Coupe de la CAF/Coton Sport-JSK: les "Canaris" pour faire un pas vers la finale    Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    De l'électricité algérienne pour la Libye    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    Raouraoua garde son poste    "La future APN aggravera la crise"    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Nous ne sommes pas encore qualifiés"
Denis Lavagne, entraîneur de la JSK
Publié dans Liberté le 18 - 05 - 2021

Avant-hier soir en Kabylie, tous les regards étaient braqués vers le stade de Sfax où la JSK se devait de défendre, une fois de plus, sa notoriété africaine face au Club sportif sfaxien qui patine actuellement en championnat de Tunisie mais qui possède, lui aussi, une grande expérience continentale pour avoir remporté déjà, par le passé, cette coupe de la CAF à trois reprises (2007, 2008 et 2013), tout comme les Canaris qui ont aussi brandi le même trophée durant trois années successives, soit en 2000, 2001 et 2002. C'est dire que cette superbe victoire acquise par le prestigieux club du Djurdjura en terre tunisienne a été accueillie avec ferveur aux quatre coins de la Kabylie profonde et aura comblé d'aise des milliers de supporters kabyles qui misaient gros sur leur équipe.
C'est que les poulains de Lavagne, qui restaient sur une série impressionnante de six matchs sans défaite en poule de cette coupe de la CAF, ont encore réussi une prestation digne d'éloges en cette première manche des quarts de finale de l'épreuve, où ils ont poussé le culot jusqu'à terrasser la formation sfaxienne dans son fief – pourtant elle aussi invaincue tout au long des poules – tout en alliant l'art et la manière. "Tous les joueurs sont à féliciter pour cette belle victoire qui constitue un grand pas pour les demi-finales de la compétition, mais je regrette tout de même le fait que nous ayons raté un bon nombre d'occasions de but qui auraient pu nous assurer une plus grande marge de sécurité pour le match retour prévu ce dimanche chez nous à Tizi Ouzou", dira le coach kabyle Denis Lavagne qui, il faut le dire, a réussi un véritable coup de poker à Sfax car, à défaut d'adopter une stratégie défensive comme ce fut le cas récemment à Berkane, il a opté pour l'offensive à outrance, ce qui a complètement désarçonné l'équipe tunisienne déjà en proie au doute et à la fébrilité eu égard aux échecs répétés en compétition locale.
Du coup, les camarades de Bensayah se sont sentis libérés sur la belle pelouse du stade Taieb-Mhiri et s'en sont donné à cœur joie, pratiquement durant toute la partie, face à un adversaire sfaxien tout simplement médusé par autant d'aisance et de culot de la part de l'équipe algérienne. "Si nous avions réussi une belle prestation en maîtrisant aisément tout le match, ma plus grande satisfaction réside surtout dans la solidité de notre défense qui, d'une part, a complètement découragé l'équipe adverse et, d'autre part, a apporté une grande assurance à toute l'équipe", dira encore Lavagne qui a renouvelé sa confiance au quatuor défensif Kerroum - Souyad - Aït Abdeslam - Bencherifa, souvent aligné depuis le début de la saison. Et si ce précieux succès acquis à Sfax fait encore l'objet de nombreux commentaires en Kabylie, Lavagne, en homme averti et technicien expérimenté, appelle à la vigilance et à la retenue.
"Certes, nous sommes revenus de Sfax avec cette précieuse victoire qui nous ouvre les portes des demi-finales, mais il faut tester lucide, car tout reste à faire pour composter notre billet qualificatif face à cette équipe de Sfax qui viendra à Tizi Ouzou pour jouer son va-tout, d'où la nécessité de rester mobilisés au plus haut point pour achever parfaitement notre boulot", conclut le coach de la JSK.
Mohamed HAOUCHINE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.