Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    La vaccination contre la Covid-19 obligatoire !    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE
IL SORT DEUX ALBUMS AUJOURD'HUI
Publié dans Liberté le 19 - 06 - 2021

"Ma mère l'Algérie" et "Mon cœur, c'est l'amour" sont le fruit d'un travail de longue haleine. Un travail entamé depuis neuf longues années, durant lesquelles l'artiste n'a jamais cessé d'innover, de revoir, de corriger, d'améliorer et de perfectionner ses textes et sa musique.
Absent depuis près d'une décennie, Takfarinas revient cette fois-ci avec deux nouveaux albums, disponibles depuis hier en Algérie et à l'étranger. Intitulés Ma mère l'Algérie et Mon cœur, c'est l'amour, Takfarinas n'a pas fait dans la dentelle pour subjuguer encore une fois son public. Les deux albums sont le fruit d'un travail de longue haleine.
Un travail entamé depuis neuf longues années, durant lesquelles l'artiste n'a jamais cessé d'innover, de revoir, de corriger, d'améliorer et de perfectionner. Vingt et un titres sublimes qui offrent un moment magique à un public sevré, notamment depuis la pandémie du nouveau coronavirus.
Takfarinas arrive à point nommé pour l'extraire de cette morosité et de la grisaille avec ses belles sonorités et ses admirables textes. Les deux volumes qu'offre le roi de la Yal Music sont un mélange remarquable de sonorités diverses qui viennent parfaire une musique tirée du terroir. Des thèmes également divers qui vont des hommages à l'amour, en passant par l'exil et la séparation.
Des duos aussi qui ont réuni des voix aussi admirables qu'extraordinaires pour donner encore un peu plus de senteur à un travail qui se veut un moment de détente et d'appréciation d'un art. Rohff, le célèbre rappeur français, Rebecca, Norbert Krief, membre du groupe Trust et guitariste du défunt Johnny Hallyday, Mangu et la jeune Celia Ould-Mohand ont tenu à apporter leur touche à cet immense travail.
Tous ces artistes et plein d'autres ont joué et chanté sur plusieurs morceaux. Les deux albums sont emplis de thèmes. Avec un hommage à la Kabylie avec la chanson Kabylia, un autre hommage à l'Algérie avec Ma mère l'Algérie. La JSK a eu également une dédicace pour elle. Taqvaylit-iw est une chanson qui traite de la langue et de la culture kabyles.
Paris aussi a eu droit à un hommage de l'artiste. Les "banlieusards" également ont décroché une place de choix dans ce travail. L'exil avec la chanson Slam-iw. L'amour avec plusieurs chansons, notamment Allen-im, Tizizwa et Teslevluv-iyi. Une autre chanson sur la détresse avec le titre Je m'en balance, ensuite une autre chanson d'encouragement, Des hauts et des bas.
Tout cela est agrémenté avec une chanson dédiée exclusivement à la jeunesse. D'autres titres d'une grande valeur artistique sont inclus dans les deux albums, au grand bonheur des mélomanes qui attendent depuis plusieurs années le retour de Takfarinas.
"J'ai commencé à travailler avec des Cubains en 2012, notamment l'artiste Lewis qui nous a rejoins en 2017 pour préparer la maquette et faire des recherches pour bien développer les rythmiques de chez nous, mais aussi pour aboutir à des sons nouveaux rien que pour ces albums", nous a confié l'artiste. "Nous avions mis six mois pour finaliser la maquette", a-t-il encore tenu à préciser.
Pour l'enregistrement, Takfarinas a souligné qu'il a entamé le travail en 2018 chez studio Gosto avec Abdelghani Torki, qui a collaboré dans les arrangements de cinq chansons. Le travail a été également assuré par la maison de disques FuturYal, avec M. Fezzani. À noter que ces deux nouveaux opus sont disponibles sur toutes les plateformes numériques mondialement connues.

Mohamed MOULOUDJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.