Sortie du territoire : Les services de police n'appliquent plus la mesure d'autorisation depuis le 4 juin    Algérie. Des dizaines de personnes arrêtées dans le cadre d'une escalade de la répression contre les militant.e.s    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Peu de communication, beaucoup de spéculation    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"
Pour la première fois à la télévision publique
Publié dans Liberté le 12 - 05 - 2021

Pour la première fois dans l'histoire de la télévision publique algérienne, un groupe d'enfants et de jeunes adultes atteints de trisomie 21 ont été les vedettes de la sitcom "Omar séchoir", diffusée dernièrement. Dans le vingt-sixième épisode, une belle surprise attendait les habitués des feuilletons du mois sacré avec des "guest-stars" qui ont conquis aussi bien le cœur des comédiens que celui des téléspectateurs. "J'ai toujours été assez proche de cette catégorie de personnes, explique le producteur de la sitcom Fethi Laidouci. J'ai une cousine et un ami qui sont parents d'enfants porteurs de trisomie. Ma cousine m'a demandé de faire passer son fils. Je voulais aller au-delà et leur consacrer un numéro spécial avec l'apparition de plusieurs personnes atteintes de la maladie." Laidouci affirme par ailleurs que c'est grâce à Mahmoud Amoura, vice-président chargé de communication de la Fondation de bienfaisance pour l'avenir des personnes handicapées, et en coordination avec des associations locales, que la dizaine d'enfants de Médéa, Boumerdès et Alger a pu rejoindre, le temps d'un épisode, la bande à Kamel Bouakkaz. Sur le plateau, les acteurs ont tout de suite adhéré à l'idée de Laidouci. Mieux, ils ont passé le plus clair de leur temps avec les acteurs en herbe.
Une réelle ambiance familiale s'est créée durant le tournage, Kamel Bouakkaz, Zahra Hamiti (Houria les yeux verts) ou encore Bakhta Benouis ont redoublé d'attention envers leurs invités d'un jour, raconte fièrement Laidouci. D'ailleurs, l'un d'eux, Nacer Benali, champion d'Algérie de natation (catégorie trisomie), a montré de réelles aptitudes d'actorat. "On lui a carrément créé un rôle quand on a vu ce qu'il pouvait faire. Il a joué juste, on a été bluffé par le résultat." Cette première dans les annales de la télévision publique algérienne a eu un écho plus que favorable auprès du public, dira en substance notre interlocuteur. La visibilité des enfants et personnes trisomiques en prime time et sur une chaîne à forte audience a eu des retombées positives sur tout le travail de l'association, notamment l'insertion de cette catégorie de concitoyens dans le monde professionnel.
"Ces enfants peuvent faire énormément de choses. Ils ont peut-être quelques limites, mais ils peuvent s'intégrer et être indépendants comme tout un chacun. Parmi ceux qu'on a reçus, il y avait des jeunes qui sont dans la formation professionnelle, dont un menuisier. Quand ils sont bien encadrés et pris en charge, ils font de très belles choses. Il faut qu'on leur donne leur chance. On est tous différents quelque part, ils ont leurs différences et on doit les accepter tels qu'ils sont." Une bien belle initiative qui mérite qu'on s'y attarde et qui ouvre potentiellement la porte à une catégorie jusque-là ignorée.
Yasmine Azzouz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.