacés de licenciement    LA POUSSIÈRE SOUS LE TAPIS    Droit de grève et service public    Groupe Est: Le trio de tête en déplacement    FAF - Elu président à la majorité: Les chantiers de Charaf-Eddine Amara    Ligue 2 - Groupe Ouest: Sérieux tests pour l'ASMO et le CRT    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    Sidi Bel Abbès: Des jeunes manifestent contre le confinement    Manifs et manips    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Le processus électoral est inéluctable    Tebboune appelle à choisir «en toute liberté»    Le Hirak perd son inspiration    Place au carré se dessine    Brèves Omnisports    Lancement des essais du système d'éclairage    Garder son numéro en changeant d'opérateur    Le gouvernement desserre l'étau    L'entente cordiale    Takeda met à l'honneur «Home Infusion»    Les étudiants affichent leur mécontentement    Impressionnant bilan du MDN    Une situation explosive au Sahel    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Amara s'engage à de "profondes réformes"    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Le gouvernement français «regrette»...    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans
Lotissement 5-Juillet de Tizi Ghennif (Tizi Ouzou)
Publié dans Liberté le 27 - 02 - 2021

Trente-huit longues années après avoir réalisé leurs bâtisses à coups de milliards de centimes, les résidents du lotissement 5-Juillet, sis au chef-lieu de la commune de Tizi Ghennif (sud de la wilaya de Tizi Ouzou), attendent toujours désespérément leurs actes de propriété.
"Nous avons acquis nos terrains légalement et nous avons consenti de gros sacrifices et investi toutes nos économies pour réaliser nos habitations, mais 38 ans après, nous nous battons toujours pour obtenir nos actes de propriété", a expliqué avec amertume un des concernés.
Selon ce dernier, les habitants ont même constitué une association depuis le début des années 2000 et mené de nombreuses actions de protestation devant les administrations locales et tenu plusieurs réunions avec les responsables de l'agence foncière de Boghni, en vain. "Nous n'avions eu droit qu'à des promesses et à des paroles en l'air", a déploré Saïd Allel, en sa qualité de président de ladite association. "Toutes nos réclamations et doléances sont tombées dans les oreilles de sourds.
Pis encore, une partie du lotissement a été transformée en parking et des manœuvres sont orchestrées pour occuper les terrains nus initialement réservés à des projets d'utilité publique. Nous exigeons qu'ils soient maintenus comme espaces verts", a-t-il ajouté.
Selon lui, à la création de ce lotissement au début des années 80, le wali de l'époque avait signé deux arrêtés, l'un pour le lotissement et l'autre pour son complément. Le périmètre est ainsi délimité sur 20 ha, dont 15 pour le lotissement et 5 autres pour le complément. Mais jusqu'à aujourd'hui, rien n'a été décidé en ce qui concerne ce complément.
"Après avoir étudié toutes les suggestions des résidents, nous avons convenu de demander à l'agence foncière de désigner un géomètre expert agréé afin de rédiger un rapport détaillé sur le lotissement en question et prendre une décision finale pour régler cet épineux problème", a confié le responsable chargé de ce dossier, tout en soulignant que le document exigé est une pièce maîtresse pour faire avancer les choses.
"Ce rapport doit faire référence aux deux actes précités. Ainsi, nous aurons entre les mains le verdict final qui nous permettra de demander au wali de signer un acte définitif pour permettre aux acquéreurs d'obtenir leurs actes", a-t-il encore précisé. Le même responsable a expliqué que pour déposer le permis de lotir à la conservation foncière, il faudrait joindre à la demande un parcellaire juridique établi par un géomètre expert agréé.
"Avec la bonne volonté de toutes les parties concernées, nous arriverons à une solution juste qui satisfera les acquéreurs des lots de terrain", a-t-il soutenu. À noter qu'un projet de logements RHP est également implanté dans le périmètre du lotissement. Aussi, les bénéficiaires de ces logements ainsi que des locaux commerciaux inclus dans le projet risquent d'être confrontés au même problème de délivrance des actes.

O. Ghilès


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.